TEST – Farming Simulator 22

Partager sur les réseaux sociaux :


Farming Simulator 22

J’ai des petits problèmes dans ma plantation, pourquoi ça pousse pas ? Chauffe Marcel, on a du pain sur la planche ! Voila trois ans que le dernier opus de la franchise Farming Simulator est sorti et pour cette nouvelle itération, on peut dire que GIANTS Software a mis les petits plats dans les grands. Avec de nombreuses nouveautés au programme, le titre peut même se targuer de passer devant Battlefield 2042 et même Forza Horizon 5. Et oui, lors de sa première semaine de sortie sur Steam, les joueurs ont délaissé les terres du Mexique et les armes à feu pour enfiler des bottes et partir à la conquête des grands espaces. Mais l’herbe est-elle vraiment plus verte ailleurs ? C’est ce que nous allons voir avec ce test.

L’amour est dans le pré :

Farming Simulator 22Pour commencer, sachez que les habitués ne seront pas dépaysés par ce nouvel opus. Les grandes lignes sont toujours les mêmes et c’est un véritable régal de retrouver ce qui fait le succès de la licence. Pour les néophytes, GIANTS Software a tout prévu. Au lancement du jeu, vous avez la possibilité de vous lancer directement à la conquête du monde (fortement déconseillé) ou bien d’apprendre à gérer une ferme de A à Z. Et on peut dire que les développeurs ont pensé à tout. En vous mettant dans la peau d’un petit nouveau, le tutoriel vous explique pas à pas TOUT ce que vous devez savoir pour ne pas paniquer dès les premières minutes dans votre nouvelle vie. Apprendre à labourer un terrain, l’entretenir, planter vos cultures, vous occuper des animaux, manier les NOMBREUX véhicules et leurs accessoires… tout y est. Et avec plus de 400 engins agricoles, vous allez pouvoir concevoir ZE FERME OF THE YEAR ! De plus, chaque modèle possède ses propres caractéristiques et les aficionados seront ravis de savoir qu’un soin tout particulier a été apporté à la réalisation de ces derniers. Avec plus de 100 marques différentes, Farming Simulator 22 frappe fort ! Mais avoir un tracteur qui a de la gueule ne fera pas de vous le meilleur agriculteur du monde. Car pour arriver au sommet, il va falloir se retrousser les manches ! Et ceux qui en font leur métier pourront vous le dire !

Tout au long de votre “aventure”, vous serez sollicité par votre domaine afin d’obtenir le meilleur rendement possible et cela va vous demander beaucoup de temps et de manipulation. A l’aube, il faut labourer la terre, répandre de la chaux pour fertiliser le sol, retirer les pierres, semer des graines et…attendre…attendre…attendre que ça pousse ! Et  pendant tout ce temps, ne comptez pas faire la sieste car il vous faudra aussi vous occuper des mauvaises herbes qui viendront ralentir la pousse de vos cultures. Mais ce n’est pas tout, il faudra désormais faire attention à la première grande nouveauté du jeu : l’apparition des saisons. Avec cette toute nouvelle fonctionnalité (devenue célèbre sur Farming Simulator 19 grâce à un mod) vous devrez adapter vos plantations en fonction du mois en cours (dans le jeu, un mois dur une journée). N’espérez pas planter du colza en plein milieu du mois de décembre.A vous de bien calculer votre coup pour ne pas dépenser inutilement de l’argent et ralentir votre production.

Si le blé me file du bonheur je deviendrais agriculteur :

Farming Simulator 22Encore une fois, les développeurs ont pensé à tout puisque si vous voulez vraiment planter du colza le 24 décembre, vous pourrez le faire grâce à la seconde nouveauté du jeu : les serres. Très pratique pour celles et ceux qui voudraient produire toute l’année. Enfin, sur le papier cela semble être une bonne idée mais en pratique, c’est une autre paire de manches ! Pendant l’hiver, il vous faudra aussi vous occuper de vos chemins et de vos champs. Car si la neige est trop abondante ou si le gel est présent, cela impactera l’efficacité de vos livraisons et quand le printemps reviendra, vous aurez deux fois plus de boulot. Et si vous voulez lever un peu le pied et prendre un peu plus de temps pour vous, vous pouvez toujours engager des ouvriers ! Comme dans Farming Simulator 19, ces derniers  pourront, contre un salaire, s’occuper de vos champs, transporter des marchandises d’un point A vers un point B etc. Si cette fonctionnalité demande un petit temps d’adaptation, plus votre exploitation augmente, plus vous allez en avoir besoin.

Parmi les autres nouveautés, vous allez pouvoir découvrir un mode en ligne vraiment abouti qui va très certainement vous changer la vie ! En effet, si avoir des ouvriers vous permet de “déléguer” quelques tâches, avec le mode online, chaque joueur pourra se concentrer sur un secteur bien précis. En mettant sur pied une véritable entreprise, il est possible de travailler en équipe pour augmenter son rendement et devenir le plus gros producteur de la région ! Et avec l’ajout des chaînes de production, cela sera un jeu d’enfant ! Et oui, maintenant il est possible de transformer ses cultures en matière première avant de les revendre ou même de les transformer. Par exemple, Le blé peut se transformer en farine et si vous signez un contrat avec une boulangerie, votre farine sera transformée en pain etc… Le coton pourra servir à confectionner des vêtements, le raisin à faire du vin… Bref, vous l’aurez compris, il y en a pour tous les goûts ! Et si le challenge n’est pas assez haut pour vous, lancez-vous dans la fabrication de gâteaux en multipliant les activités. Un joueur pourra s’occuper exclusivement de la cueillette des fruits, un autre de la transformation du blé en farine tandis qu’un autre sera chargé de ramasser les œufs ou de récolter du lait. Une véritable brigade !

Conclusion :

Farming Simulator 22 sort l’artillerie lourde et les fans de la première heure apprécieront les nouveautés qui composent ce nouvelle opus. Malheureusement, les novices vont devoir s’accrocher pour ne pas perde le fil dès le lancement du tutoriel tant les les possibilités sont nombreuses. Il est ainsi très facile de se perdre dans les nombreux menus du jeu. Dommage car avec les années, on aurait aimé que GIANTS Software se penche sur le problème afin de rendre la simulation encore plus accessible à tous. Toutefois, on pourra noter que les véhicules agricoles sont dorénavant rangés par “type de culture” et qu’une petite phrase décrit en quelques lignes les étapes à faire pour réaliser telle ou telle tâche. Enfin, ce nouvel épisode possède trois grandes cartes qu’il est possible d’explorer librement. La première, Elmcreek, permet d’explorer les terres américaines. La seconde, Erlengrat, nous emmène du côté des Alpes bavaroises et la dernière, Haut-Beyleron, nous propose de partir pour le sud-ouest de la France.

Farming Simulator 22

8

Note

8.0/10

POINTS POSITIFS

  • De nombreux ajouts
  • Un mode online complet et indispensable
  • La modélisation des véhicules agricoles
  • Plus de 100 marques connues

POINTS NÉGATIFS

  • Pas simple pour les néophytes
  • Un tutoriel un peu limite
  • L'interface à revoir
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire