[MAJ] TEST – Pokémon Epée et Bouclier : Pass d’Extension

Partager sur les réseaux sociaux :


 

Depuis les débuts de la franchise Pokémon créée par Satoshi Tajiri en 1996, nous avions pour habitude de retrouver les petits monstres sur toutes les consoles de Nintendo. En effet, ces derniers sortent la plupart du temps sous deux versions différentes et complémentaires et les dernières en date : Pokémon Épée et Bouclier ne font bien évidemment pas exception à la règle. Mais là ou Game Freak a décidé de nous surprendre, c’est sur l’ajout des DLC. Car contrairement à ses prédécesseurs, Pokémon Épée et Bouclier viennent pour la première fois depuis la création de la licence d’accueillir leur premier DLC ou pack d’extension. Vendu 29,99€, ce dernier vous permet de débloquer deux nouvelles régions et de voir de nouveaux (anciens) Pokémon. Mais est-ce vraiment une bonne idée  ? La réponse se trouve dans ce test !

Test – L’île Solitaire de l’Armure :

I choose you !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de préciser que l’achat du Pack d’extension n’est compatible qu’avec la version du jeu du même nom. Vous ne pourrez pas profiter des contenus additionnels si vous achetez le mauvais Pass d’Extension, alors faites bien attention ! Bien entendu, chaque version possède ses propres spécificités et comme toujours, certains Pokémon ne pourront se trouver que sur Pokémon Épée ou Pokémon Bouclier. Mais ce n’est pas tout ! En effet, en fonction de votre version du jeu, les protagonistes seront aussi différents… Une fois le choix effectué et le pass acheté, vous pouvez vous rendre à la gare de Brasswick pour vous rendre sur l’île Solitaire de l’Armure, première destination à débloquer. Après une petite mise en scène qui vous présente votre nouveau terrain de chasse, place à l’aventure.

Une fois sur l’île, vous serez vite accueilli par *** (spoil), votre “rival”. Sachez que si vous avez déjà terminé le jeu de base, les Pokémon sauvages (et globalement ceux de vos adversaires) seront de niveau 60, alors que si vous débutez le jeu, ils seront de niveau 10. Après un premier combat vite expédié, libre à vous d’explorer votre nouvelle zone de jeu pour y découvrir les différents recoins ou bien de commencer par la quête principale. Et c’est d’ailleurs le premier gros point positif du DLC. La quête principale ne durera que 2 à 3 heures maximum. C’est très court, surtout à ce tarif. Vous enchaînerez les missions très rapidement et vous aurez parfois l’impression de jouer à un Animal Crossing : va chercher ceci, attrape ces Pokémon là… Malheureusement, on est bien loin de la qualité d’écriture du jeu de base.

Animal Crossing x Pokémon :

Mais les similitudes avec le projet de Tom Nook se s’arrêtent pas là. Pour prolonger le “plaisir”, Game Freak a décidé d’intégrer des quêtes secondaires ou le farming est le maître mot. En vous baladant dans les Terres Sauvages, dans les différentes zones de l’île, vous rencontrerez quelques PNJ. Certains voudront juste vous montrer leurs Pokémon et d’autres vous proposeront des missions. Et celles-ci sont présentes JUSTE pour augmenter la durée de vie du jeu. Un homme vous demandera de trouver 151 Taupiqueurs ! Ces petites bêtes se cachent sur toute l’île et c’est à vous de les récupérer. Un autre PNJ vous demandera de lui ramener 8 bracelets ou bien de lui donner vos Watts pour améliorer un bâtiment…..et c’est tout…

Vous allez très vite vous rabattre sur la capture des spécimens manquants à votre collection afin de compléter votre Pokedex. À vous d’explorer ce nouveau terrain de jeu qui contient les mêmes caractéristiques que la zone des Terres Sauvages. Des zones ouvertes avec caméra libre ou encore la présence de raids Dynamax. Heureusement, la superficie de l’île est relativement correcte et on retrouve plusieurs panoramas tels que des plages, des forêts, un désert ou encore diverses grottes. Chacun de ces paysages offrent bien entendu ses propres Pokémon et objets. Une mise à jour de votre Pokedex vous permettra d’ajouter 200 créatures à ce dernier parmi lesquelles une centaine n’étaient pas présentes dans le jeu principal. Mais tout ceci est bien maigre pour la première partie de ce DLC et il va falloir attendre encore quelques mois pour découvrir ce que la deuxième phase nous réserve…

Test – Les Terres Enneigées de la Couronne :

Quatre mois après la sortie de la première extension, nous voila de retour dans Pokémon Epée et Bouclier. Si notre dernière aventure ne nous avait pas particulièrement emballée, voyons voir ce que la carte de Couronneige nous réserve. Il faut dire que sur le papier, cette dernière semble avoir tout pour plaire aux adeptes de la série avec la possibilité de capturer de nouveaux-anciens Pokémon mais surtout par le fait que l’on peut retrouver les Légendaires des jeux précédents en version normale et en version Shiny. C’est donc avec une certaine appréhension que nous retournons dans la région de Galar avec notre dresseur…

Quand te reverrai-je, pays merveilleux ?

Après les plages d’Isolarmure, place au froid et au chocolat chaud dans Couronneige, la nouvelle destination de la deuxième extension de Pokémon Epée et Bouclier. Avant d’aller plus loin, un petit rappel s’impose. Sachez qu’il n’est pas possible d’acquérir ce second DLC tout seul. Vous devrez donc acheter le pass pour avoir accès aux deux zones mai soyez prudents car il en existe un pour chaque version et si vous vous procurez le mauvais, celui-ci ne fonctionnera pas. Comme pour son prédécesseur, quand on possède le Pass d’Extension, il suffit de se rendre à la gare de Brasswick pour découvrir les paysages enneigés de Couronneige.

En sortant du train, on tombe immédiatement sur une scène de ménage familiale et on comprend de suite que les deux énergumènes qui se prennent le bec vont en profiter pour vous “ajouter” à leur conversation. On fait donc la connaissance de Dhilan, venu sur place pour mener une expédition basée sur divers récits légendaires. Vous l’aurez compris, cet étrange personnage sera notre principal interlocuteur tout au long de l’aventure et nous allons donc partir à la chasse aux Pokémon Légendaires. Avant de partir explorer les nouvelles “terres” du jeu, nous devons nous rendre à un point précis de la carte pour découvrir la principale nouveauté multijoueur de cette extension : les Expéditions Dynamax. Grâce aux Expéditions Dynamax, il est enfin possible de réellement jouer en coopération pour vaincre plusieurs Pokémon. La stratégie est une des clés de la réussite car il faudra choisir un Pokémon parmi ceux que l’on va vous suggérer. Vous ne jouez donc pas avec vos Pokémon mais avec de nouvelles créatures “spéciales” que les scientifiques de la zone vous mettent à disposition. Soyez donc attentifs aux choix des autres joueurs afin d’être le plus efficace en combat. Mieux encore, choisissez le meilleur chemin afin de remporter plus facilement les combats, car chaque chemin possèdera son propre type, correspondants aux types des Pokémon. Optez donc pour un type sur lequel vous aurez l’avantage avec votre Pokémon ou votre équipe de 4 joueurs.

Un pour tous !

À la fin de l’Expédition Dynamax, vous retrouverez un Pokémon légendaire que vous aurez la chance de capturer. Bien sûr, il faudra l’accomplir plusieurs fois pour obtenir tous les Pokémon légendaires du jeu, car en plus, à la fin de votre raid, vous ne pourrez conserver qu’UN seul des Pokémon que vous avez attrapé (Légendaire inclus). Cela permet d’augmenter drastiquement la durée de vie de Couronneige, qui peut se compter entre 10 et 12h en réalisant toutes les missions. Pour ce qui du reste, le fonctionnement est assez similaire à ce qu’on trouve dans Isolarmure. Vous serez la plupart du temps tout seul et vous devrez parcourir la carte à la recherche d’indices ou d’empreintes afin de savoir ou se cache tel ou tel Pokémon Légendaire. Si le “crafting” est tout de même nettement moins exagéré que la quête des 100 taupiqueur, il vous faudra toutefois repasser plusieurs fois au même endroit tout en gérant les caprices de la caméra.

Néanmoins, on appréciera grandement explorer de nouvelles zones, toutes de blanc immaculées, offrant des paysages féériques. On retrouvera dans ces régions de nouveaux Pokémon peuplant les différents biomes et vous pourrez également vous faire suivre par le premier Pokémon de votre équipe, une fonctionnalité ajoutée lors du lancement d’Isolarmure. De plus, les différentes quêtes peuvent se remplir dans n’importe quel ordre et vous en mettront plein la vue ! Mention spéciale au Seigneur des Récoltes (pas plus de détails pour éviter le spoil) et à sa quête très bien réalisée qui donne véritablement un second souffle à la licence. Et si vous n’en avez pas assez, la mini cinématique mettant en scène Artikodin, Sulfura et Electhor devrait vous satisfaire !

 

Conclusion :

Le premier DLC de Pokémon Épée et Bouclier est pour le moment un vrai pétard mouillé… La quête principale est beaucoup trop courte et sans intérêt et les quelques missions supplémentaires ne sont là que pour augmenter la durée de vie du DLC. Si cette nouvelle zone rajoute environ 200 nouveaux Pokémon à capturer, il n’y a aucun challenge pour celles et ceux qui ont déjà terminé le jeu de base. On peut toutefois saluer le fait de pouvoir se balader librement dans plusieurs environnements différents tout en en retrouvant les caractéristiques des Terres Sauvages comme les raids etc mais cela reste bien maigre. Reste à voir ce que nous réservera la seconde partie de ce Pass d’extension à l’automne…

La seconde partie du DLC est nettement mieux et la quête principale, découpée en plusieurs chapitres permet d’amener un véritable regain d’élégie au jeu de base. Le challenge est cependant toujours aussi inexistant et même si les nouveaux raids donnent un cachet supplémentaire au mode multijoueur, il est encore très dur de communiquer avec les autres dresseurs pour parler stratégie. Pour ce qui est de la durée de vie, elle est assez honorable à condition de réaliser l’histoire, les missions et la chasse aux Pokémon. Il faut donc compter entre 10 et 12 heures de jeu. Par contre, il y a moins de Pokémon que ce à quoi on s’attendait : 74 Pokémon inédits seulement sur 210 Pokémon ! De plus, un troisième Pokédex se rajoute au jeu et certains Pokémon sont donc en plusieurs exemplaires dans des Pokédex différents…

Pokémon

6

Note

6.0/10

POINTS POSITIFS

  • Les raids
  • Les nouveaux Pokémon
  • Les différents environnements
  • Les Expéditions Dynamax
  • Les animations des personnages et des Pokémon

POINTS NÉGATIFS

  • Trop court !
  • Les quêtes secondaires
  • Aucun challenge
  • Pas de Pokédex National
  • Une caméra capricieuse
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
1
+1
0
+1
0

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire