TEST – Nickelodeon All-Star Brawl

Partager sur les réseaux sociaux :


TEST - Nickelodeon All-Star Brawl

Petit jeu inattendu de ce début octobre, Nickelodeon All-Star Brawl a réellement créé la surprise lors de son annonce le 13 juillet dernier. Le jeu se veut être le crossover des plus grandes séries d’animations produites par la chaîne de télévision américaine Nickelodeon. Un concept qui a su séduire rapidement son audience notamment  grâce à la présence de mastodontes de l’animation américaine comme Bob l’éponge ou encore les Tortues Ninjas. Pourtant, c’est véritablement une autre cible qui va être touchée par ce jeu de combat. En effet, il ne faudra pas longtemps pour que la communauté de jeux de combat avec plateforme s’intéresse au jeu ainsi qu’à ses développeurs. Développé par Ludosity pour le gameplay et Fair Play Labs pour l’esthétique, le titre reprend beaucoup de mécaniques du précédent jeu de Ludosity, Slap City. Ce même jeu s’inspire quant à lui du maître du genre du platform fighter, Super Smash Bros. Melee. Alors que vaut Nickelodeon All-Star Brawl ?

Pugilat Cartoonesque

Bagarre entre les Tortues Ninja et Danny PhantomBien que le concept ait pu en faire rire beaucoup , Nickelodeon All-Star Brawl n’est pas un jeu de combat à prendre à la légère. Très inspiré du bon Slap City, le titre utilise le système d’attaque normale, attaque puissante et attaque spéciale. Couplé avec un système de combo court, mais efficace, le jeu propose un système de combat solide et nerveux. Bien inspiré de Super Smash Bros. Melee, le jeu utilise le système d’esquive aérienne en dépit d’avoir un système d’esquive au sol… Ce choix rend les combats plus aériens que jamais tout en ajoutant un niveau de complexité dans ses déplacements qui est franchement le bienvenu. On passera aussi vite fait sur la garde qui se veut ici plus proche d’un Street Fighter, mais qui cédera après un grand nombre d’offensives. Le jeu est donc une réussite sur ce point aussi bien en un contre un qu’aussi bien en mêlée générale jusqu’à quatre joueurs.

Cependant, un bon jeu de combat ne peut se limiter qu’à son gameplay. D’autant que pour proposer une expérience agréable et accessible, Nickelodeon All-Star Brawl est ici l’un des moins bons élèves. Premièrement, si vous souhaitez apprendre rapidement à jouer au jeu, sortez vos lunettes de lecture ! En effet, si de nos jours beaucoup de jeux de combat proposent des tutoriels plus ou moins complets nous permettant de prendre en main les contrôles, l’équipe de développement a préféré ici nous laisser lire un diaporama de 29 diapositives nous présentant chaque aspect du système de combat ainsi que du mini-jeux de sport. La prise en main du jeu est donc plus compliquée que sur d’autres titres du même genre.

Perfection n’est pas son nom

Mode ArcadePour poursuivre sur l’aspect « découverte et prise en main », si vous souhaitez apprendre à jouer un personnage, il vous est possible de voir la liste de coups de tout le roster du jeu dans un onglet « Bonus » qui se trouve bien à part du mode Entraînement. Malheureusement, les coups sont détaillés au minimum et ne permettent pas de connaître les effets ou encore la puissance des attaques. À propos du mode Entraînement, nous avons affaire ici à un mode très « pauvre ». Il faut comprendre que dans un jeu de combat, il est important pour les joueurs de pouvoir obtenir rapidement des informations en jeu sur les différents coups et possibles affrontements. C’est pour cela que l’on retrouve dans quasiment tous les jeux de combats, la possibilité de modifier les actions de notre adversaire afin de définir des stratégies à appliquer en combat.

Cependant, le mode Entraînement du jeu ne nous offre que la possibilité de modifier le niveau de l’intelligence artificielle contrôlant notre opposant. Pour ce qui des autres options d’entraînement, il est possible d’afficher les boîtes de collisions de nos coups et d’afficher le jeu image par image. Nous sommes ici bien loin d’un mode nous permettant de recréer différentes situations. Après avoir abordé le mode Entraînement, parlons maintenant rapidement des modes d’affrontements. Le jeu propose trois sets de règles : Stock (vies), Chrono et Sport. Les deux premiers sont des grands classiques du plateform fighter et permettent aux joueurs de s’affronter dans leurs conditions préférées. Pour ce qui est du mode Sport, il s’agit d’un mini-jeu dans lequel les joueurs doivent marquer avec un ballon dans le but adverse. Ce mode vous fera rire deux minutes avant de retourner vous battre.

Hommage ou moitié d’un hommage ?

Des animations respectueusesLa promesse de Nickelodeon All-Star Brawl était de nous offrir un jeu de combat dans lequel on pourrait faire s’affronter les héros des dessins animés de notre enfance dans des décors iconiques. Et sur ce point-là, la promesse est tenue ! Avec un très bon casting, le jeu s’offre un roster d’une vingtaine de personnages pour tout autant de terrains. Avec des personnages comme Aang d’Avatar, le dernier maître de l’air, Raptar des Razmokets ou encore Mi-chat Mi-Chien, le titre propose une belle brochette de cartoon cultes. En plus des personnages, on retrouve donc les terrains qui réussissent ici parfaitement à cerner l’ambiance des différents dessins animés avec notamment des thèmes musicaux entraînant et collant parfaitement aux différents terrains. Le tout réussit à être convaincant grâce à une direction artistique colorée faisant miraculeusement cohabiter les différents styles graphiques des personnages.

Malheureusement, on retrouve quelques ombres au tableau comme l’absence de casting vocal ou encore certains personnages comme Carlos le calamar ou le reste des Tortues Ninjas. Cependant, les développeurs ont annoncé que des DLC sont prévus et qu’il sera sûrement possible d’ajouter les voix plus tard. Aussi, trop peu de terrains sont jouables de manière compétitive ce qui est dommage pour un jeu avec un aussi bon système de combat. Comme dernière ombre au tableau, ce sont ici les graphismes et les animations qui, bien que très fidèles, ne sont pas des plus jolies et cela encore plus sur Nintendo Switch… Enfin, les derniers problèmes à souligner sont ici d’ordre ergonomique. Le jeu ne nous demande parfois pas de valider un choix ce qui mène à réaliser des actions dans les menus non désirées, comme relancer un match. Il faut aussi noter que, malgré la présence d’un très bon mode en ligne, on retrouve un mode de jeu compétitif très mal réalisé nous attribuant une note qui baisse ou qui augmente, selon nos résultats. Enfin, le jeu sur Nintendo Switch possède parfois des temps de chargement un peu longs notamment en mode Arcade.

Conclusion

Nickelodeon All-Star Brawl a tout pour être un excellent jeu de combat. Avec son roster convaincant et son système de combat, le titre sait attirer et marquer le joueur grâce à ses différentes mécaniques. Cependant, il souffre de nombreux soucis ergonomiques qui donnent ici un sentiment d’inachevé. Les attentes derrière le titre se sont voulues très grandes et à raison. Malheureusement, le jeu est avant tout développé par une petite équipe qui a encore énormément à faire pour améliorer son accessibilité ainsi que sa prise en main. Enfin, malgré une version Switch solide et agréable autant en portable qu’en docker, les graphismes et animations très simplistes n’aident pas cette version qui réussit tout de même à avoir des temps de chargement  parfois un peu longs…

Nickelodeon All-Star Brawl

6.7

Note

6.7/10

POINTS POSITIFS

  • Son système de combat rapide et nerveux
  • Son roster et ses terrains emblématiques
  • Son ambiance décalée et colorée
  • Son très bon mode en ligne

POINTS NÉGATIFS

  • Une ergonomie peu agréable
  • Une prise en main difficile
  • Un mode Entraînement très pauvre
  • Une version Switch légèrement en retard techniquement…

Redeyes

Rédacteur passionné par le jeu vidéo, l'animation et le cinéma. Curieux des nouveautés, mais aussi des grands classiques.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire