TEST – Dice Legacy : Corrupted Fates

Partager sur les réseaux sociaux :


Dice Legacy

Quand nous avions découvert Dice Legacy, nous avions devant nous un titre d’une rare profondeur, difficile à prendre en main mais tellement satisfaisant au bout de quelques heures. Si le city-builder de DESTINYbit se veut exigeant, il reste très certainement un des coups de cœur de la rédaction qui plaira sans aucun doute aux amateurs de gestion et de stratégie. Même si pour arriver à dompter la bête, il faudra échouer un bon nombre de fois… Récemment, les développeurs ont publié une nouvelle extension baptisée Corrupted Fates et bien évidemment, nous nous pouvions pas passer à côté. Alors qu’avons nous pensé de cette dernière ? Est-elle à la hauteur de nos espérances ? Pour le savoir, lisez notre test ci-dessous.

Corrupted Fates

Dice LegacyLes envahisseurs sont à vos portes et votre société, affaiblie par la corruption, cède à l’attrait d’une entité obscure et puissante. Une mystérieuse secte a vu le jour dans votre royaume. Convertissez vos dés en Cultistes pour obtenir de puissantes révélations. Toutefois, vos actes auront des conséquences néfastes. Voyez votre Conseil proposer des lois corrompues, et évitez de basculer dans la folie. Jusqu’où irez-vous pour assurer votre survie dans cette course contre la montre ? Le DLC Corrupted Fates permet donc de découvrir une nouvelle classe de dés dans Dice Legacy : Les Cultistes. Ces dernier peuvent sacrifier d’autres dés pour puiser dans les forces occultes afin de renverser votre Royaume. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, un nouveau dirigeant baptisé Le Pasteur fait également son entrée et autant vous dire que ce dernier risque de vous donner du fil à retordre. Membre du Conseil de longue date, il peut dissimuler la corruption qui se répand dans la population. Avant de détailler les autres ajouts, il faut savoir que cette classe est un peu plus difficile à maîtriser que les autres. En effet, en plus de devoir gérer la survie et les ressources, il faut aussi remplir des objectifs de corruption. Autant vous dire que pendant les premières parties, vous risquez d’y laisser des plumes !

Le DLC permet également d’ajouter onze nouvelles technologies, douze nouvelles lois et sept nouveaux souvenirs à obtenir. Grâce aux Cultistes, de nouveaux bâtiments, six pour être exact, viennent agrandir votre inventaire et vous allez voir que des derniers seront très utiles pour vous aider à “maintenir” la corruption dans votre Royaume. Vous pourrez par exemple obtenir des ressources en sacrifiant des dés dans le puits du néant. Générer du savoir en corrompant des dés dans l’extracteur de savoir ou bien apaiser votre peuple à la pierre d’offrande et générer de nouvelles combinaisons de dés autrefois impossibles dans le berceau de la renaissance.

Éradiquer le mal à la racine

Dice LegacyBien évidemment, plus les Cultistes seront présents, plus ils pousseront les autres classes à proposer des lois corrompues. Si ils sont très puissants, ils peuvent aussi vous faire sombrer rapidement dans la folie. Ne voyez pas cela comme un échec mais plutôt comme l’opportunité de déverrouiller de nouveaux pouvoirs. A vous de choisir car la frontière entre la folie et la fin de partie est très mince et si le jeu de base se veut exigeant (mais totalement jouissif une fois en main), ce DLC enfonce le clou et ne vous donnera que très rarement droit à l’erreur.

Comme dit plus haut, Corrupted Fates propose des mécaniques supplémentaires (et des bâtiments) que les joueurs pourront découvrir grâce au mode de jeu baptisé La Ruine dans lequel vous incarnez Les Autres. Dans ce dernier, vous devez combattre les envahisseurs qui se rapprochent de vos terres. Pour faire simple, le Conseil vous ORDONNE de stopper cette invasion, quitte à y laisser la vie (sympa non ?). Comme vous n’êtes pas vraiment d’accord avec cette idée, vous allez devoir fuir en commençant par le haut de l’écran afin de descendre progressivement jusqu’à la rive. Vous devrez donc amasser les ressources nécessaires à la construction de votre galion tout en prenant soin de ne pas mourir… Si le principe de base est le même que pour les autres parties, quelques fonctionnalités supplémentaires viennent agrémenter votre nouvelle quête. Vous avez par exemple la possibilité de sacrifier des dés pour obtenir des marques des âmes et ainsi les échanger contre des ressources ou diminuer la menace du Conseil. Car si la menace atteint les 100%, vous perdez la partie !

Conclusion 

Si ce premier DLC ne révolutionne rien dans le monde de Dice Legacy, il permet aux joueurs de découvrir de nouvelles mécaniques et de nouvelles fonctionnalités. Très rythmée, l’expérience se veut aussi très prenante même si nous aurions aimé trouver un gameplay totalement différent pour profiter davantage de ces différents ajouts. Du côté des points négatifs, nous pourrions évoquer les (trop) nombreuses informations qui s’enchaînent à l’écran et qui nous font parfois perdre le fil même si on finit par s’y habituer. La nouvelle classe permet d’ajouter une façon inédite de découvrir notre Royaume sans pour autant bouleverser l’équilibre du titre. Le nouveau mode de jeu permet aussi de changer de point de vue en incarnant Les Autres et si vous avez aimé le jeu de base, nous ne pouvons que vous recommander de craquer pour cette extension. Avec elle, la durée de vie de Dice Legacy augmente considérablement (si vous voulez vraiment explorer le DLC à 100%). Attention toutefois car sur la Nintendo Switch, nous vous déconseillons de jouer en mode portable car les informations à l’écran sont trop nombreuses pour pourvoir apprécier le titre à sa juste valeur.

Dice Legacy : Corrupted Fates

8

Note

8.0/10

POINTS POSITIFS

  • Une nouvelle classe
  • De nouvelles mécaniques
  • Un nouveau mode
  • Un jeu exigeant

POINTS NÉGATIFS

  • Un DLC trop "timide"
  • On cherche encore un point négatif
  • On en veut encore !
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire