TEST – Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition

Partager sur les réseaux sociaux :


TEST - Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition

Il y a des récits qui ne vous laisse pas indemne, et vous amène à une remise en question et à une réflexion sur votre environnement. Chrono Cross, édité et développé par Squaresoft en 1999, héritait déjà d’une image mystérieuse lors de sa sortie initiale. En effet, non disponible sur le territoire européen, de nombreux joueurs ont été freiné par le sous-titrage dans la langue de Shakespeare. Ce dernier est arrivé récemment sur notre territoire pour la première fois et dans une édition améliorée : Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition. Alors qu’en est-il, et que devons-nous retenir de ce titre qui faisait tant parler de lui à l’époque ? Etait-ce à juste titre ? Nous vous dévoilons nos impressions.

Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition : Un voyage à travers le temps et l’espace

Test Chrono Cross The Radical Dreamers Edition KIDCommençons par le commencement, par ce qui fait le richesse même de Chrono Cross : The Radical Dreamers. Plus largement, nous parlerons même de ce qui caractérise Squaresoft. Devenu par la suite SquareEnix, les jeux développés à l’époque par ces derniers avaient l’art de faire passer divers messages profonds sur notre condition humaine, notre environnement, et nos aspirations.

Dans cette aventure, vous débuterez dans la peau de Serge, un jeune homme qui paraît mener une vie simple dans le village d’Arni, petit hameau de pêcheurs en bord de mer qui s’apparente à un véritable paradis sur terre. Très vite, les évènements apportent leur lot de surprise, et vous découvrez que vous êtes mort, dans un autre monde, semblable trait pour trait au vôtre. Personne ne se souvient de vous, et vous apprenez que vous êtes décédé il y a dix ans. Perdu et livré à votre propre sort, plusieurs choses vous amèneront à mener un périple haut en couleur, semé d’embûches, en compagnie d’un personnage charismatique qui semble vouloir vous aider à comprendre ce qui se passe : Kid.

C’est ainsi que votre voyage débute au sein de cet univers. Bien entendu, celui-ci s’étoffera d’éléments extérieurs qui viendront agrémenter profondément les enjeux de votre périple. Difficile de ne pas aller plus loin sans vous spoiler. C’est donc avec une très grande retenue que nous nous limiterons à vous dire que Chrono Cross : The Radical Dreamers vous fera voyager à travers les dimensions, menant son lot de questions propres à notre monde, et ne vous laissera clairement pas de marbre face aux enjeux humains et environnementaux traités avec brio.

Une aventure épique, pleine de liberté, avec un rythme propre aux JRPG

TEST - Chrono Cross The Radical DreamersL’aventure connaît un rythme qui devrait faire écho aux fans de JRPG de l’époque. En effet, vous profiterez d’un début de périple houleux, avec des évènements qui permettent de faire monter rapidement la tension. Vous serez dès le départ très libre dans vos actions, vos déplacements, et vos décisions. Ce qui d’ailleurs, est un point majeur du titre que nous traiterons un peu plus bas dans ce test. Après quelques heures de jeu, le rythme se montre un peu moins riche en rebondissements.

Ce qui laisse place à une période plus calme, et donc plus propice à la découverte des deux mondes que vous pouvez parcourir. Si cette période est un poil “longue”, et difficile d’accès car très peu d’indications nous sont données, le fait de maintenir le cap vous permettra d’atteindre une troisième partie de jeu dirons nous. Cette dernière se révèle…magistrale. Entre révélations, affrontements colossaux, maîtrise poussée du gameplay, le titre ne nous laisse pas en reste. Par ailleurs, c’est en terminant le titre que nous avons eu un sentiment presque de tristesse de quitter cette aventure qui nous a livré bien des choses.

Pour ce qui est de la liberté de choix et d’action, sachez qu’il s’agit là d’un élément particulier de Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition. En effet, vous pourrez effectuer des choix qui impacteront directement l’issue de votre aventure. Comptez pas moins de onze fins différentes, sans compter les légères variations selon les protagonistes sélectionnés et quelques choix additionnels. D’ailleurs, pour les personnages jouables, vous pouvez en recruter au total 45. Avec un nombre aussi exorbitant, inutile de vous dire que l’on se contente vite de profiter des personnages qui nous paraissent les plus adaptés. Cependant, le titre a au moins le mérite de proposer au joueur d’adapter son équipe à son envie, et de parcourir les différents lieux afin d’en recruter de nouveaux.

Certains moments de l’aventure requièrent énormément de patience et de fouille…Ce qui pourra en rebuter plus d’un. Si parfois, votre attention sur les différents dialogues pourra vous aiguiller sur votre prochaine destination, il y a des instants où seules votre chance et votre persévérance vous amèneront là où la suite de l’aventure vous attend.

Pour ce qui est des environnements, bien que l’âge pourrait leur faire défaut, il n’en est rien. Profitant d’un lissage HD, ils restent d’une qualité remarquable, lorsque l’on prend en compte les compétences techniques de 1999. En effet, il ne s’agit pas là d’une refonte profonde des éléments graphiques. Ces derniers ont le mérite d’être déjà de haute volée, et permettent une immersion complète pour le joueur. Entre une faune fantastique, des environnement oniriques, et un bestiaire diversifié, le tout en appelle à une histoire féérique.

Un gameplay qui reste classique en surface, mais qui regorge de possibilités

TEST - Chrono Cross The Radical DreamersIl s’agit là d’un élément particulier de Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition. Si vous êtes adepte du genre, vous avez peut être par le passé user des heures de jeu afin de farmer de l’XP dans différents JRPG du genre. Il n’en est rien dans celui-ci, ou presque. En effet, pas d’XP au compteur, mais plutôt une amélioration des statistiques de base des personnages (PV, Force, Déf, etc). Pour ce qui est des sorts, il s’agit là plutôt “d’éléments”. Tenez vous, le concept est complexe, mais mérite d’être original et complétement jouissif lors de certains affrontements.

Une grille vous permet d’attribuer des éléments à chacun de vos personnages. Allant du niveau 1, au niveau 8, vous pouvez attribuer des éléments par exemple de Niveau 1, dans les cases de Niveau 1 ou plus, afin de décupler les effets de l’élément. Lors du combat, celui-ci ne sera utilisable qu’une seule fois ! D’où l’intérêt de l’utiliser au bon moment, et de le placer au bon endroit… Ce qui vous demandera une très bonne réflexion en avançant dans le jeu. Notez que votre personnage a lui aussi un élément dit “inné”. Ce qui lui permet une meilleure affinité avec certains sorts, comme une certaine faiblesse contre son opposé. Un système de champs maximisera vos sorts si celui-ci correspond à la couleur de ce dernier.

En plus de cette particularité, vos personnages disposent d’une jauge d’endurant allant jusqu’à 7.0. Plusieurs attaques sont possibles, consommant respectivement plus d’endurance en fonction de leur force. L’attaque 1, ne consommera qu’un point d’endurance et sera faible. L’attaque 3, consommera trois points d’endurance, et sera forte. Lors d’une action, la jauge d’endurance de vos autres personnages se rechargera en fonction de l’action utilisée. Notez qu’un taux de réussite s’applique à chaque attaque, et étant bien entendu plus faible pour les attaques les plus fortes. De plus, vous pouvez switcher d’un personnage à l’autre quand bon vous semble, afin de maximiser vos enchaînements.

Vous voilà servis ! Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition devrait satisfaire les fans de JRPG qui souhaitent un gameplay riche en contenu et permettant une certaine dose de flexibilité. Surtout, cette liberté et la fonction de pourcentage de réussite mettra vos nerfs à rudes épreuves. Particulièrement lors des affrontements les plus corsés. Sachez que certains élément sont clairement à couper le souffle. Et ce, autant en terme de dégâts si vous vous y êtes bien pris, qu’en terme d’animation.

Un portage un peu timide pour Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition

TEST - Chrono Cross The Radical DreamersAlors si le titre mérite haut la main la réputation qu’il a tenu jusqu’alors, on aurait aimé un poil plus d’innovations concernant les améliorations. Rappelons que ce dernier profite d’une amélioration des graphismes et de la bande son. Par ailleurs, certaines fonctionnalités qui s’avèrent être la bienvenue pour les joueurs d’aujourd’hui sont incluses. On peut donc profiter d’un accélérateur de temps, d’un bonus de dégâts, ainsi que d’une esquive permanente lors des affrontements. Et ce uniquement via un bouton.

Bien que ces éléments soient pratiques et adaptés, nous aurions aimé un menu un peu plus ergonomique. Particulièrement concernant le gestion des éléments. Entre protagonistes qui partent, ou encore les affrontements qui requièrent plutôt tel ou tel personnage… On en finit plus d’ôter les éléments de chacun pour les attribuer de nouveau à d’autres. De nombreux éléments sont disponibles au fur et à mesure de l’aventure.  Ce qui vous permettra de les laisser à certains. Cependant, il n’en est rien pour les éléments les plus importants. Cette manipulation est donc très souvent nécessaire.

Aussi, vous pourrez profiter de Radical Dreamers – Le Trésor Interdit. Ce dernier est un jeu vidéo style visual novel, sorti en 1996 qui posait les bases de l’histoire de Chrono Cross. Il s’agit là d’un récit interactive où vos décisions auront un impact sur l’avancée de l’histoire. Alors si l’idée ne vous tente pas de prime à bord, vous pourriez vite être surpris ! En effet, après quelques minutes, on se retrouve vite dans l’intrigue. Une certaine pression se met en marche afin de prendre les bonnes décisions au bon moment. Un ajout qui a le mérite d’allier richesse concernant l’histoire de Chrono Cross et amusement original avec ce style si particulier.

Enfin, nous aimerions parler très rapidement des musiques réalisées par le compositeur Yasunori Mitsuda. Afin d’accompagner ce récit onirique et profond, le titre peut se vanter d’avoir une bande originale magnifique. Celle-ci immerge complètement le joueur dans le monde de Chrono Cross. Parfois émouvantes, épiques, ou encore envoutantes, les différentes musiques s’adaptent parfaitement aux différents évènements du jeu.

Conclusion

Si un palmarès devait se tenir pour les meilleurs JRPG de l’époque, alors Chrono Cross peut tenir fièrement une place au sein de celui-ci. Ce dernier mène parfaitement l’art d’utiliser la voie du jeu vidéo afin de narrer une histoire féérique, mais pas seulement. Il l’utilise aussi afin de transmettre des messages et des idéaux, qui font de l’univers vidéoludique un art à part entière. La bande originale envoûtante, les graphismes somptueux, et le gameplay riche en possibilité, forment un tout qui fait de ce jeu une réelle réussite. Il est toutefois dommage, que certaines améliorations n’aient pas vu le jour pour ce portage. Mais quand bien même, l’aventure reste ce qu’elle est et ne vous laissera pas de marbre.

Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition

9

Note

9.0/10

POINTS POSITIFS

  • Une aventure épique
  • Une histoire poignante
  • Un gameplay poussé
  • Des graphismes et des musiques qui transcendent le temps
  • Une liberté forte...

POINTS NÉGATIFS

  • Manque une amélioration de gestion des menus
  • ... Qui pourra rebuter les néophytes
Qu'en pensez-vous ?
+1
4
+1
1
+1
1
+1
0
+1
0

TaoDao

Ma vision du monde est ce qu'elle est grâce à l'impact culturel du jeu vidéo et des mangas. Alors traiter les actus de ce qui me passionne…ça me botte bien. RPG, jeux de plateformes, peu importe, tant qu'il y a du challenge et un poil de caractère, I'm in !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire