TEST – Black Desert Console

DrFamikon
1 0
Temps de lecture:5 Minutes

Black Desert Online est un MMORPG développé par Pearl Abyss et édité par Kakao Games, sorti en 2015 sur PC puis en 2019 sur Xbox One et PlayStation 4. C’est d’ailleurs cette version que nous allons voir dans ce test et plus précisément la version Xbox One. Proposant un univers très riche et un contenu gigantesque (et chronophage) offrant à la fois une expérience PVP et PVE, le « blockbuster » de Pearl Abyss compte actuellement une grande communauté active. Mais cela sera-t-il suffisant pour qu’il puisse se démarquer de ses concurrents ? La réponse se trouve juste en dessous !

Un MEUPORG très vaste !

Black Desert OnlinePour la sortie de la version console, Pearl Abyss n’a pas fait les choses à moitié. En effet, le titre profite de tous les ajustements de la version PC et donc de tout le contenu ajouté et particulièrement des nouvelles classes depuis sa sortie initiale sur Windows en 2015. Il s’agit donc d’un jeu en ligne (nécessitant un abonnement Online) principalement axé sur le combat JcJ (joueur contre joueur) et prenant place dans un univers fantasy. Le titre se démarque de ses concurrents grâce à ses mécaniques de gameplay dynamiques sans ciblage et ses multitudes activités comme le craft, la gestion de ressources et bien plus encore. Il faut dire qu’avec tout ce que propose Black Desert, les combats sont souvent relayés au second plan. Un peu à la manière de The Elder Scrolls, vous pourrez choisir d’être un combattant, un artisan ou bien de faire les deux. Le jeu propose une gestion (très) poussée de cette partie grâce notamment au fait de pouvoir embaucher des ouvriers afin d’automatiser la gestion de l’artisanat.

Pour couronner le tout, il faut savoir que le lore qui compose le jeu est extrêmement riche et que de nombreuses quêtes (en plus de l’histoire principale) sont à la disposition des joueurs pour celles et ceux qui souhaiteraient résoudre les conflits qui opposent certains royaumes. Vous avez donc là une aventure complète pour des centaines d’heures de jeux ! Autre point intéressant, la création de son avatar et le choix de la classe de combat. Actuellement, il y a une vingtaine de classes très éclectiques (et le nombre ne cesse de croître) et il y vraiment de quoi contenter tous les styles de jeu. Rajoutez à cela, un outil de personnalisation très complet semblable (ou presque) à celui des Sims et vous aurez l’assurance de ne jamais croiser votre double pendant votre partie. Il faut savoir qu’avant de vous lancer dans l’aventure, vous allez pouvoir imaginer ZE héros idéal en modifiant chacun de ses traits (dans la limite du raisonnable) afin qu’il ou elle soit le/la plus parfait(e) possible .

 

Un programme très chargé :

Shai Black Desert OnlineBlack Desert (Console) propose un contenu particulièrement chronophage qui demandera des centaines d’heures avant d’en apercevoir le bout, et cela commence dès la création du personnage. Pour mes personnes qui veulent explorer et comprendre le lore du jeu, il va falloir faire des nuits blanches ! Malheureusement, l’immersion pourra vite être gâchée par la présence d’achat in-game qui vous pousseront systématiquement à passer à la caisse pour obtenir des stats toujours plus importants. C’est d’ailleurs dommage car il n’est pas obligatoirement nécessaire de posséder la plus grosse la meilleure armure ou la meilleure arme pour progresser. Dès vos premiers pas, vous aurez l’occasion de tester vos capacités sur les monstres qui composent l’environnement, ce qui sera d’ailleurs le moyen le plus simple et rapide pour arriver au niveau maximum. Et en augmentant les niveaux, vous obtiendrez bien évidemment de nouvelles capacités et des skill points. Ces derniers se gagnent en accomplissant des actions (craft, ramassage, tabassage de monstres, (quêtes), …). Si le mot « quêtes » est écrit entre parenthèses ce n’est pas un hasard car contrairement à ses concurrents, les quêtes ne rapportent que très rarement des points d’expérience. On finira donc par nettoyer chacune des zones une par une afin de gagner quelques niveaux et ainsi gagner de nouveaux skill points avant d’affonter les autres joueurs…

Une fois les attaques et capacités améliorées, se concentrer sur l’aventure devient tout de suite plus facile et les combats deviennent à la fois plus simples mais aussi plus spectaculaires. Les mouvements sont fluides, le dynamisme est bien présent et si les puristes de la souris se sentiront un peu perdus les premières fois, le système de lock est relativement bien fait, surtout pour un MEUPORG sur consoles. Malgré tous les bons atouts du système de combat, le côté bashing/ crafting risque de déplaire à certains joueurs, d’autant que le contenu du jeu semble tirer vers un Animal Crossing au fil du temps… Ramasser des fleurs, apporter tel ou tel ingrédient à une vielle dame habitant (littéralement) à 3 jours de marche ou encore livrer du lait etc…. Si les PNJ regorgent de « bonnes » idées pour vous faire parcourir le monde en long en large et en travers, trouver un réel intérêt à ses actions vous échappera surement souvent. Heureusement, il est possible de lister les activités utiles par profession grâce à un petit guide fort sympathique ce qui vous évitera de tourner en rond.

 

Conclusion :

Black Desert Console à de quoi séduire les joueurs grâce à son outil de personnalisation avancé et son lore qui ne cesse de s’améliorer au fil du temps. Le studio coréen nous propose ici une véritable immersion dans un univers heroic-fantasy riche et très bien ficelé qui ne demande qu’à être exploré. On regrettera tout de même que l’optimisation soit le point faible du jeu et que le moteur graphique commence fortement à dater. Chute d’images par seconde, affichage tardif des textures, doublage des PNJ en décalé et interface pas très adaptée à la manette plombent également le titre qui à pourtant beaucoup à offrir. De plus, les serveurs semblent assez fragiles et nous avons eu quelques déconnexions pendant la partie nous obligeant parfois à quitter complètement le jeu avant de le relancer. Malgré tout, le jeu ne cesse de s’améliorer avec le temps et il y a de quoi tenir plusieurs mois pour celles et ceux qui voudraient percer TOUS les secrets de Calpheon et de Valence !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Black Desert Console

6.5

Note

6.5/10

POINTS POSITIFS

  • L'outil de personnalisation
  • L'immersion
  • Le lore gigantesque
  • Le système de combat

POINTS NÉGATIFS

  • Pas optimisé pour les consoles
  • L'interface trop surchargée
  • Les nombreux bugs
  • Le moteur graphique

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Roller Champions - De nouvelles fonctionnalités et une bêta fermée

Le jeu attendu Roller Champion va avoir une bêta fermée dont certains joueurs vont avoir la chance de découvrir. De nombreuses informations sont parues aujourd’hui. Découvrons toutes les informations du jeu d’Ubisoft dès maintenant. Roller Champion est un free-to-play très attendu par la communauté. Le jeu va opposer différentes équipes […]
Roller Champion