TEST – Heaven Dust 2

Partager sur les réseaux sociaux :


TEST - Heaven Dust 2

Vous aimez les jeux de zombies ? Peut-être aimerez-vous Heaven Dust 2. Ce jeu à la référence de Résident Evil a été développé par One Gruel Studio et édité par Indienova. Le premier volet prenait place dans un certain manoir, cette fois-ci nous démarrons au cœur d’un laboratoire. Le jeu est disponible depuis le 6 Janvier sur PC et Nintendo Switch. Je vais essayer de vous en donner un aperçu dans ce test de la version PC.

Un réveil glacial !

TEST - Heaven Dust 2Dans ce deuxième opus de la licence Heaven Dust, Steven se réveille d’un sommeil cryogénique dans un laboratoire. Mais où sont les chercheurs ? Une note d’un certain Alexander nous donne des premières indications. En résumé, un virus s’est propagé et toutes les personnes du complexe se retrouvent à déambuler en cherchant des câlins… euuh de la chair fraîche. Il va falloir se frayer un chemin jusqu’à la sortie tout en survivant : au milieu des attaques des morts-vivants, Steven va devoir se concentrer pour résoudre un grand nombre d’énigmes. A croire que ceux qui ont créé le complexe n’avaient rien de mieux à faire que de trouver une énigme par porte, soi-disant par sécurité.

Retrouvez tous les codes des Resident Evil avec un graphisme moins réel, plus cartoon. Mais l’ambiance angoissante reste bien présente. Le fameux son qui se lance quand vous ouvrez une porte avec des zombies qui se jettent sur vous provoquera de bons coups de pression (pas celle qui se boit). Il faudra les nerfs solides pour gérer certaines attaques rapides et sournoises.

Vous reconnaitrez (pour les joueurs de Resident Evil) les objets et équipements. Le même principe de combinaison permettra d’associer certains objets pour se soigner, créer des munitions, avancer dans les quêtes. Le système de sauvegarde sur un vieux radiocassette et le coffre de stockage ont également été repris tel quel.

Le système du jeu

TEST - Heaven Dust 2Le style du jeu est très agréable. L’ambiance oppressante est bien retranscrite même si le jeu fait moins peur grâce au graphisme. Cela élargit grandement le nombre de joueur susceptible de jouer à Heaven Dust 2. Le côté gore reste présent sur de petites animations pour le plaisir de ceux qui aiment le genre. Comme exemple : tête qui explose, disparition des corps dans une flaque de sang, juste la tête de Steven qui change suivant les blessures subies…

Le système de tir n’est pas compliqué à prendre en main : viser, tirer. Si on veut viser le point faible, il faut viser plus longtemps. Même si le corps à corps ne nous a pas paru très efficace, la possibilité de réaliser une exécution est sympa, et nous préserve d’une balle qui pourrait nous servir (même si la logique n’est pas trop respectée, l’animation nous montre Steven tirer pour achever le zombie).

Le complexe est un gigantesque labyrinthe. Merci à la présence de cartes que nous utiliserons énormément pour nous diriger. De plus, beaucoup de notes y sont éparpillées. Elles permettront aux plus mordus de découvrir tous les secrets derrière les études sur le Heaven Dust, en plus de certains indices sur les énigmes et les ennemis. Nous pouvons sentir derrière ces détails que le travail sur le scénario est fait par des grands passionnés.

Les zombies ont différentes particularités qu’on découvre au fur et à mesure, où il faudra exploiter tout notre arsenal pour utiliser le plus efficace. Les trois niveaux de difficulté permettront à chacun de s’y retrouver. Ceux qui veulent de concentrer sur les énigmes plutôt que sur l’utilisation de ressources auront quand même un peu de challenge sur la survie en facile (Casual). Ceux qui veulent suer tout du long devront débloquer le mode difficile après avoir démarrer directement en normal.

Quelques Bugs ou oubli de configuration ?

TEST - Heaven Dust 2Nous avons malheureusement rencontré quelques petits soucis techniques.

A partir du moment où nous changeons le volume principal du jeu dans les options, il va buguer au prochain démarrage : nous n’avons plus le son. A la place, nous subissons un gros grésillement (non continu, heureusement) de temps en temps. Par chance, nous avons trouvé une solution : Soit vous le laissez à 100%, soit vous retournez dans le menu options pour régler à nouveau le volume du son. Dès qu’on le modifie, la musique est de retour. D’ailleurs, chaque fois qu’on revient dans le menu “Settings”, notre configuration précédente n’est pas gardée en mémoire (le son est donc automatiquement remis à 100%).

Il est impossible de configurer ses touches. Il faut alors penser à se mettre en QWERTY. Le jeu n’est pas disponible en français d’ailleurs. Sinon l’indication des touches avec l’interface du clavier est particulièrement bien faite et claire.

Les petits défauts de Heaven Dust 2

TEST - Heaven Dust 2Nous avons trouvé quelques broutilles à reprocher au jeu : L’attaque au couteau pour le corps à corps est vraiment loin d’être efficace tant elle fait peu de dégâts. Faites attention si vous jetez des objets, il sera impossible de les récupérer. Ils disparaissent littéralement dans le néant. Le personnage doit obligatoirement trouver une cabine d’habillage pour changer de tenue. Il ne peut apparemment pas se changer au milieu du couloir.

C’est un défaut sans en être vraiment un : au niveau du gameplay, vraiment beaucoup d’énigmes se superposent, on ne sait plus où en donner de la tête. Du coup, nous avons beaucoup d’allers retours à faire à travers toute la carte pour chercher ce que nous avons raté.

Les logiques du jeu nous interpellent par moment, ce qui peut nous faire sourire ou nous faire paniquer : Quelques zombies réapparaissent dans des zones déjà nettoyées : attention aux ressources limitées. C’est surtout gênant lorsque nous devons faire trois fois le tour de la carte pour chercher des indices. Pareil lorsque nous ouvrons certaines portes, les zombies apparaissent de nulle part derrière nous, parfois dans la salle même où nous sommes. D’autres fois, ils arrivent du couloir qu’on vient de passer. Nous noterons également certaines parties du complexe en “scénarium”. Par exemple : un petite ascenseur qui nous fait monter sur une plateforme totalement inutile en temps normal.

Conclusion

Heaven Dust 2 est un très bon jeu. L’aspect plus enfantin du graphisme comparé à un Resident Evil pourrait en gêner plus d’un. Je trouve que cela le rend plus accessible. One Gruel Studio et Indienova nous plongent dans un méli-mélo de casse-têtes. Il faudra une très bonne observation, un bon esprit de déduction et une grande minutie. Certaines zones sont bien cachées. L’ambiance est au top et nous permet de bien apprécier un bon survival en territoire zombie. Ajoutez à cela la petite surprise de la fin du jeu (je ne vous en dis pas plus, j’ai été content de le découvrir sans avoir été spoil).

Outre les quelques soucis techniques au niveau du son, il ne manque plus que la version française pour que nous autres, mauvais bilingues, en profitions à 100%. J’ai en effet eu quelques difficultés sur des énigmes à cause de mes lacunes.

Pour toute question ou partage d’expérience, n’hésitez pas à utiliser l’espace commentaires. N’oubliez pas non plus de nous rejoindre sur nos réseaux sociaux FacebookTwitterInstagram ou encore sur notre discord.

Heaven Dust 2

8.5

Note

8.5/10

POINTS POSITIFS

  • Un Resident Evil like réussi
  • Très facile à prendre en main
  • Une variété d'ennemis
  • L'accent mis sur les énigmes
  • Trois niveaux de difficulté

POINTS NÉGATIFS

  • Le contrôle du volume est bugué
  • Pas de français
  • Impossible de configurer ses propres touches
  • Le corps à corps quasiment inutile
Qu'en pensez-vous ?
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Sôji

aime le loot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire