TEST – Pokémon Donjon Mystère Equipe de secours DX

DrFamikon
Temps de lecture:5 Minutes

Pokémon Donjon Mystère remake

La licence Pokémon compte aujourd’hui des milliers (voir des milliards) d’adeptes à travers le monde et à chaque fois qu’un nouveau film ou une nouvelle série est annoncée, la hype est à son paroxysme. Pour les jeux, c’est un peu le même schéma. Après la sortie réussie de Pokémon Épée / Bouclier, c’est au tour du spin-off Donjon Mystère de débarquer sur la Nintendo Switch. Mais 15 ans après le premier opus, que peut bien nous proposer ce nouvel épisode ? La réponse se trouve juste ici !

Mystère et boule de gomme :

En 2005 sortait pour la toute première fois au Japon Pokémon Donjon Mystère : Équipe de secours rouge sur Game Boy Advance. Ce dungeon-RPG avait l’ambition de proposer un gameplay différent des autres titres de la licence Pokémon et avait très rapidement trouvé son public. Un an plus tard, une version sur Nintendo DS verra le jour, baptisée Pokémon Donjon Mystère : Équipe de secours bleue. Voici donc, quinze années plus tard, le remake de ces deux aventures sur Nintendo Switch. Le principe est toujours le même, après un rapide test de personnalité afin de déterminer votre alter-ego Pokémon, vous vous réveillez un jour en étant ce dernier sans vraiment comprendre ce qui vous est arrivé. Un autre Pokémon vient alors vous accueillir et vous explique qu’un tremblement de terre s’est produit et qu’un Chenipan est tombé dans un trou. Vous partez donc à la recherche de celui-ci est une fois la mission terminée, le Pokémon qui vous a réveillé quelques minutes plus tôt vous propose de devenir votre coéquipier.

Il s’avère que le tremblement de terre est l’une des catastrophes naturelles qui se produisent ces derniers temps dans le monde des Pokémon. Le joueur et son coéquipier commencent à remplir des missions données par des Pokémon et à en rallier certains à leur équipe, tout en avançant dans l’histoire. Après quelques missions, les aventures du joueur l’amènent à rencontrer d’autres équipes de secours, comme l’équipe de Tortank, celle de Tengalice, l’équipe de rang or d’Alakazam, mais surtout l’équipe du vilain Ectoplasma, avec Abo et Charmina, qui ne cherche que le profit. Cette équipe se pose d’ailleurs en rivale à celle du joueur ce qui conduira bien évidemment à de nombreux affrontements (et coups bas).

Un remake en demi teinte :

Ce remake adopte une réalisation artistique très colorée mais aussi très bien maîtrisée. Rappelant très fortement le style cell shading, l’environnement et l’histoire collent se marient parfaitement aux graphismes. On a parfois l’impression de tomber sur un conte pour enfants et le résultat est encore plus appréciable en mode portable. Si en mode TV, tout cela fait un peu plus brouillon, on sent le travail accompli par le studio Spike Chunsoft. D’ailleurs, les musiques aussi ont bénéficié d’une remise au goût du jour et certains morceaux possèdent désormais une véritable âme. Malheureusement, vous allez vite couper le son car elles sont parfois répétitives et quand vous commencez à mettre du temps à parcourir un donjon elles semblent interminables. On pourrait également parler des dialogues, ou plutôt des monologues parfois interminables des Pokémon. Impossible à passer et trop nombreux, ils cassent souvent le rythme du jeu.

Pour le reste, le principe de la licence ne change pas. Vous enchaînez les missions dans des donjons (grottes, forets, mines…) en prenant le temps de bien choisir votre équipe avant votre départ. Les niveaux sont générés aléatoirement et sont tous composés de la même chose : des couloirs étroits et des grandes pièces pleines de Pokémon à affronte et d’objets à ramasser. La grande nouveauté réside dans le fait de pouvoir se déplacer automatiquement sur la carte. Cette fonction est bien pratique pour celle et ceux qui ne veulent pas perdre du temps à traverser tout le niveau. Attention cependant car elle se coupe dès que vous croisez un ennemi. Une autre fonction intéressante a été ajoutée, celle de la capacité automatique. Quand vous démarrez un combat, vous pouvez choisir la capacité à lancer ou bien vous contenter de marteler le bouton A qui déclenchera automatiquement votre attaque la plus forte. Toutefois, soyez patients car certains donjons prennent du temps et vous allez les refaire un nombre incalculable de fois. Une sorte de lassitude viendra s’installer, surtout si vous jouez longtemps.

Ma petite entreprise…

Et qui dit équipe dit forcément gestion. Pour vous aider, vous aurez accès dès le début du jeu au village Pokémon. Celui-ci vous permettra d’acheter ou de vendre des objets mais également de les stocker. Car comme dans tout RPG qui se respecte, vous ne pourrez pas transporter une tonne d’objets sur vous. À vous de bien les choisir avant votre aventure ou de les distribuer judicieusement à vos coéquipiers. Dans le village, on trouve également un dojo afin de faire monter le niveau de ses Pokémon, la poste pour récupérer des quêtes supplémentaires mais aussi le « Club Camping ». Ce commerce vous permettra d’acheter des camps afin d’accueillir les Pokémon que vous rencontrerez dans les donjons et qui voudraient rejoindre votre équipe. Chaque zone est payante et la liste grossira au fur et à mesure que vous rencontrez des Pokémon. Si cela ressemble à de la stratégie, ne vous attendez pas à un super challenge au niveau de la difficulté. Pas besoin d’inventer des tactiques pour vaincre les boss et souvent, vous allez garder la même équipe du début à la fin du jeu.

En plus, vous pouvez partir explorer les donjons avec 8 Pokémon. Plutôt pratique pour venir à bout de n’importe quel adversaire mais relativement gênant pour se déplacer dans les couloirs étroits des niveaux. Le gros avantage réside surtout dans le fait que si un Pokémon est K.O, celui de derrière prend sa place et passe sous votre contrôle. Vous pouvez à tout moment choisir qui contrôler dans votre équipe et les soigner, à condition d’avoir le bon objet. Sinon, vous avez la possibilité de demander de l’aide à d’autres joueurs en ligne via Internet ou de faire intervenir votre autre équipe de secours !

Conclusion :

Pokémon Donjon Mystère Équipe de Secours DX est un bon remake. Le jeu bénéficie d’une magnifique réalisation artistique qui colle parfaitement à la Nintendo Switch. La qualité est un peu plus discutable sur un grand écran mais on peut tout de même saluer la performance de Spike Chunsoft. Les quelques améliorations sont les bienvenues et si il faudra un peu de temps aux novices pour maîtriser les différents raccourcis, le jeu est relativement simple à prendre en main. Malheureusement, la maniabilité reste parfois à désirer, d’autant plus lors des donjons ou tout le monde se marche dessus. Les modes automatiques viennent alléger un peu la souffrance des déplacements et la possibilité d’aider un autre joueur en ligne ou de se faire aider est un plus indéniable !

1 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

7

Note

7.0/10

POINTS POSITIFS

  • Nouveaux graphismes
  • Très bonne durée de vie
  • Nouvelles fonctionnalités

POINTS NÉGATIFS

  • Difficile à prendre en main
  • Trop simple
  • Trop de monologues
  • Parfois trop brouillon à plusieurs

Laisser un commentaire

Next Post

Memories of Mars - sortie de l'accès anticipé de Steam

 505 Games et Limbic Entertainment ont annoncé aujourd’hui le lancement sur consoles et PC de Memories of Mars. Un jeu de survie en monde ouvert prenant place au cœur d’installations minières abandonnées sur la planète rouge. Quittant aujourd’hui le programme d’accès anticipé de Steam, Memories of Mars est désormais disponible sur PlayStation 4, Xbox One et […]
heading