TEST – Meow Motors

Meow Motors

Les jeux de courses sont légions sur les consoles et les jeux de kart prennent de plus en plus une part importante sur ces dernières. Entre les célèbres licences des Mario Kart ou plus récemment celle de Crash Team Racing, les studios débordent d’imagination pour tenter de proposer du nouveau contenu. Mais alors, comment faire pour se démarquer et sortir du lot ?

Chat alors !

Meow MotorsParmi les plus grosses licences, certains petits éditeurs et développeurs tentent de se faire une place. C’est le cas aujourd’hui du studio russe ArtVostok qui sort un jeu de karting mais cette fois-ci avec des petits chatons. Enfin, plus précisément des chats humanoïdes… Mêlant habillement ce qui se fait de mieux en matière de courses, Meow Motors fonctionne sur une formule qui a déjà fait ses preuves : terminer le premier d’une course en utilisant toute une ribambelle d’armes et de malus pour freiner ses adversaires.

Et oui, le scénario vous dit surement quelque chose ! Mais si le modèle semble calqué sur Mario Kart, Meow Motors possède tout de même des qualités qui lui permettent de se démarquer de ses concurrents pour ne pas devenir “un énième jeu de karting ennuyeux”.

Rocky, chat malgré lui :

Meow MotorsL’histoire est simple mais elle a au moins le mérite d’exister (contrairement aux grosses licences). On suit donc la vie de Rocky, un jeune chat qui a été invité à participer à une course de qualification pour les Championnats du Monde de Karting. Cette invitation lui a été remise au vu des excellents résultats et de la renommé de son père un ancien et célèbre pilote. Mais si cette sélection est une opportunité pour Rocky, Duke, le favori du tournoi ne semble pas tout à fait prêt à voir quelqu’un lui faire de l’ombre.. Pendant la course, il finira par provoquer un accident faisant exploser votre véhicule et vous obligeant à abandonner la compétition et donc à finir dernier des qualifications.

Suite à cela, aucun sponsor ne voudra vous aider à remonter la pente et vous devrez vous battre pour gravir les échelons et montrer à tous que vous êtes bien le digne descendant de votre paternel. Un scénario classique mais qui apporte tout de même une certaine profondeur au jeu.

Que le meilleur gagne !

Meow MotorsUne fois cette petite introduction passée, place à la course. Meow Motors comporte donc plusieurs circuits et plusieurs pilotes que vous débloquerez au fil du temps. Dans le mode campagne, vous devrez donc terminer les missions qui vous seront communiquées afin d’obtenir de nouveaux véhicules ou encore de nouveaux lieux. Sur chaque étape, il est possible obtenir jusqu’à 3 étoiles et plus vous avez d’étoiles, plus vous obtiendrez de nouvelles choses. Le premier niveau vous permet de vous familiariser avec les commandes afin de diriger votre bolide, le second vous montre comment attaquer et vous servir des différents bonus et le troisième vous montre comment utiliser les petites fonctions de votre kart (le frein pour les dérapages et l’huile pour gêner vos adversaires).

La plus grosse différence avec un Mario kart ou un Crash Team Racing réside dans le fait de son “armement” et dans la façon dont vous allez utiliser ce dernier. Les courses sont rapides, les décors très bien réalisés et finir premier demeure parfois assez délicat. Certaines attaques pourront vous paralyser ou vous geler et à force de subir des attaques, votre véhicule finira par ralentir et tomber en panne. Vous l’aurez compris, il est très important de garder un œil sur son bolide pour ne pas vous faire doubler à 10m de l’arrivée (frustration garantie…).

Conclusion :

Aussi agréable seul qu’à plusieurs, Meow Motors est un très bon jeu de kart. Jouable par les enfants mais aussi par les adultes, les courses sont plaisantes et les décors très bien réalisés. On pourrait juste regretter de na pas avoir plus de pilotes mais dans l’ensemble, il s’agit là d’un très bon jeu vendu à un prix assez raisonnable. Le graphisme, la musique, la modélisation, les idées, la programmation, la jouabilité… tout est maîtrisé et vous allez certainement vouloir délaisser les grosses licences après avoir testé le jeu du studio russe ArtVostok.

Meow Motors

8

Note

8.0/10

POINTS POSITIFS

  • Fun
  • Encore plus à plusieurs
  • Très joli
  • Des chats !

POINTS NÉGATIFS

  • Un peu répétitif
  • Pas beaucoup de pilotes
  • Absence de multi online

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire