TEST – Chocobo GP

Partager sur les réseaux sociaux :


Chocobo GP

Chocobo GP est un jeu développé et produit par Square Enix, c’est la suite directe de Chocobo Racing sortie en 1999 sur PlayStation ! La suite de l’aventure arrive vingt-trois ans plus tard sur Nintendo Switch. Est-ce que celui-ci rentrera dans la légende à côté de Mario Kart ? La réponse ci-dessous.

Un Mario Kart dans le monde de Final Fantasy

Si l’on caricature un peu le jeu, on pourrait dire qu’il s’agit d’un Mario Kart à la sauce Final Fantasy ! Mais est-ce que le titre peut rivaliser avec le jeu de Nintendo ? Et pourquoi, Square Enix a attendu 23 ans avant de sortir un nouveau jeu ? Des questions auxquelles nous avons des réponses.

Si le jeu arrive aujourd’hui, c’est tout simplement pour célébrer le 35e anniversaire de la série de Final Fantasy et de présenter aux jeunes joueurs et aux anciens, les lieux et les personnages de la franchise dans un jeu de kart mignon et technique.

Après ce court passage à rappeler les origines de la série, il est temps de parler du jeu et celui-ci est assez complet avec des qualités et des défauts.

Si au départ, le jeu ne propose que peu de personnages jouables, on invite les joueurs à commencer l’aventure avec le mode histoire ! Ici, vous aurez le droit à neuf chapitres jouables plus un prologue…Au final, il sera possible de parcourir neuf circuits dont certains possèdent des itérations courts et longs du circuit qui ajoute quelques virages supplémentaires.

Une fois que vous avez effectué le mode histoire, vous débloquez une vingtaine de personnages qui ne possèdent pas forcément les mêmes caractéristiques ! En effet, chaque personnage possède 4 jauges pour la vitesse, l’adhérence, l’accélération et les dérapages…Des caractéristiques qu’il faudra regarder attentivement si vous souhaitez finir en pole position (mais on en reparle tout à l’heure).

A côté du mode histoire, il existe également des modes jouables en solo comme le contre la montre ou les courses de séries où l’on enchaine quatre courses qu’il faudra gagner pour être sur le podium et ainsi déverrouiller la course de série suivante !

Si vous aimez jouer à plusieurs, il existe plusieurs possibilités comme la possibilité de faire des courses en mode local…Malheureusement, il ne sera possible que de jouer à deux joueurs sur une seule Nintendo Switch !

Du coup, on vous invite à vous rabattre sur les parties en ligne où vous avez la possibilité de créer un salon pour inviter vos amis. Si vous n’avez pas d’amis en ligne et que vous souhaitez affronter d’autres joueurs, il sera possible d’effectuer des parties en ligne amicaux ou classé. Vous trouvez les parties trop faciles ? Si c’est le cas Chocobo GP propose des tournois en ligne à 64 joueurs…Non, il n’y a pas 64 joueurs sur la ligne de départ, mais 64 joueurs jouant dans différents salons qui rencontrent les gagnants des courses précédentes et qui divisent par deux les protagonistes au fil du temps, jusqu’à la course finale qu’il faudra gagner.

Gameplay

Ci-dessus, vous retrouvez les modes de jeu présent dans Chocobo GP, mais nous n’avons pas encore parlé d’un point central et il s’agit du gameplay. Car aussi mignon qu’il soit Chocobo GP est aussi plus techniques qu’il n’y parait et exécutoire.

Dès le départ, on vous invite à effectuer un entrainement qui vous explique les subtilités du titre. Une fois celui-ci passé, certains joueurs penseront qu’ils arriveront rapidement premier de la course…C’est peut-être possible en difficulté débutant, mais si vous jouez en difficulté maitre, cela est une autre histoire !

Alors, il est bon de savoir que Chocobo GP propose des drifts chargés, des cascades à activer en haut d’une rampe, des caisses d’armes, des circuits inversés. Ici, vous vous dites, c’est un Mario Kart quoi…Oui et non !

Ici, les drifts ont leur importance, car ceux-ci permettent d’avoir un boost d’accélération et pour avoir un boost suprême, il faut que les étincelles de votre drift virent à la couleur rose…En écrit c’est facile, dans la pratique pas forcément…Car les autres concurrents vous asséneront d’attaques via les items pour vous arrêter dans votre course folle et casseront votre drift.

Et ici, il y a pas mal d’items différents à récupérer dans des œufs disséminés (caisses d’armes) sur l’ensemble des circuits ! Les ennemis peuvent avoir une tornade qui vous emporte, un faucheur qui vous invitera à appuyer sur le bouton R pour sauter, des portails qui vous téléporteront sur le circuit, des boules de feux, des boules électriques ou encore un dragon pour ne citer qu’eux. Comme vous pouvez le voir sans citer l’intégralité des items, il y a de quoi faire pour empêcher les joueurs d’arriver en premier sur la ligne d’arrivée.

Bien évidemment, vous pouvez toujours tenter d’éviter les trop nombreuses attaques présentes…Pour cela, il existe plusieurs manières. Dans certains niveaux, il existe des rampes raccourcis qui permettent de couper la piste et de potentiellement éviter une attaque d’un autre concurrent.

La deuxième hypothèse et d’utiliser les tremplins sur certains circuits puis de sauter au moment opportun, grâce à cela certaines attaques passeront à côté de vous et vous bénéficierez d’un petit coup de boost au passage, sympa, non ?

D’ailleurs en parlant de boost, il faut savoir qu’il existe comme sur Mario Kart des tapis avec des flèches, vous permettant de rouler plus vite un court instant, mais il existe également de grands tapis rose qui vous ralentiront en sens inverse…Vous l’avez compris, il faudra avoir les yeux partout et surtout bien choisir son personnage de départ !

Pourquoi on vous annonce qu’il faut bien choisir son personnage, car en dehors des 4 jauges pour la vitesse, l’adhérence, l’accélération et les dérapages, ils ont tous une caractéristique spéciale que l’on peut déverrouiller durant la course une fois la jauge en bas de l’écran pleine.

Si certains personnages peuvent gagner en vitesse en utilisant la capacité spéciale, d’autres lancent des vagues de flammes, des épées foudroyantes et bien d’autres réjouissances. A vous de sélectionner un personnage qui vous ressemble.

Pour les circuits inversés, il faudra néanmoins finir le jeu avant de pouvoir les sélectionner…Et cela devrait se faire assez vite, car il faut quelques heures pour finir le jeu sans grande difficulté en débutant et un peu plus en maitre…On aurait pu aussi vous dire que vous débloquerez ****, mais non on ne dira rien de plus pour éviter trop de spoil et vous laissez découvrir tout cela pad en main, si vous souhaitez acquérir le jeu !

Notez que si vous hésitez acquérir le jeu, il existe actuellement une version du jeu nommée Choco GP Lite qui permet de découvrir le jeu gratuitement, sans l’intégralité des modes présents dans la version commerciale bien évidemment.

Tout n’est pas parfait dans le monde mignon de Chocobo GP

On aurait aimé vous dire que Chocobo GP est un Mario Kart Killer …Malheureusement, cela n’est pas le cas ! Si le jeu est sympathique, il possède également quelques points négatifs qui ne raviront pas les fans du genre.

Le premier, c’est qu’il est impossible de jouer à plus de deux joueurs en écran splitté chez soi…Clairement le plus gros point noir du jeu, car les jeux de kart sont souvent faits pour s’amuser à plusieurs en famille ou avec des amis autour d’un apéro…Et ici, il faudra jouer à deux joueurs…Les autres qui attendent s’ennuieront et finalement Mario Kart risque de ressortir du tiroir !

Pourtant, le jeu annonce la possibilité de jouer à 8 joueurs ! C’est peut-être le cas, mais pour cela il faudra jouer en ligne ou alors bénéficier de plusieurs consoles Switch et de plusieurs jeux Chocobo GP pour lancer le titre en mode local sans fil. Abusé, n’est-ce pas ?

A côté de cela, certains joueurs pesteront le season Pass qui permet de déverrouiller des tickets, de l’argent, voir des personnages en jouant à Chocobo GP ! Si cela peut être sympathique pour des personnes disposant de l’abonnement Nintendo pour jouer en ligne, cela mettra de côté les autres joueurs ne disposant pas d’abonnement qui ne pourront pas déverrouiller les voitures, les personnages du pass ou encore de l’argent ! Dommage, non ?

Pour finir, on ne pouvait pas passer à coté des microtransactions…Si les joueurs acceptent facilement les microtransactions dans les jeux free to play, ils acceptent moins cela dans les jeux qu’ils ont payé le prix fort…Ici, nous avons le droit à un Chocobo GP vendu à 49€99 et pourtant le titre vous invite à acheter la devise premium nommée Mithril qui ne peut être achetée que via le Nintendo Eshop.

Si vous pouvez gagner de petites sommes de Mithril via un bonus de connexion hebdomadaire et un bonus de connexion unique pour la saison 1…ça s’arrête ici et les bonus sont vraiment dérisoire. Verdict, il faudra passer par la carte bleue avec des tarifs que certains jugeront prohibitifs :

  • 1 000 Mithril – 8,99 €
  • 3 100 Mithril – 24,49 €
  • 5 700 Mihril – 40,99 €
  • 11 400 Mithril – 73,99 €

D’ailleurs, on déconseille fortement aux joueurs tentés d’acheter des Mithril d’en acheter trop …Pourquoi ? Car le Mithril a une date d’expiration et disparait cinq mois après son acquisition.

Conclusion

Chez GeekNPlay, on attendait avec impatience la sortie de Chocobo GP et l’on se disait que le titre devait être sympa avec son inspiration issue de Final Fantasy avec l’exclusivité sur la console Nintendo Switch, on se disait que le jeu devait être solide pour se confronter à Mario Kart 8 et pour ne pas être disponible ailleurs…Et le verdict est bien en deçà de nos attentes !

Si Chocobo GP offre une campagne solo correct, un mode série de course sympathique, un mode jouable à deux et une vingtaine de personnages que l’on peut facilement déverrouiller, le titre accumule également les déboires avec l’impossibilité de jouer à quatre en écran splitté local sur une seule Switch, les microtransactions que l’on aurait aimé ne pas voir ou encore un prix trop élevé pour ce qu’il propose réellement !

Vous l’avez compris, si Chocobo GP offre un gameplay sympathique, un univers mignon qui ravira les fans de Final Fantasy et des Chocobo, le jeu ne restera malheureusement pas dans les annales vidéoludiques à moins d’un profond bouleversement avec des mises à jour futures, mais celles-ci n’arriveront peut-être jamais.

Chocobo GP

6.5

Note

6.5/10

POINTS POSITIFS

  • Un gameplay aux petits oignons
  • Une jouabilité instinctive
  • Un univers mignon
  • De nombreux modes
  • Plus technique qu’il n’y parait

POINTS NÉGATIFS

  • Des microtransactions
  • On aurait aimé plus de circuits (seulement 9)
  • Des personnages iconiques manquants
  • Le season pass en ligne qui ne plaira à l’ensemble de joueurs.
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
1
+1
0

Bomboy

Encyclopédie vidéo-ludique au service de GeekNPlay. Je suis un ancien dinosaure détenant le savoir! Toi l'abonné, tu peux m’appeler PAPA!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire