El Shaddai: Ascension of the Metatron

El Shaddai est non seulement l’un des noms de Dieu dans le judaïsme, mais aussi le titre d’un jeu épique signé Ignition Japan. Développé sous le nom d’El Shaddai: Ascension of the Metatron, le jeu est un mélange d’action RPG qui plonge les joueurs dans un monde riche en symbolisme religieux. Sorti initialement en 2011 sur PlayStation 3, Xbox 360 et Android, le jeu suit les aventures d’Enoch, ce prêtre en quête d’anges déchus. Dix ans après sa sortie initiale, El Shaddai: Ascension of the Metatron refait surface sur PC avec des améliorations notables. GeekNPlay a notamment pu tester cette version sur PC. En 2024, il fait son grand retour sur Nintendo Switch, en Full HD, prêt à séduire une nouvelle génération de joueurs avides de défis. Alors, est-ce que le jeu a évolué ? Les aventures d’Enoch sont-elles plus palpitantes que jamais ? Découvrez-le dans notre test complet, où nous levons le voile sur les mystères de ce voyage divin !

I) L’histoire de El Shaddai : Ascension of the Metatron HD Remaster

Avant toute chose, il est plus que nécessaire d’expliquer le jeu et son contexte. El Shaddai: Ascension of the Metatron est un jeu vidéo sorti en 2011 qui puise son inspiration dans des textes religieux, notamment le Livre d’Hénoch, un texte apocryphe (décrire des textes, des écrits ou des livres qui ne sont pas inclus dans le canon officiel d’une religion ou d’une tradition) de la Bible. L’histoire du jeu met en scène le personnage d’Henoch, un personnage biblique qui, selon la tradition juive et chrétienne, a été un homme juste enlevé au ciel sans connaître la mort.

Dans le jeu, Dieu, ou El, appelle Enoch pour sauver l’humanité de la destruction causée par des anges déchus qui ont désobéi à Dieu. Ces anges ont commencé à révéler des secrets divins aux humains, ce qui a entraîné le chaos et la corruption sur Terre. Pour empêcher cela, Enoch est envoyé pour traquer et vaincre ces anges déchus, ainsi que leurs créatures monstrueuses. Il est accompagné de Lucifer, qui lui fournit des conseils en arrêtant le temps. Enoch se retrouve avec plusieurs armes sacrées et doit affronter divers ennemis et obstacles surnaturels tout en explorant des environnements fantastiques et mystérieux.

Si l’intrigue d’El Shaddai semble un brin complexe, c’est parfaitement normal. La direction du jeu est entre les mains de Takeyasu Sawaki, qui a également contribué chez Capcom et Clover Studio à des titres emblématiques tels que Viewtiful Joe et Ōkami. Le jeu mêle des éléments de mythologie religieuse avec des éléments de fantasy, créant un récit fascinant et souvent métaphorique. En explorant les thèmes de la foi, de la rédemption et de la lutte contre le mal, le jeu offre une expérience narrative riche et complexe qui invite les joueurs à réfléchir sur des questions spirituelles.

II) Un univers mystique et religieux

El Shaddai : Ascension of the Metatron Hd RemasterSi vous n’avez pas encore eu l’occasion de découvrir les bandes annonces d’El Shaddai: Ascension of the Metatron, on peut vous affirmer que cette expérience visuelle est absolument saisissante ! L’esthétique du jeu constitue véritablement son point fort incontestable.  Chaque élément visuel, chaque détail, est soigneusement pensé pour créer une atmosphère immersive et psychédélique.

Dès que l’on incarne le personnage d’Enoch, on est transporté dans un univers où la frontière entre le réel et le fantastique s’estompe. Les décors qui s’offrent à notre regard sont tout simplement surréalistes, combinant de manière harmonieuse des éléments empruntés à des époques anciennes avec des visions futuristes. Cette juxtaposition crée une expérience visuelle véritablement unique que l’on ne retrouve dans aucun jeu. Certains environnements osent même sortir des sentiers battus, en proposant des paysages qui transgressent nos attentes et qui nous défient à remettre en question notre conception de ce à quoi devrait ressembler l’univers d’un jeu vidéo.

Composée par le talentueux Masato Kouda, la bande son du jeu est à la fois envoûtante et émotionnelle et s’intègre parfaitement à l’esthétique mystique et religieuse de l’univers. Les compositions musicales de Kouda varient en fonction des environnements et des situations rencontrées par le joueur.

III) Un jeu qui mélange combat et parcours !

El Shaddai : Ascension of the Metatron Hd RemasterLe jeu mélange les éléments de combat avec le genre plateforme. Il n’y a pas de réels tutoriels pour nous guider dans la prise en main du gameplay, cependant, on s’adapte rapidement à la dynamique du jeu. Les touches de combat (X et Y) ainsi que les sauts (touche A) demeurent les touches principales du jeu. On peut même enchaîner les combos en appuyant rapidement sur les touches de combat. En somme, le gameplay du jeu n’est pas très compliqué. Les ennemis apparaissent généralement en groupes de trois et viennent briser votre défense qui peut parfois ne pas être vraiment utile.

Les boss du jeu, à savoir les Anges déchus (Azazel, Ézéchiel, Shemhazai et bien d’autres tirés de la Bible), demandent une approche plus tactique. En effet, plusieurs armes célestes (trois pour être exact) vous seront utiles lors des combats. L’épée sacrée, les projectiles en forme de mini-drones et les boucliers vous seront donnés. Il vous sera possible de subtiliser l’arme de votre adversaire si vous n’avez rien pour attaquer ou si, au contraire, vous préférez changer d’armes. À vous de choisir en fonction de votre style de combat, mais surtout de votre adversaire.

Pour ce qui est de la santé, 5 petits fragments vous l’indiquent en haut de l’écran. À noter aussi que si votre jauge tombe à zéro (ce qui sera souvent le cas), il vous sera possible de frapper frénétiquement le bouton A pour pouvoir vous ramener à la vie avant qu’Enoch ne ferme les yeux et ne meure définitivement. En ce qui concerne la partie plateforme, on remarque quand même une certaine challenge car il est difficile de se situer dans l’espace pour les sauts en 3D (Oui, c’est énervant de rater son saut à chaque fois).

Quant à la partie plateforme en 2D, c’est un peu moins vrai. On a une réelle sensation de parcours qui devient très amusante au fil de l’histoire, et les décors réussissent souvent à créer une bonne atmosphère. Cependant, le mélange de ces deux genres ne prend pas toujours et le rythme, surtout celui du récit, s’en voit impacté. On enchaîne des phases répétitives qui finissent par perdre tout leur sens lorsque l’on n’a plus qu’une envie : finir le jeu. En outre, les anges déchus viennent souvent interrompre votre rythme de jeu pour finalement disparaître après avoir reçu 3 ou 4 coups.

IV) Une expérience de jeu qui ne parvient pas à nous captiver

El Shaddai : Ascension of the Metatron Hd RemasterSi El Shaddai: Ascension of the Metatron HD Remaster parvient à fusionner les éléments d’un jeu de plateformes et d’action, il est regrettable de constater que l’expérience globale du jeu peine parfois à captiver pleinement les joueurs jusqu’à la fin. Malgré ses qualités indéniables, le jeu souffre de certains défauts qui entravent son immersion.

Premièrement, les nombreux bugs, notamment au niveau des sauts et des armes, viennent perturber l’expérience de jeu et frustrer les joueurs. Ces imperfections techniques nuisent à la fluidité du gameplay et peuvent rendre certaines séquences particulièrement frustrantes.

De plus, la durée des sous-titres souvent plus courte que les dialogues eux-mêmes peut rendre la narration confuse et difficile à suivre, ce qui nuit à l’immersion dans l’univers du jeu. Malgré des décors et une ambiance évoquant parfois l’esthétique épique d’un RPG bien connu (devinerez vous lequel?), l’aspect religieux du jeu ne parvient pas toujours à susciter un véritable intérêt.

Même l’incorporation d’éléments inattendus, tels que la course en moto à mi-chemin du jeu, ne parvient pas toujours à insuffler de la dynamique à l’expérience. On peut déplorer un manque de diversité dans les mécanismes de jeu, en particulier étant donné les améliorations apportées depuis sa sortie initiale en 2011. La durée de jeu est généralement d’environ 10 heures pour le terminer.

Dans l’ensemble, bien que El Shaddai: Ascension of the Metatron puisse séduire certains joueurs par son esthétique unique et son mélange d’action et de plateformes, il ne parviendra pas nécessairement à convaincre tous les fans d’action RPG. Les défauts techniques et la narration parfois confuse peuvent limiter l’attrait du jeu pour un public plus large.

Conclusion

El Shaddai: Ascension of the Metatron HD Remaster offre une expérience de jeu mêlant action et plateformes, mais qui souffre de certains défauts entravant son plein potentiel. Malgré des qualités visuelles indéniables et une esthétique remarquable, notamment dans ses décors et son ambiance rappelant parfois les grandes épopées de la série Final Fantasy, le jeu peine à captiver pleinement les joueurs jusqu’à la fin.

Les bugs techniques, les problèmes de narration et le manque de diversité dans les mécanismes de jeu peuvent frustrer les joueurs et limiter leur immersion dans l’univers du jeu. Bien que des améliorations aient été apportées depuis sa sortie initiale en 2011 et celle de 2021, le jeu ne parvient pas toujours à répondre aux attentes des fans d’action RPG.

En définitive, El Shaddai: Ascension of the Metatron HD Remaster peut séduire certains joueurs par son esthétique unique et son mélange d’action et de plateformes, mais il ne convaincra pas nécessairement un public plus large en raison de ses défauts techniques et narratifs.

*Test effectué sur Nintendo Switch

El Shaddai : Ascension of the Metatron HD Remaster

19,99 €
7

Note

7.0/10

POINTS POSITIFS

  • L'univers du jeu
  • L'ambiance sonore
  • Les différentes armes
  • Un gameplay facile

POINTS NÉGATIFS

  • Les bugs
  • Le rythme de l'histoire
  • Les combats très souvent répétitifs
  • Les sous-titres décalés par rapport aux dialogues
  • Peu de fonctionnalités
  • Les mêmes défauts que les précédentes versions
, , , , , , ,

justmr

Fan de jeux vidéo et d'animation japonaise depuis mon enfance, j’espère partager ma passion avec tous les curieux.

Laisser un commentaire