TEST – Cloudpunk : City of Ghosts

DrFamikon
0 0
Temps de lecture:5 Minutes

Cloudpunk

Edité par Maple Whispering Ltd et développé par Ion Lands, Cloudpunk est un jeu d’aventure extraordinaire que nous avons la chance de tester. D’abord sorti sur PC le 23 avril 2020 puis sur Playstation 4, Xbox One et Nintendo Switch le 15 octobre 2020, le titre s’est récemment doté d’un DLC conséquent qui permet de doubler sa durée de vie. Et si le jeu original avait déjà de nombreuses qualités, cette nouvelle aventure baptisée sobrement City of Ghosts se veut largement au dessus et nous ramène une nouvelle fois sur Nivalis en compagnie de Rania.

Retour aux sources :

L’histoire de City of Ghosts se déroule donc deux mois après les événements du jeu original. Autant vous dire que la ville de Nivalis n’a pas bougée et que « le calme légendaire » qui y règne est toujours de la partie. Comme dans un très bon film de Luc Besson (ou de science fiction), on y retrouve toujours ses différents quartiers, du plus chic au plus malfamé, son atmosphère particulière et sa circulation digne d’une gigantesque mégalopole. Non, rien n’a changé et les joueurs qui reprendront le jeu retrouveront très vite leurs marques. Comme toujours, les habitants sont au centre des attentions et pour faire fructifier leur business,  certaines entreprises n’hésitent pas à proposer des services plus ou moins légaux… Après tout, on est dans la cité du vice et tous les coups sont permis ! C’est dans ce contexte que lors de nos premiers pas sur Cloudpunk, nous faisions la rencontre de Rania. La belle était alors une sorte de transporteur, à la fois taxi et livreuse, qui enchainait les situations délicates et parfois douteuses dans le cadre de ses fonctions. Dans ce DLC, la belle a laissé (temporairement) sa place à un certain Hayse, un jeune homme assez… spécial qui passe son temps à jouer à des jeux d’argent et à boire. Le gendre parfait quoi ! Une fois l’introduction, relativement bien réalisée), on comprend vite que ce nouveau personnage n’est pas venu ici pour se faire marcher sur les pieds. Antihéros manipulateur et grande gueule, Hayse possède différents moyens pour arriver à ses fins qui ne manqueront pas de plaire aux joueurs. Mais à force de trop jouer avec le feu, ce dernier finira par attirer l’attention de la CorpSec (la police) et devra tout faire pour ne pas finir au fond du caniveau…

Mais si le personnage « principal » (vous comprendrez plus tard) change, le système de Cloudpunk reste le même et vous faudra toujours parcourir l’immense ville d’un point A à un point B tout en bavardant avec les différents PNJ que vous croiserez en chemin. Pour faire vos livraisons, il faudra bien évidemment faire attention à ne pas trop abimer votre taxi et ramasser des objets afin d’arrondir vos fins de mois et couvrir vos frais personnels. Toutefois, City of Ghosts aurait pu être un standalone ou un second volet du jeu original car en plus de bénéficier d’une durée de vie plus que correcte (comptez une dizaine d’heures), le titre possède plusieurs fin différentes et toutes les améliorations apportées précédemment au jeu de base. Les deux héros possèdent leurs propres caractéristiques et tout est parfaitement bien imbriqué pour que le joueurs puisse s’attacher aussi bien à Rania (et à son chien Camus) qu’au petit nouveau Hayse.

De vieilles connaissances :

Car si le jeu commence avec Hayse, on retrouvera très vite Rania accompagné de son fidèle et attachant chien Camus. Cette dernière essaye désormais de vivre une vie à peu près normale en menant à bien sa carrière au sein de l’entreprise Cloudpunk. Pour celles et ceux qui connaissent son passé, son nouveau « patron » est peut-être un peu plus froid que son prédécesseur, mais les missions se multiplient et vous ne serez pas trop de deux pour contenter tous vos clients. Il faudra une nouvelle fois parcourir la carte de part et d’autre pour remplir vos objectifs…enfin jusqu’à ce que survienne l’élément déclencheur. Et oui, vous êtes toujours aussi chat noir et forcément, quand il doit arriver une tuile, c’est sur vous que ça tombe. Cette fois-ci, c’est un peu différent et c’est une entreprise concurrente qui contactera Rania pour lui proposer un nouveau contrat. La belle devra donc choisir entre son poste actuel, son nouveau contact et son passé qui ne cesse de la rattraper…

Vous l’aurez compris, vous avez d’un côté Rania qui doit gérer ses propres problèmes et d’un autre Hayse qui ne cesse de s’en attirer. Au fur et à mesure que vous progresserez dans l’aventure, vous découvrirez ce que peuvent bien avoir en commun ces deux personnages. Avec un humour toujours aussi cinglant et des « héros » bien équilibrés, parcourir Nivalis est toujours aussi plaisant. De plus, vos choix auront une influence sur le déroulé du jeu ce qui fait qu’on avance avec plaisir dans les ruelles de la ville afin d’en apprendre toujours plus. Même si vous passerez votre temps à parcourir la carte en long, en large et en travers, les nombreux dialogues ajoutent du volume à l’ensemble et permettent aux joueurs de ne pas s’ennuyer une seule seconde. Attention toutefois, il s’agit là d’un jeu principalement « narratif » ou l’action passe souvent au second plan. De plus, si le DLC ce veut conséquent sur sa trame principale, du côté des environnements il n’y pas de quoi sauter au plafond. La diversité a clairement été laissé de côté et le jeu souffre toujours autant de problèmes de hitbox et de murs fantômes.

 

Conclusion :

City of Ghosts pourrait tout aussi bien avoir été vendu comme une suite à part entière. En effet, le jeu possède de grandes qualités et une excellente durée de vie que les fans apprécieront surement. Si le fait de contrôler plusieurs personnages apporte une grande nouveauté au titre, on aurait également apprécié le même effort du côté des environnements. Le fait de voir les histoires s’entremêler ajoute un véritable plus à ce DLC et la narration est une fois encore, LE point fort du jeu. De plus, le titre essaye de se renouveler en proposant plus d’explorations au sol et plus d’interactions et quelques nouveautés qui améliorent grandement la qualité de ce dernier. Il faut tout de même admettre que ce type ne plaira sans doute pas à tout le monde et que celles et ceux qui sont en quête de sensations fortes seront très certainement déçus.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Cloudpunk

7

Note

7.0/10

POINTS POSITIFS

  • Les différents personnages et leur histoire
  • L'atmosphère de la ville
  • La bande-son
  • La durée de vie
  • Quelques nouveautés

POINTS NÉGATIFS

  • Un peu timide sur les nouveaux environnements
  • Toujours des problèmes de hitbox

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Shaiya - Une mise à jour importante pour le MMO fantastique de gamigo

gamigo vient d’annoncer une nouvelle mise à jour importante pour son MMO fantastique Shaiya. Les cartes du Spa en plein milieu du désert sont désormais accessibles en permanence pour plusieurs niveaux. Les joueurs peuvent entrer dans ces royaumes par le biais de l’agent de voyage et se plonger dans de nouvelles quêtes […]