MotoGP 24

Le nouveau grand prix de Moto bat son plein ! Et comme toutes les années, Milestone nous propose une nouvelle édition de son jeu de course. Après avoir testé. il y a deux ans MotoGP 2022, j’ai voulu re-tenter l’expérience cette année ! Comme la dernière fois, le test s’effectue sur Xbox Series. Et si vous avez suivi le précédent test, alors vous savez que le bilan était plutôt positif malgré un gros point noir. Alors que vaut le jeu cette année ? Et qu’elles sont les différences qui font que vous devez acheter MotoGP 2024 ? On essaie de répondre à tout ça juste en dessous !

Un nouveau jeu de Moto

On commence par la question que personne ne se pose : oui, MotoGP est un jeu de moto ! Et particulièrement un jeu de simulation de grand prix qui se veut très réaliste. Comme nous l’avions déjà mentionné la dernière fois, nous sommes loin d’un jeu d’arcade où l’on maintient le bouton d’accélération enfoncé en permanence. Cette fois encore, Milestone va vous pousser à faire vrombir le moteur et à descendre plusieurs rapports avant chaque virage. Mais en plus des courses, MotoGP 24 vous permet également d’endosser le rôle de manager d’une écurie de Moto. Quelle que soit vos couleurs ou votre pays, le jeu nous épate avec un large choix de personnalisations possibles pour votre véhicule et votre pilote. Vous aurez le choix entre différentes marques pour vos équipements, que ce soit vos gants, bottes, combinaisons ou casques. Seul point qui laisse encore à désirer, le physique des personnages n’est pas au point.

Pour certains, il peut s’agir d’un gros point noir. On peut également reprocher à Milestone de ne pas s’être attardé sur les décors. Ces deux points sont particulièrement dommageables lors des cinématiques. Le jeu nous donne l’impression de revoir les mêmes visages à plusieurs reprises et qu’aucun effort n’est fait ici. De même, les décors mériteraient d’être travaillés plus en détail. Bien qu’ils ne soient pas souvent visibles tant on passe son temps à regarder sa moto, lors des chutes ou des replays, certains arrière-plans ne sont pas au niveau de la simulation. À l’inverse, les motos sont très bien modélisées. Et c’est sans aucun doute ce qui est le plus satisfaisant.

Un gameplay qui se prend vite en main

Pour cette nouvelle session de MotoGP, j’ai commencé avec la difficulté la plus simple et en mode carrière. En me lançant sur la moto, un premier constat est assez flagrant : je ne tombe presque plus ! Bon, évidemment, si je fonce dans un mur, je me crashe. De même, si un autre pilote vous touche, il y a de fortes chances que cela vous fasse chuter et perdre quelques places. Mais alors que je ne voyais que l’arrière des roues lors de mes dernières courses, ici, il est enfin possible de se retrouver au milieu du peloton et même de disputer les premières places. Cela est principalement dû aux nouvelles options d’assistance et de difficulté. Pour faire simple, lors de vos parties, le jeu vous aide et freine en partie pour vous. De même, j’ai eu l’impression que le jeu nous assiste également pour le placement au cours des virages. Ces options peuvent être facilement désactivées, allant jusqu’à vous permettre de passer vos rapports vous-même.

Alors que j’avais eu du mal à prendre du plaisir sur MotoGP 22 à cause de sa difficulté et du réalisme trop poussé, le jeu devient désormais plaisant pour un néophyte comme moi, mais également pour un passionné de simulation qui décrochera toutes les aides pour jouer “Sérieusement”.

Pour revenir a mon pilotage du début en mode assisté, et du gameplay, il est satisfaisant de voir que l’IA gère moins bien les courbes et  les courses des autres pilotes que dans le passé. En effet, il est souvent possible de voir ces derniers prendre des avertissements parce qu’ils coupent trop leurs virages ou vous font tomber. Cette nouvelle adaptabilité dans le jeu est également visible sur les résultats des ordinateurs. Bien qu’il y ait eu de nombreux défauts lors des courses, j’ai réussi à plusieurs reprises à obtenir le meilleur temps du classement….Mais rappelons que tout cela est en difficulté basse, et que si vous augmentez la difficulté, le niveau monte crescendo, et que vous vous retrouverez avec de vrais pilotes qui ne vous laisseront aucune chance sur la piste ! Vous voilà prévenu.

Côté manette, on reste plutôt classique : gâchettes pour accélérer/freiner et celles du dessus pour les autres actions. Comme pour bon nombre de jeux, il aurait pu être intéressant de tester MotoGP sur PlayStation 5. Les contrôleurs de la PlayStation 5 sont connus pour générer une résistance sur les gâchettes, mais de notre côté nous avons eu plaisir de tester al version Xbox Series X de très belle facture. Contrairement à l’ancien opus de Moto GP que j’avais testé, je n’ai pas essayé les réglages avancés de la moto et me suis concentré sur le plaisir de ne pas tomber….et croyez moi, il y a une marge de manœuvre énorme avant de bien piloter sa moto! On ne devient pas un pilote aussi facilement, et c’est bon de le rappeler.

Comme dans les autres itérations du jeu, Moto Gp 24 propose plusieurs modes de jeu. On découvre ainsi la possibilité de jouer en ligne avec le mode LiveGP. Grâce à un système de classement similaire à celui des principaux jeux en ligne, ce mode vous met face à des adversaires de votre niveau. Bien évidemment avant de partir dessus, on vous invite grandement a faire vos preuve dans le mode Carrière. Dans celui-ci  il faudra faire évoluer votre pilote et apporter périodiquement votre moto. Le concept est similaire à celui des précédentes versions, permettant de tester deux modifications sur votre véhicule. De plus, en progressant à travers plusieurs grands prix, on découvre un système d’évolution dans la carrière. Cela inclut des changements entre différentes écuries et des transitions entre les classes de moto, des nouveaux partenariats etc… Et cela ne concerne pas seulement votre personnage ! Les autres pilotes contre lesquels vous concourez peuvent également changer d’écurie. Ainsi, l’un de vos rivaux peut se retrouver à courir à vos côtés après la trêve estivale.

Quelques petites nouveautés

En dehors de cela, on apprécie que le multijoueur cross-plateforme soit disponible ! Enfin, pas tout à fait, mais ça n’est peut-être pas plus mal ainsi. Si vous jouez sur PlayStation 5 ou Xbox Series, vous serez en mesure de défier vos amis. Toutefois, si vous jouez sur PC, vous ne pourrez affronter que les joueurs PC. Côté Nintendo Switch, le mode en ligne n’est tout simplement pas disponible actuellement. Ce choix me semble plutôt juste. En jouant en ligne, je n’ai pas aperçu d’écart de niveau vraiment significatif comme on peut parfois le voir entre les joueurs PC et leur optimisation et les joueurs consoles. Bien que l’on puisse regretter de ne pas pouvoir jouer avec les Nintendo Switch, ce choix paraît plutôt logique tant la console est différente de ses consœurs.

Un autre changement notable est l’introduction du MotoE. C’était quelque chose qui m’avait intrigué en essayant F1 Manager 2022, et désormais, les MotoE sont disponibles dans MotoGP 24. Sachant que la FIM Enel MotoE existe depuis 2019, c’est un plaisir de la voir incluse dans le jeu.

Le mode carrière a également évolué pour offrir une expérience plus immersive. Vous pouvez désormais gérer votre équipe plus en profondeur, de la sélection des sponsors à la formation des jeunes pilotes. Chaque décision impacte directement vos performances en course, rendant chaque choix crucial. Vous avez également la possibilité de développer votre moto au fil des saisons, en investissant dans la recherche et le développement pour améliorer ses performances. Cette dimension stratégique ajoute une couche de complexité qui ravira les amateurs de simulations.

En parallèle, le mode en ligne LiveGP introduit un système de classement qui vous met face à des adversaires de votre niveau. Ce mode est conçu pour offrir des défis constants et équilibrés, évitant les déséquilibres souvent rencontrés dans les jeux en ligne. Vous pouvez ainsi progresser dans les classements mondiaux tout en affrontant des joueurs de compétences similaires, ce qui rend chaque victoire d’autant plus gratifiante.

Les graphismes ont également été améliorés, avec des détails plus précis sur les motos et les circuits. Les conditions météorologiques dynamiques influencent désormais la conduite, ajoutant un niveau de réalisme supplémentaire. Par exemple, une piste mouillée affectera l’adhérence de vos pneus, vous obligeant à adapter votre style de conduite en conséquence.

En somme, MotoGP 24 se distingue par ses nombreuses améliorations et nouveautés. Que vous soyez un fan de longue date de la série ou un nouveau venu, le jeu offre une expérience riche et engageante qui saura vous captiver. Avec son multijoueur cross-plateforme, ses modes de jeu variés et ses graphismes améliorés, il s’impose comme une référence incontournable pour les amateurs de simulations de moto.

[arve url=”https://www.youtube.com/watch?v=Cbvo7JqMUdM” title=”MotoGP 24 – trailer” /]

Conclusion

Dans la continuité de la licence, MotoGP 24 est un excellent jeu de simulation. Les habitués des précédents opus ne seront pas dépaysés, car les contrôles et options restent familiers. Cependant, la nouvelle assistance introduite dans cet opus change complètement l’expérience et rend le jeu vraiment agréable pour les débutants. Bien que le système de pénalités puisse être déroutant pour les néophytes, il s’apprend assez rapidement. C’est une bonne manière d’aborder plus en détail les termes techniques liés au monde des grands prix moto.

Pour les experts, il y a beaucoup à apprécier, que ce soit les bruitages des motos, les pistes officielles, les graphismes, la maniabilité au petit oignon ou encore la personnalisons, vous pourrez y passer des heures dessus.. Les mécaniques de jeu et le paramétrage en course restent proches de ce que l’on a connu dans les précédents opus. Enfin, le mode carrière, avec ses rumeurs estivales, offre aux connaisseurs des pilotes des intrigues amusantes et captivantes.

En somme, si vous êtes un fervent amateur de MotoGP, vous allez pouvoir en profiter pleinement de celui-ci. Cependant, si vous possédez déjà un des jeux précédents et qu’il vous satisfait, les nouveautés de cette version ne seront peut-être pas suffisantes pour justifier un nouvel achat. À l’inverse, si comme moi, votre première expérience avec MotoGP vous a souvent conduit à toucher le bitume plutôt que le podium, et que vous n’avez pas toucher la séries depuis quelques années, vous allez pouvoir découvrir un tout jeu et y prendre du plaisir.

Moto GP24

0.00
8.5

Note

8.5/10

POINTS POSITIFS

  • Un visuel toujours aussi bluffant
  • Une nouvelle série de Moto et Pilotes
  • Une prise en main bien plus aisée
  • Une IA qui s'adapte au niveau des joueurs
  • Un mode carrière de qualité
  • Le Mode LiveGP

POINTS NÉGATIFS

  • Des personnages qui pourraient être améliorés
  • Peu de changement face aux anciennes itérations
  • Quelques soucis graphiques ici et là
  • On aurait aimé plus de modes "Solo"
, , , ,

Luclis

Rédacteur passionné par les RPG et les vieux jeux. Si t'as pas connu la Game Boy Advance et la PlayStation 1, t'as manqué un bon tiers des meilleurs jeux au monde.

Laisser un commentaire