TEST – Guardian Tales

DrFamikon
2 0
Temps de lecture:7 Minutes

Si la franchise The Legend of Zelda créée par Shigeru Miyamoto et Takashi Tezuka a fortement contribué à populariser le genre action-aventure, il est tout à fait normal de voir aujourd’hui de nombreuses copies. Et il faut dire que certaines sont particulièrement réussies. C’est d’ailleurs le cas de Guardian Tales, un action-RPG mobile en pixel art, qui vous permet de vivre une aventure épique seul ou à plusieurs. Si sur le papier, le jeu de Kakao Games a de quoi séduire, quand est-il réellement ? La réponse se trouve juste ici !

Un zelda-like, et plus encore :

Disponible dans le monde entier après une phase de test au Canada et dans certains autres pays il y a quelques semaines, Guadian Tales propose aux joueurs d’explorer des niveaux et des donjons dans un style rappelant très fortement The Legend of Zelda : A Link to the Past. Les développeurs, très inspirés par les jeux rétro ont d’ailleurs caché de nombreuses références que les joueurs devront trouver. Il s’agit donc d’un jeu mobile développé par Kong Studios sous la houlette de Kakao Games que l’on connaît pour Black Desert Online. Mais la différence notable avec la licence de Shigeru Miyamoto et de  Takashi Tezuka vient du fait que Guardian Tales est également un « gacha-game« . Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme,  c’est un jeu qui va inciter le joueur à venir se reconnecter régulièrement afin de le fiféliser en ajoutant régulièrement du nouveau contenu. Et par-dessus tout, il y a l’aspect jeu de hasard qui permet d’obtenir des personnages, des armes rares, etc…en fonction du jeu. L’hameçon est rapidement consommé par l’utilisateur on a alors envie d’avoir ce dernier personnage trop stylé qui vient d’être ajouté et voilà, on est pris au jeu !

Prise en main, univers… :

Le titre permet donc de recruter plusieurs personnages et de tirer parti de leurs compétences respectives pour remporter les combats et résoudre des énigmes. L’histoire est un peu simpliste mais toujours aussi efficace : c’est la fameuse quête du héros qui part sauver le monde face à la menace qui grandit dans l’ombre. Il est donc possible de former des escouades de 3 personnages pour partir à l’assaut de donjons qui ne vous prendront pas beaucoup de temps, ce qui est pratique lorsqu’on joue sur mobile. La rejouabilité est évidemment très présente puisqu’en plus de l’objectif principal, il est question de récolter des « consommables » dans les donjons et certains passages nécessitent de maîtriser des aptitudes particulières . Dans l’ensemble, les énigmes sont assez simples à résoudre même si deux ou trois mériteraient quelques explications supplémentaires.

Niveau prise en main, les contrôles tactiles sont très réactifs et les options permettent d’y jouer à la manette pour encore plus de confort. L’aide à la visée est des plus appréciable pour un jeu mobile et on prend plaisir à enchaîner les combats et à progresser dans l’aventure. Même si le jeu possède un système d’endurance bien connu des joueurs mobiles, les récompenses de missions sont tellement abusées que l’on obtient vite assez d’endurance pour y jouer non-stop pendant un bon moment (il en va de même pour la ressource servant aux invocations de personnages). Niveau contenu, Guardian Tales est plutôt conséquent puisque le nombre de donjons accessibles est très costaud. De plus, il y a aussi plusieurs modes alternatifs comme l’arène pour le PvP, les donjons journaliers offrants diverses ressources, ou encore la tour à récompenses pour celles et ceux qui voudraient obtenir des équipements dévastateurs ou des pierres d’invocation. Pour autant, le titre ne se prend pas trop au sérieux et les adorables petits sprites et les personnages hilarants ont tous un deux répliques cinglantes à sortir. Et des surprises, il va en avoir ! Le premier monde est en réalité un gigantesque tutoriel qui vous permettra de prendre en main les différents menus du jeu. Une fois ce monde terminé (ou du moins l’histoire principale), vous aurez la possibilité de façonner votre propre ville.

Un jeu dans un jeu !

C’est essentiellement un jeu dans un jeu, où vous pourrez construire une boulangerie, un café et d’autres centres de divertissement pour garder vos partisans heureux. De temps en temps, les personnages (et les structures) génèrent des cœurs roses que vous pouvez collecter pour agrandir encore plus votre ville. Vous pouvez passer une éternité à essayer d’optimiser l’économie uniquement dans le menu principal, et ce n’est même pas le jeu principal.

Et des fonctionnalités comme celle-là, il en existe plusieurs ! Par exemple, il y a une application appelée FaceBreak, qui au fur et à mesure que vous avancerez dans le royaume, vous donnera la possibilité de vous lier d’amitié avec certains personnages qui vous suivront sur votre compte de réseau social. Vous pourrez également obtenir des tonnes d’objets d’événement et de bonus qui vous donneront envie de laisser tomber votre objectif principal juste pour augmenter le côté « badass » de votre personnage. Bien sûr, vous êtes l’élu et vous devez rassembler les 12 champions et accomplir la prophétie et tout, mais une petite quête parallèle ici et là ne peut pas faire de mal, n’est-ce pas ?

Bien sûr, tout cela fonctionne comme une épée à double tranchant. Il y a tellement de choses à faire lançant le jeu qu’il est parfois difficile de se concentrer sur l’aventure en elle même. Sans compter toutes les devises à utiliser (trucs violets, Gemmes aléatoires, Pièces étoiles, Pierres d’évolution…). L’or ne sera pas votre seule monnaie d’échange et vous devrez tenir compte des gemmes que vous utilisez pour invoquer des héros et des armes, ainsi que divers petits trucs multicolores que vous devrez acheter ou gagner.

Et les héros ?

Chaque personnage a également un arbre d’éveil, où vous pouvez dépenser des pierres pour améliorer certaines compétences et statistiques. Pourtant, si les devises sont un peu trop compliquées à comprendre, elles sont assez faciles à obtenir, car vous obtenez des récompenses pour la réalisation de certains objectifs, pour avoir invoqué une fois, pur avoir amélioré l’équipement dix fois, etc. Et même si il est possible de dépenser de l’argent réel pour avancer, cette technique n’est vraiment pas d’une grande utilité. Les micro-transactions se limitent à invoquer plus de héros, à recharger les tickets pour les failles et à accélérer le temps de construction des bâtiments du château flottant. Il y a aussi un bonus de connexion quotidien, plus un événement en cours qui vous donne des pièces d’événement (encore une fois, une autre devise).

Comme Guardian Tales est un jeu de gacha, il est possible d’assister à une petite mise en scène d’invocation pour les armes et les héros. Lorsque vous invoquez un héros, il est livré par un drone de «Kamazon» et vous devez signer pour obtenir le colis. Ensuite, vous ouvrez votre boîte et regardez ce que vous avez , une façon amusante et interactive de montrer quelque chose d’aussi banal qu’un personnage. Les héros sont emballés dans des boîtes à figurines similaires aux distributeurs automatiques de jouets que l’on peut trouver au Japon. Il y a 58 héros à collectionner, et la probabilité d’obtenir des héros «rares» est acceptable. En fonction de votre équipe, vous pouvez enchaîner les attaques spéciales et débloquer des combos dévastateurs. Vous pouvez également vous lancer dans le mode PvP, ou même rejoindre une guilde pour monter la barre sur l’aspect social du jeu. Il y a aussi un Rift où le but est de détruire les voitures en stationnement illégal. Bref, vous avez largement de quoi vous occuper pendant quelques heures/jours/mois (rayer la mention inutile).

 

Conclusion :

Dans l’ensemble, Guardian Tales est un jeu qui mérite toute votre attention et qui vous propose des parties rapides que les aficionados des jeux sur smartphone apprécieront. Le titre mélange habilement la subtilité des « gacha-game » avec le coté action aventure de The Legend of Zelda et vous offre la possibilité de découvrir un univers enchanteur et une réalisation parfaitement maîtrisée. Les micro-transactions ne sont absolument pas nécessaires mais on aurait peut-être préféré qu’il y est moins de choses à faire car on aura tendance à vite s’éloigner de la quête principale. Pour un jeu en free2play, il s’agit là d’une agréable surprise qui risque de nous tenir éveillée un bon moment. Attention toutefois à la surchauffe du téléphone !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
100 %

Guardian Tales

8

Note

8.0/10

POINTS POSITIFS

  • Un univers aux inspirations variées
  • Énormément de contenu
  • Free2play
  • Les contrôles à la manette

POINTS NÉGATIFS

  • L'histoire un peu simpliste
  • Le système d'endurance
  • Fait surchauffer le téléphone !

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Game of Thrones : Tale of Crows - Le jeu est disponible sur Apple Arcade

Winter is Coming to Westeros ! That Silly Studio (SPACEPLAN), Devolver Digital (Reigns: Games of Thrones ) et HBO annoncent la sortie, en exclusivité sur Apple Arcade, de Game of Thrones : Tale of Crows, un jeu original basé sur la série à succès Game of Thrones. Game of Thrones : Tale of Crows est un jeu […]