TEST – Pawarumi

Manufacture 43

Les joueurs de shoot’em up sont nostalgiques et attendent désespérément un nouveau hit en puissance…Malheureusement, le genre est tombé en désuétude et peu de jeux sortent sur les consoles actuelles. Heureusement, le studio indépendant Manufacture 43 de Bordeaux vient de sortir le 24 juillet un shump nommé Pawarumi sur Nintendo Switch et Xbox One !

Pawarumi s’inspire des hits du passé 

shoot 'em upPawarumi est un titre qui tente de moderniser les mécanismes de jeu poussiéreux du genre shoot-em-up en n’incorporant ni power-up, ni munitions, ni extras ou quoi que ce soit d’autre…Dans Parawumi, le jeu s’inspire d’Ikaruga en proposant plusieurs couleurs ! Si Ikaruga se contentait de boulettes blanches ou noires, Pawarumi propose une mécanique plus complexe à trois couleurs qui demandera un petit temps d’adaptation !

Au programme, Pawarumi vous propose trois modes de jeux distincts ! Le premier se nomme Didacticiel et celui-ci est obligatoire pour comprendre les mécanismes du jeu différents des autres ! Ici, votre avion possède trois attaques de couleur, une rouge loockant les ennemis nommée Jaguar condor et détruisant tout sur son passage, un rayon bleu nommé bleu condor assez violent qui tire en continu ou alors un serpentin vert nommé serpent vert qui reste simple et efficace ! Vous vous demandez sans doute à quoi servent ces couleurs ? Et cette question légitime tient en deux mots : Bouclier et Attaque Spéciale.

Le bouclier servira à protéger votre vaisseau des salves ennemis et celui-ci est primordial, car Parwarumi ne propose pas de vie, ni de continu… Vous ne disposez que d’un vaisseau et votre bouclier correspond à votre barre de vie ! Si votre barre arrive en bas et que vous vous prenez un tir ennemi votre vaisseau explosera et il faudra recommencer le jeu depuis le début ! Néanmoins, les développeurs de Manufacture 43 ont pensé à tout en incorporant la possibilité de recharger votre bouclier ! Pour cela, il faudra tirer sur les ennemis avec l’arme de la même couleur…Si cela parait facile, il faudra alterner rapidement entre les trois couleurs d’armes pour réussir à régénérer votre bouclier rapidement, car les ennemis peuvent être très nombreux à l’écran et de couleurs différentes…

Pour l’attaque spéciale, c’est totalement l’opposé du bouclier et il faudra tirer sur les ennemis avec une couleur différente du vaisseau vous attaquant. La barre d’attaque spéciale, se remplit petit à petit et peut aller jusqu’à deux remplissages pour se retrouver au maximum de sa capacité ! Néanmoins, si celle-ci arrive à sa capacité maximum, cela ne veut pas dire que vous pourrez utiliser l’attaque spéciale deux fois… En effet, celle-ci ne sera disponible qu’une seule fois, mais sera très dévastatrice ! On vous conseille de garder l’attaque spéciale pour les boss du milieu ou les boss de fin pour les détruire rapidement. Car oui, dans Pawarumi l’ensemble des niveaux auront un boss de milieu de stage (sauf le premier niveau) et un boss de fin !

Si le gameplay est un peu particulier et demandera un petit temps d’adaptation, l’équipe de Manufacture 43 a une nouvelle fois pensé à vous en intégrant en bas de l’écran un triangle de signalisation indiquant à quelle couleur les ennemis sont vulnérables. A vous de faire attention entre les salves de boulettes pour utiliser l’arme en adéquation avec les ennemis présents devant vous !

Après, le didacticiel vous apprenant les bases du jeu, il sera possible de jouer aux modes :

  • Arcade qui correspond au mode scénario où vous aurez la possibilité de choisir le niveau de difficulté (facile, normal, difficile) ! notez que le mode facile ne comprend que quatre niveaux et qu’il faudra réussir le jeu en normal ou difficile pour débloquer le cinquième niveau et combattre le boss final !
  • Entrainement : Le mode, vous permettra d’explorer les niveaux que vous avez fini ! C’est dommage que le mode entrainement propose de rejouer aux niveaux déjà terminés…Il aurait été sympathique de pouvoir jouer à certains stages en niveaux difficile avant de partir en mode arcade en espérant les terminer… Malheureusement, cela n’est pas le cas et il faudra mourir dans le mode difficile pour débloquer les niveaux et s’entraîner dessus via le mode entrainement ! Dommage…

Voilà, nous avons fait le tour du jeu et après avoir parlé gameplay et contenu, on se retrouve dans le paragraphe suivant pour parler du sujet qui fâche avec les points négatifs…

Aucun jeu n’est parfait et Pawarumi ne fera pas exception à la règle

Si on apprécie le gameplay quelque peu diffèrent de Pawarumi, on s’aperçoit également que celui-ci n’est pas exempt de défauts ! Le premier est le plus perturbant pour nous c’est un bug du jeu ne sachant plus où il se trouve et bloquant notre vaisseau sur place…Cela, nous est arrivé plusieurs fois sur Nintendo Switch et nous espérons qu’une mise à jour arrivera prochainement ! Car actuellement, quand cela se produit, le vaisseau est bloqué, nous pouvons tirer, bouger, mais les décors n’avancent plus… Nous avons souvent eu le problème dans le premier niveau où l’on nous demandait de tirer sur un barrage qui n’apparaissait pas ou de détruire un boss ne venant jamais à l’écran…

A côté de cela, on regrettera l’absence de continu dans Pawarumi où il faudra sans cesse recommencer le jeu à partir du premier niveau ! Si cela permet d’allonger la durée de vie et réjouira sans aucun doute les fans de Die and Retry et les hardcore gamers, cela risque de vite démotiver les novices qui n’arriveront pas à évoluer rapidement dans les cinq niveaux du jeu.

Si Pawarumi propose le célèbre classement en ligne permettant de visualiser votre niveau face à un ami et de se tirer la bourre dans le scoring ! On regretta l’absence d’un mode en ligne permettant de jouer à deux dans les niveaux du jeu en mode coopération… Dommage cela aurait pu être plaisant !

On arrive en fin de test, alors chez GeekNPlay on achète ou pas Pawarumi ?

Conclusion :

Bien évidemment que nous achetons Pawarumi ! Chez GeekNPlay, on attendait le titre avec impatience en espérant retrouver un hit à la hauteur d’iKaruga ! Malheureusement, cela n’est pas vraiment le cas…Néanmoins, Pawarumi est un shmup très plaisant et divertissant proposant un minimum de challenge coloré ! Le jeu propose seulement cinq niveaux, mais le challenge est de taille et il faudra démarrer par le mode facile avant d’espérer terminer le mode difficile dans de bonnes conditions ! Le fait de ne pas avoir de power-up, ni de munitions, ni de continu fait de Pawarumi un shmup au concept assez unique qui ne plaira pas à l’ensemble des joueurs…Et nous vous conseillerons d’essayer celui-ci avant un potentiel achat ! De notre côté, nous avons apprécié le petit prix du jeu (15€) et l’aventure unique et même si celle-ci est courte, elle reste intense et palpitante !

Pawarumi

7

Note

7.0/10

POINTS POSITIFS

  • Un gameplay original et nerveux
  • Cinq stages complets demandant une maitrise des couleurs
  • Des commandes complexes, mais faciles à maîtriser
  • Un jeu vendu à petit prix
  • Des graphismes sympathiques

POINTS NÉGATIFS

  • L'utilisation des couleurs est parfois déroutante.
  • Présence de bug dans la version Nintendo Switch
  • L’absence de mode multijoueur
  • Certains joueurs regrettent l’absence de continu

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire