TEST – CHORUS

Partager sur les réseaux sociaux :


Chorus

Chorus est un jeu vidéo d’action-aventure spatial, développé par le studio Fishlabs et édité par Deep Silver. Le jeu est sorti le 3 décembre dernier sur PlayStation 4, Xbox One, PlayStation 5, Xbox Series X/S, PC et Stadia. Vous hésitez à acheter ce Dark Shooter Cosmique ? Alors, n’hésitez pas à lire notre test ci-dessous.

Aux armes citoyennes

ChorusNon, je ne rejoue pas la scène de 1789 en France, mais je parle du jeu de Deep Silver et Fishlabs qui propose une aventure mêlant de la narration, des combats spatiaux, mais également une pointe d’humanité. Dans Chorus, nous incarnons Nara, une ancienne pilote du Cercle qui après une série d’événement a décidé de se rebeller en rejoignant la résistance.

Si au départ Nara semble assez singulière, ce n’est pas vraiment le cas, car celle-ci possède une série de capacités sensorielles qui lui permettent, de “voir” ses souvenirs dans l’espace, ou de scruter les zones à la recherche d’objets et de points d’intérêt. Elle aura également une série de visions qui nous permettront d’en apprendre plus sur son difficile passé…Mais chez GeekNPlay, on n’aime pas spoiler, alors on va s’arrêter là, car vous disposez maintenant de toutes les informations nécessaires pour comprendre l’intégralité de notre test.

Malgré ce que l’on pourrait penser pour ce type de jeu, Chorus ne se résume pas à des batailles entre vaisseaux spatiaux, mais tente de construire un univers de jeu basé sur une forte composante narrative. En fait, le titre se déroule dans une vaste galaxie avec différentes macro-zones pouvant être explorées librement !  Il est possible de se consacrer à la fois à l’histoire principale et à la découverte et l’exploration de nouvelles zones avec des missions secondaires ou des objets utiles qui pourront nous permettre de modifier notre vaisseau.

Mais avant d’en arriver là, on va vous détailler le gameplay du jeu ci-dessous en tentant de ne pas spoiler l’aventure.

Un gameplay aux petits oignons

ChorusChorus est une nouvelle licence et pourtant le titre tape fort d’entrée avec une plastique superbe, une héroïne tourmentée et une base scénaristique solide…Puis, on joue et l’on s’aperçoit que notre vaisseau n’est pas en adéquation avec l’héroïne Nara…Le vaisseau est lourd, peu maniable, pas des plus rapides et l’on se dit rapidement que le titre proposera de faire évoluer celui-ci à la façon d’un RPG…C’est le cas, sans vraiment l’être…Sans vous spoiler, disons que votre premier vaisseau ne sera pas là pour longtemps et que vous évoluerez par la suite avec le vaisseau Forspoken bien plus rapide, plus puissant et plus maniable que le premier.

Une fois ce vaisseau dans vos mains, vous ne le quitterez plus et vous enchainerez les missions pour aider la résistance à combattre « Le Cercle » et ici les développeurs ont fait un travail astucieux en permettant de se balader librement dans l’espace.

Oui, vous avez bien lu, si Chorus a un fil conducteur avec un scénario et des missions à faire dans un ordre chronologique, le titre propose également des missions secondaires, mais également la possibilité de découvrir des endroits isolés où vous pouvez faire de bonnes ou de mauvaises rencontres.

Si au début du jeu, on suit la ligne directrice, par la suite on passe son temps à passer d’un endroit à un autre et à flâner ici et là. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons, la première c’est qu’en explorant les lieux, vous pourrez découvrir des technologies ou de l’argent qui vous permettront de modifier votre vaisseau avec des armes plus puissantes.

La deuxième raison, c’est qu’il faut savoir prendre son temps pour récupérer les technologies et l’argent pour avoir un vaisseau costaud qui pourra survivre à la mission précédente.

Car si au début de l’aventure, les vaisseaux ennemis « du Cercle » sont assez faciles à abattre…Cela ne dure malheureusement pas et par la suite, vous devrez combattre des petits vaisseaux, mais également des moyens ou des gros équipés de tourelle, de bouclier défensif, qui disposeront des mines dans l’espace et bien plus encore.

Vous l’avez compris, l’aventure n’est pas une balade de plaisance et il faudra par moment recommencer certaines missions avant de réussir tant les combats semblent déséquilibrés…Néanmoins, si la difficulté va crescendo, votre équipement aussi et par la suite, il sera possible d’apparaitre derrière un vaisseau ennemi en appuyant sur un bouton, de balancer une charge qui détruira le bouclier ou encore d’utiliser des tourelles, des lasers ou des missiles pour ne parler qu’eux.

Ça c’est pour les batailles spatiales qui seront assez nombreuses dans le jeu…Mais Chorus, ne propose pas que cela et propose également d’explorer des endroits pour revoir les souvenirs de Nara et certains passages nommés les rites qui diviseront les joueurs ! Pourquoi ? Car, si « les rites » permettent d’en apprendre plus sur le passé de Nara, les niveaux se ressembleront et le point négatif, c’est qu’il faudra explorer des zones en forme de couloir où votre vaisseau pourra se cogner dans chaque recoin …Un choix esthétique qui ne réjouit pas l’ensemble des joueurs, néanmoins la sensation d’oppression sera pressante dans ces lieux à visiter ! Si cela colle parfaitement avec le scénario, il va sans dire que cela peut être frustrant de se retrouver cloisonné pour un titre qui propose un « Espace » de jeu.

Même si les endroits cloisonnés évoluent au fil du temps, ils restent perceptibles et ne séduiront pas l’ensemble des joueurs ! Certains apprécieront les passages cloisonnés  où il faudra tirer sur des boutons pour activer des portes , utiliser la téléportation pour passer à travers des zone bleuté et bien plus encore…Mais clairement, chez GeekNPlay, si l’on comprend les passages cloisonnés pour des raisons scénaristiques, on a plus apprécié les voyages dans l’espace, les batailles avec les ennemis, la possibilité d’évoluer son vaisseau et de découvrir une Nara tourmentée…A côté de cela , il y a aussi des choses que nous n’avons pas aimé et l’on vous en parle ci-dessous.

 

Une bonne aventure, mais des défauts majeurs…

ChorusOn me connait sur le site en tant que monsieur « Bug » et je ne vais pas vous le cacher, Chorus m’a fait perdre la tête plusieurs fois et j’ai trouvé des cas similaires au mien sur divers forums et sur plusieurs plateformes (PlayStation 5 et PC) en particulier.

La première fois que j’ai joué à Chorus, je me suis retrouvé bloqué après avoir récupéré une cargaison, ici un script aurait dû se lancer pour débloquer la situation…Malheureusement pour moi cela n’est pas arrivé…

Une autre fois, je me suis retrouvé devant une porte qui ne s’ouvre pas…Alors que j’avais tué l’ensemble des ennemis ! Il s’agit encore une fois d’un souci de script, car le jeu aurait dû lancer une courte cinématique et la porte aurait dû s’ouvrir…Cela n’est pas arrivé et le jeu a fini par freezer après une mission assez longue mission de plus d’une heure…Assez frustrant, non ? Par chance, le jeu a gardé l’avancée de la mission et je n’ai pas dû tout recommencer …Mais simplement redétruire les ennemis et cette fois-ci la cinématique s’est lancée et la porte s’est ouverte…

Comme vous pouvez le comprendre, il ne s’agit pas de petit bug, mais de bug pouvant gâcher le plaisir de jeu et si l’ensemble des joueurs ne tombent pas forcément dessus, ça reste frustrant pour ceux qui y ont droit comme moi !

En dehors des bugs de gameplay, j’ai également eu un bug audio à deux cinématiques, ici on voit des tirs, des explosions de vaisseau et notre héroïne Nara qui parle et pourtant aucun son ne sort de ma TV, que ce soit les bruitages, la musique de fond ou la voix de notre héroïne, il ne se passe rien à l‘écran en dehors d’un silence assourdissant.

Vous l’avez compris, si la plastique du jeu est bien faite, la technique est à revoir et nous espérons que Chorus aura quelques mises à jour prochainement qui corrigeront ces soucis.

En dehors de la technique, il y a un dernier point qui nous a embêté et il s’agit de la VOSTFR. Pourquoi ? Tout simplement, car Chorus est un espace opéra avec une histoire de fond assez intéressante…Mais qu’il est impossible de suivre quand vous jouez ! Avez-vous déjà essayé de virevolter dans les airs, de tirer sur des ennemis, de tenter de survivre à un combat et le tout dans un espace libre à 360 degrés en lisant ? Si la réponse est négative, on vous indique que ce n’est pas la peine d’essayer, car vous n’y arriverez pas…Au final, on apprécie le scénario par bride que l’on arrive à lire ici et là et c’est bien dommage, car le scénario semble sympathique, mais impossible à comprendre à 100%. Il aurait fallu que le jeu propose la langue audio en français pour permettre de bien saisir l’intégralité scénaristique de celui-ci…Malheureusement, cela n’est pas le cas.

Pour finir sur Chorus, on regrettera également des niveaux qui se ressemblent et qui nous cloisonnent dans un espace clos…Ce ne sont pas les meilleures phases du jeu, même si l’on comprend aisément le choix de développeurs pour des raisons scénaristiques.

Conclusion

Chorus est un jeu qui mélange subtilement de l’aventure, de l’action, des phases de shoot , le tout soupoudré d’un scénario de qualité. Le titre possède une âme, une identité visuelle et l’on apprécie de suivre l’aventure de Nara au fil des heures où l‘on apprend à mieux connaitre son passé tourmenté et son avenir qu’elle souhaite radieux.

Malheureusement, le titre de studio Fishlabs et de Deep Silver n’est pas parfait et l’on regrette les soucis techniques précédemment cités dans le test, ainsi que l’absence d’audio en français (car il est quasiment impossible de lire les sous-titres du scénario en pilotant).

Si vous pouvez passer à côté de ces soucis, alors vous prendrez une grande claque, car le titre vous proposera de passer plus d’une vingtaine d’heures en sa compagnie pour une expérience spatiale tourmentée.

 

  • Test effectué avec une version Xbox Series X

CHORUS

7.2

Note

7.2/10

POINTS POSITIFS

  • Une intrigue scénaristique prenante, mais…
  • Un environnement cosmique diversifié
  • Des combats rapides et amusants avec un gameplay arcade
  • Des temps de chargement inexistant sur Xbox Series X
  • Des effets sonores de qualités qui rendent les batailles immersives

POINTS NÉGATIFS

  • Qu’on a du mal à suivre dû à l’absence d’audio en français
  • On aurait aimé avoir une flèche nous indiquant les hangars…
  • Quelques soucis techniques (Freeze, bug de son lors des cinématiques)
  • Un rapport de force parfois trop déséquilibré dans les combats
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Bomboy

Encyclopédie vidéo-ludique au service de GeekNPlay. Je suis un ancien dinosaure détenant le savoir! Toi l'abonné, tu peux m’appeler PAPA!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire