TEST – Gears 5

Gears 5

Gears 5 est sorti dernièrement sur la console Xbox One et sur PC ! Que réserve cet opus développé par Coalition ? Un scénario de qualité ? Un gameplay aux petits oignons ? Ou l’opus de trop qui sent le réchauffé ? C’est ce que nous allons voir dans le test ci-dessous !

Massacrons nous dans la taverne…

Gears 5 - Marcus Fenix La série Gears revient avec un cinquième épisode qui tente de redorer son blason après un quatrième opus en demi-teinte ! Chez GeekNPlay, nous lançons le jeu et nous nous retrouvons devant un écran titre assez classique, nous proposant de jouer à la campagne en solo ou en coopération (en ligne ou local), ainsi que divers modes multijoueur.

Pour commencer, nous démarrons par la campagne, ici on vous propose de choisir entre plusieurs personnages (dont le robot jack) et de choisir votre niveau de difficulté ! Une fois terminé, nous appuyons fébrilement sur le bouton start où nous nous retrouvons dans un petit tutoriel que nous ne pouvons pas passer…C’est dommage étant un habitué de la série Gears of War, le cinquième opus propose peu de nouveauté en dehors du contrôle de Jack et les commandes sont sensiblement les mêmes ! Tant pis, me voilà en train de me cacher contre les murs, me déplaçant d’obstacle en obstacle en tuant des robots à la place des locustes à l’aide du célèbre Lanzor et autres armes sympathiques ! De mon côté, le tutoriel fut rapidement fait et il aurait judicieux de laisser le choix aux joueurs d’effectuer celui-ci ou pas ! Néanmoins, nous comprenons la démarche des développeurs de Coalition avec ce tutoriel permettant d’apprendre les bases du jeu pour un joueur nouvellement venu dans la série !

Une fois l’entrainement terminé, une cinématique se lance relatant en partie la fin de Gears of War 4 et cela n’a rien d’étonnant, car le cinquième opus se déroule juste après !

Nouveauté et scénario

Gears 5Dès le début de la campagne de Gears 5, on retrouve de l’innovation, mais aussi ce sentiment de familiarité qui nous accompagne depuis plus d’une décennie, depuis les premiers événements qui ont vu Marcus Fenix ​​et ses partenaires sauver le monde de la menace locuste. Aujourd’hui, c’est au tour des jeunes de la CGU de faire leurs preuves et le scénario mettra en avant un personnage inattendu (enfin presque…) !

L’aventure de Gears 5 démarre avec JD Fenix , fils de Marcus Fenix, accompagné de ses collègues Delmont Walker et Kait Diaz. Après le baptême du feu, les soldats de la coalition sont de nouveau prêts à faire face à la ruche et à d’autres monstruosités locustes. Pourtant au milieu du combat et dans l’hélicoptère qui ramène la troupe de CGU, le personnage de Kait fait des cauchemars à répétitions et ne dort que 8 minutes par jour ! Est-ce un syndrome de la guerre avec toutes ses atrocités qui l’empêche de dormir ? Ou il y a-t-il quelque chose ? C’est ici que démarre le scénario qui se déroulera paisiblement jusqu’à la conclusion finale en demi-teinte…Mais ne voulant pas spoiler, nous allons maintenant parler du gameplay et de la mécanique de jeu.

Si Gears 5 surprend en mettant en avant le personnage de Kait, cela n’est pas la seule surprise de cet opus qui modifie quelque peu le gameplay en abandonnant les couloirs étroits pour un monde semi ouvert…Oui, vous avez bien lu, la série passe en monde ouvert ! Est-ce une bonne idée ? Tout dépend… Si explorer les bâtiments sera plus plaisant et permettra d’explorer chaque recoin à la recherche de secrets, d’items cachés ou de compétences pour jack…Cela ne sera pas toujours le cas !

Si de nombreux sites spécialisés ont apprécié le monde semi ouvert, chez GeekNPlay, on reste quelque peu dubitatif ! Pourquoi ? Car une bonne partie de Gears 5 s’explore à l’aide d’un véhicule appelé Skiff (Un traîneau avec des voiles et des skis sous stéroïdes) pouvant être utilisé sur le sable comme sur la neige ! Pendant deux actes, vous utiliserez le Skiff, il sera possible de visualiser votre carte en appuyant sur la touche back de votre manette et vous rendre à divers points en choisissant entre deux options : se diriger vers la prochaine quête principale ou parcourir la zone pour participer aux missions secondaires ! Bien évidemment, une fois arrivé à destination, des locustes vous attendront et il faudra dézinguer tout ce qui passe devant vous en essayant de ne pas mourir…Et de ce côté-là, ce n’est pas toujours évident ? Pourquoi ? Tout d’abord, l’intelligence artificielle du jeu est quelque peu défaillante et il arrivera de temps à autres qu’un allié géré par l’IA meurt…Au final, le jeu vous affichera un message de défaite et il faudra recommencer le niveau.

Un exemple, je suis en plein combat avec mon acolyte pour faire la campagne en coopération, tout se passe bien et pourtant on nous annonce une défaite ? Pourquoi ? Car le robot Jack est mort…C’est ballot, mais c’est comme ça et l’on ne pourra rien y faire, sauf refaire le niveau en question !

Pourtant Jack est un élément central de Gears 5 ! Ici, le robot ne fait pas de la figuration, celui-ci devient un personnage à part entière remplissant parfaitement sa tâche et apportant un air frais à la licence. En effet, si Jack peut comme à l’accoutumé ouvrir des portes, il peut également aller vous chercher une arme lointaine sur le champ de bataille, des munitions et bien plus encore. Vous vous demandez sans doute ce que Jack peut faire de plus? Et bien, il peut utiliser de nombreuses techniques au fil de l’aventure qui vous simplifieront la tâche, mais pour cela il va falloir retrouver des points de compétences et faire évoluer votre robot.

Au programme, jack pourra scanner l’environnement autour de vous, vous rendre invisible pendant quelques secondes, pirater des locustes, vous protéger avec un bouclier ou encore utiliser des tourelles pour attaquer les ennemis environnants et bien plus encore, mais nous n’allons pas énumérer chaque compétence…Vous l’avez compris, votre robot sera un allié fiable, sauf quand celui-ci meurt sur le champ de bataille…

Si Jack est utile, ne pensez pas à pirater des gros ennemis… Et de ce côté-là, Gears 5 nous propose pas mal d’ennemis, vous aurez le droit à certains boss coriaces à moins que vous ne fassiez le jeu en débutant ! Car, on vous le rappelle, il est possible de faire Gears 5 en débutant, facile, vétéran ou dément et le choix de difficulté influencera sur la durée de vie estimé entre 8 et 15 heures.

Voilà, je pense avoir fait le tour de la campagne sans trop vous spoiler et il est temps de parler des modes multijoueur de Gears 5.

Les modes multijoueurs

Gears 5 - LocusteSi la série Gears of War a toujours proposé une bonne campagne solo, la série s’est également fait connaitre pour ses nombreux modes multijoueur ! Est-ce toujours le cas sur Gears 5 ? Réponse positive, le jeu propose de nombreux modes qui devraient ravir les fans.

Parmi les modes disponibles, on retrouve :

  • Le mode « Bataille » décliné en plusieurs versions, comme le jeu rapide et classé où il faudra combattre des adversaires ! Ou alors, il sera possible de joueur au mode Bataille Pumpkin Ball avec des règles quelques peu différentes où chaque ennemi tué permet de ressusciter un équipier mort au combat ! La finalité reste la même, éliminer l’équipe adverse pour gagner la partie.
  • Le mode « Fuite », ici il faudra sans cesse bouger et combattre les ennemis gérés par l’IA dans l’espoir de sortir vivant de la ruche ! Au programme, il est possible de jouer sur 10 cartes différentes avec une difficulté allant de recrue à maitre…Un mode de jeu que l’on conseille de jouer avec des amis proche pour éviter de mourir bêtement ou que vos collègues récupèrent la plupart des ressources ( armes, munitions etc…).
  • Un Gears of War sans le mode horde cela n’existe pas et le cinquième opus propose bien évidemment celui-ci pour le plus grand plaisir des fans ! Si vous ne connaissez pas, sachez qu’il faut réussir à survivre à 50 vagues d’ennemis dans un environnement en coopération avec cinq joueurs. Bien évidemment, plus les vagues avancent et plus les ennemis seront coriaces…Arriverez-vous à la cinquantième vague victorieux ? Cela est loin d’être sûr…

Voila, j’ai fait le tour des modes multijoueurs et il est temps de parler d’un sujet qui fâche dans le paragraphe suivant avec les défauts du jeu…

Les points négatifs

J’aime la série Gears of War depuis de nombreuses années et la plupart du temps le jeu avait des soucis dans le mode multijoueur ou au niveau sonore…Dans Gears 5, si je n’ai pas eu de soucis au niveau de la bande son ou des paroles, néanmoins, il m’est arrivé quelques désagréments sur le titre !

Tout d’abord, l’acte II où nous évoluons avec le skiff dans un milieu enneigé, celui-ci demande beaucoup d’aller/retour en visitant divers points, ainsi que des missions secondaires que vous pouvez faire ou pas…Au final, l’exploration demandera au minimum 1h voir 1h30 ( tout dépend de votre difficulté) avant d’arriver au chapitre suivant où une cinématique et une sauvegarde automatique du jeu se déclenchera…C’est ce que j’ai fait avant de quitter le jeu vers 1h30 du matin…La fatigue gagnant, nous décidons d’arrêter le jeu pour le reprendre le lendemain et là c’est le drame ! Alors que nous avons eu le logo de sauvegarde automatique, celle-ci ne fut pas pris en compte et nous avons dû refaire l’intégralité de l’acte avec le skiff perdant 1h-1h30 de jeu pour refaire ce que nous avons fait la soirée précédente (rageant, non ?)

Si par la suite, nous n’avons plus eu de soucis de sauvegarde, cette expérience amère nous a laissé un mauvais souvenir durant notre exploration de Gears 5 ! Malheureusement, nous avons eu d’autres soucis en jeu, comme une porte qui ne voulait pas s’ouvrir où nous avons dû relancer le jeu… Ou encore un souci avec un Bersek nous attaquant en sautant sur notre véhicule ! Ici, nous avons combattu les locustes environnants et combattu ce qui semblait être un boss (vu que celui-ci nous attaquait et prenait nos coups) avant d’être bloqué avec une musique qui tourne en boucle, sans pouvoir utiliser le véhicule, sans que des ennemis arrivent, ni même une cinématique…Pourquoi ? Car celui-ci n’était pas un boss et nous avons encore était victime d’un bug !

En effet, le bersek n’aurait jamais dû sauter sur notre véhicule, mais se retrouver en contre bas dans la ville puis foncer sur nous, avant qu’une cinématique ne s’enclenche. En gros, nous n’aurions pas dû combattre celui-ci, ni descendre du véhicule, mais continuer notre chemin sur cette route dangereuse.

Là vous vous dites sans doute, ils n’ont pas eu de chance chez GeekNPlay, mais il n’y a plus de soucis ? Et bien si… Sur mon écran 4K 139 cm, le jeu est parfaitement beau et fluide si je joue en solo, mais comme j’ai fait l’aventure en coopération locale, cela est totalement différent avec des bandes noires apparaissant sur les côtés de l’écran, réduisant en grande partie la lisibilité des textes pour les objets trouvés et même l’immersion du jeu (car nous perdons 10/20% de l’écran quand même) ! Pour les personnes se demandant, non il n’est pas possible de faire des modifications dans les paramètres (oui, nous avons essayé et les bandes noires restent) et c’est bien dommage

Pour finir, si Gears 5 propose de nombreux contenus multijoueur, il arrive par moment que la connexion saccade se retrouvant avec du lag, voir quelques rollback…Cela n’arrive pas forcement souvent, néanmoins cela peut quelque peu gâcher l’expérience de jeu !

Voilà, nous sommes arrivés à la fin du test de Gears 5 et il est temps de rendre notre verdict !

Conclusion :

Gears 5 est un titre qui ravira sans doute les nouveaux venus et les fans de la licence ! De ce côté-là, coalition a parfaitement réussi sa mission en proposant une aventure longue, jouable en solo comme en coopération (local ou en ligne) avec un scénario tenant la route ! De plus, le titre propose une bonne durée de vie et le terminer en dément ou récupérer l’ensemble des items cachés demandera un investissement pour les joueurs souhaitant terminer le titre à 100% ! Du côté multijoueur, il y a également de quoi faire et il ne fait aucun doute que Gears 5 permettra aux joueurs de s’amuser de nombreuses heures. Néanmoins, on reste déçu par quelques soucis techniques qui gâchent l’expérience de jeu et nous espérons qu’un patch sortira rapidement pour combler ces lacunes !

Gears 5

7

Note

7.0/10

POINTS POSITIFS

  • Campagne solo de qualité…
  • Une bonne durée de vie
  • Jack notre robot à tout faire
  • De nombreux modes multijoueur
  • Une sensation de liberté via le skiff

POINTS NÉGATIFS

  • …Mais assez long à se mettre en place
  • Quelques soucis techniques
  • Une IA perfectible
  • Les zones ouvertes via le skiff pouvant être redondant

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire