TEST – It Takes Two

Bomboy
1 0
Temps de lecture:8 Minutes

It Take Two

It Takes Two est un jeu vidéo d’aventure édité par EA Originals et développé par Hazelight Studios, le tout supervisé par Josef Fares à qui l’on doit le très sympathique A Way Out ! Son nouveau jeu coopératif, sera-t-il un jeu à posséder absolument sur Xbox One, Xbox Series X/S, Playstation 4, Playstation 5 et PC ? La réponse ci-dessous.

La rupture

En effet, dans It Takes Two nous suivons l’aventure de Cody et May qui doivent annoncer prochainement l’intention de divorcer à leur fille…Qui se doute de quelque chose ! Car, cela fait longtemps que les deux compères ont oublié les obligations parentales en délaissant leur fille qui s’ennuie et ne voit ses parents que bouder et s’engueuler… Sauf qu’un jour leur fille Rose en assez de cette situation et part pleurer dans sa chambre et implore sans le vouloir le livre d’amour du Dr Hakim…Et c’est ici que tout commence, après une sieste les parents se retrouvent dans un cours intensif de thérapie de couple du Dr Hakim, le tout transformés en jouets minuscules…C’est ici que Cody et May devront passer du stade de la séparation à celui de la collaboration !

Autant le dire de suite, il y a de quoi faire et le jeu a la bonne idée de proposer une aventure en coopération à deux joueurs jouables localement ou en ligne avec un ami ! Notez que le titre fait comme pour A Way Out et qu’il sera possible d’inviter un ami à jouer avec vous-même si celui-ci ne possède pas le jeu. Pour se faire, il devra télécharger le Pass ami en ligne disponible gratuitement qui lui proposera de télécharger les 40 Go du jeu.

Pour revenir au gameplay de It Takes two, vous devez dans un premier temps choisir entre May et Cody, puis partir à l’aventure dans un jeu qui mélange les genres, ici on passe de l’exploration, à de la  plateforme , puis à la course, puis on saute sur les murs, puis on utilise un grappin pour finir sur des rails….Ok, je synthétise rapidement en quelques lignes ce que propose le jeu , mais Its Take Two a un superpouvoir et c’est celui de ne jamais être dans la répétitivité et de proposer de nombreuses choses à faire !

Un monde en plusieurs phases 

L’intrigue du jeu est une comédie romantique de bout en bout, mais qui ne va pas forcement assez loin ! Certes, l’intrigue nous parle de sympathiques parents devenus des gens détestables pris en otage par un livre magique ! Mais n’attendez rien de tout cela, car le Dr Hakim n’est pas vraiment un conseiller matrimonial ordinaire et il vous fera passer une thérapie en vous faisant explorer différents niveaux pour montrer que l’on a toujours besoin de l’autre dans sa vie et ça marche.

Si le premier niveau se déroule dans la maison et que celui-ci reste assez banal, la suite de l’aventure mettra en avant les loisirs, les vacances ou encore les incompréhensions entre Cody et de May ! C’est la grande force du jeu, car nous avons l’impression que les développeurs de Hazelight Studios ont repris toutes les idées et mécanismes de jeu auxquels ils avaient joué pour le proposer dans It Takes Two.

On visitera une maison, une horloge, une boule à neige, un jukebox, un château fort pour combattre la reine éléphant et même une aventure contre cosmobabouin …Et chaque niveau ou loisir mis en avant proposera un gameplay différent !

A un moment donné, May aura le droit à un marteau et Cody des clous …Et pour avancer, il faudra régulièrement planter des clous et May devra avancer avec son marteau pour ouvrir un passage à Cody ! Dans un autre niveau, on a l’impression de se retrouver dans Gears of War où l’on combat la ruche…Ici pas de locuste en vue, mais des guêpes à abattre dans un jeu devenu un TPS ! Comprenez que Cody et May ont une arme différente et qu’ils doivent tirer sur les guêpes…Ne pensez pas qu’il s’agit d’un jeu de tir tout bête, car il faudra que Cody asperge les guêpes avec une arme propulsant du nectar inflammable et que May tire dessus. On pourrait également parler du niveau du jardin nous faisant penser à Plants vs Zombies, ici Cody sera capable de se transformer en différentes plantes pour combattre les ennemis et l’on passera de la gentille fleur à un cactus mitrailleur et l’on finira même en pomme de terre !

On pourrait vous mettre des anecdotes de gameplay pendant de nombreux paragraphes, mais on vous laisse le soin de découvrir tout cela, car It Takes Two propose vraiment de la diversité et chaque monde propose quelque chose de différent et c’est rafraichissant !

Néanmoins, le point commun de tous les niveaux, c’est qu’il sera impossible d’avancer dans l’aventure sans l’aide de l’autre partenaire. A coté des mécanismes de jeu, on pourrait également parler de l’exploration, car dans It Takes Two, il ne sera pas rare d’avoir des mondes semi-ouverts et si vous pouvez foncer pour finir le jeu au plus vite, on vous conseille de prendre votre temps ! Pourquoi ? Car il y a des mini-jeux cachés dans chaque niveau permettant de s’amuser avec votre conjoint(e) et de passer un bon moment, ici vous aurez le droit à la course d’escargots, à une course sur un circuit électrique, à un jeu de tir façon fête foraine etc…On ne va pas tous vous les notifier, mais il faut savoir que plus d’une vingtaine de mini-jeux seront à découvrir ici et là !

Vous en voulez encore ? Alors après des niveaux dépaysants, des mécanismes changeants, des clins d’œil à divers jeux vidéo, on vous propose de découvrir des mondes fourmillants de détails via ses interactivités ! En effet, les développeurs ont caché certaines choses dans les recoins du jeu qui permettront au choix de s’amuser, de rendre l’atmosphère plus sympathique voir de débloquer quelques succès/ trophées.

En effet, il y a beaucoup d’interactivité dans les différents mondes, il sera possible d’éteindre une torche, de tirer des feux d’artifices, d’utiliser des canons à neige, de faire une bataille de boule de neige, d’utiliser une luge ou même une balançoire en dehors du scénario principal ! Ici, il s’agit juste de bonus permettant de passer du bon temps à deux et d’allonger d’une manière intelligente la durée de vie du jeu, le tout en magnifiant les stages.

Vous allez me dire ok, il y a du tir, de la plateforme et de la réflexion, mais ça reste très terre à terre tout cela, non ? Pas vraiment, car It Takes Two propose des mondes terrestres, neigeux, aériens, spatiaux et sous-marin…Et dans chaque niveau, il y a la plupart du temps un Boss à abattre ! Certains boss sont assez coriaces et demanderont plusieurs essais avant de les vaincre…Mais dans toute cette violence, il y a un boss vraiment gentil qui nous a fait de la peine et qui pour le coup devrait marquer les joueurs.

Car c’est aussi ça la force de It Takes Two, on parle de gentillesse, d’amour, de trahison, de mensonge et mine de rien cela reflète la vie de beaucoup de couples qui n’osent pas forcement dire le ressenti à leur conjoint(e). Alors, au choix discutez ou jouez à It Takes Two…Mais avant de foncer tête baissée, on vous invite à continuer la lecture du test avec les points négatifs ci-dessous.

On n’a pas aimé

Si vous lisez le test depuis le début, vous avez sans doute remarqué que nous encensons le titre de Josef Fares et c’est à juste titre, car It Takes Two est un excellent jeu ! Néanmoins, il y a quelque chose qui nous dérange dans le jeu et c’est l’absence de voix française. Nous avons dit « Voix », car le jeu est bien évidemment sous-titré en français…Néanmoins, lors des scènes rapides sur les rails, lors des combats avec les boss ou lorsque l’action est intense, il est impossible de lire les sous-titres et il ne sera pas rare de louper un clin d’œil, une phrase avec une information ou une blague lancée par Cody ou May…Et c’est vraiment dommage, car tout cela permet aux joueurs de mieux s’imprégner de l’ambiance générale !

A coté de cela, on pourrait également parler de quelques soucis de caméra ! Il reste relativement rare dans toute l’exploration du jeu, mais il est possible que vous y soyez confronté et cela arrive souvent lors des boss à battre en zone restreinte ! C’est dommage, mais il fallait néanmoins le notifier.

Le dernier n’est pas vraiment un défaut, mais nous parlerons des mini-jeux qui pour certains restent anecdotiques ! Fallait-il vraiment les mettre ? La question reste posée…Mais une chose est sûre, si quelques mini-jeux ne sont pas « top », la plupart reste excellent. Voilà nous sommes arrivés à la fin de notre critique et il est temps de conclure !

Conclusion

Josef Fares signe une nouvelle fois un excellent jeu avec It Takes two et celui-ci se doit d’être obligatoirement dans votre bibliothèque ! Au programme de nombreuses heures en coopération, de nombreux environnements à visiter, des mondes qui fourmillent de détails, de nombreux mini-jeux et des surprises à tous les coins de pixels ! Vous l’avez compris, on ne s’ennuie pas un seul moment dans It Takes Two et le seul regret que nous avons c’est l’absence de voix française nous obligeant à lire en pleine action et cela n’est pas toujours évident. It Takes Two est un jeu à faire en urgence et ne pas le posséder serait un crime …

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

9.3

Note

9.3/10

POINTS POSITIFS

  • Un vrai jeu de coopération
  • Les environnements variés
  • Les mini-jeux
  • Les boss
  • Le Dr Hakim totalement fou

POINTS NÉGATIFS

  • L’absence de voix française
  • Des mini-jeux anecdotiques
  • Quelques soucis mineurs de caméra

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Age of Empires IV - Date de sortie et nouveaux trailers !

Hier soir, un événement concernant la célèbre franchise Age of Empires a été présenté sur YouTube. Annoncé depuis quelques semaines, ce dernier baptisé Age of Empires : Fan Preview et consacré aux fans de la licence a permis de lever le voile sur le prochain épisode de la saga. Au […]