TEST – Back 4 Blood

Partager sur les réseaux sociaux :


Vous cherchez un super jeu de zombie et de quoi vous faire stresser pour Halloween ? Ou bien vous faites parti des plus anciens qui ont pris du plaisir sur les Left 4 Dead ? Dans ce cas, on vous invite à lire la suite de ce test qui porte sur le tout dernier jeu de Turtle Rock : Back 4 Blood. Et comme d’habitude, on va commencer par retracer un peu l’histoire de la série !

Le début de l’épidémie : Left 4 Dead

En Novembre 2008, Turtle Rock et Valve sortent un jeu qui va bousculer les genre. Il s’agit de Left 4 Dead, qui nous pousse dans un monde en pleine chute apocalyptique. Pourtant, ce n’est pas son scénario ou encore une nouveauté incroyable dans son gameplay qui a fait de Left 4 Dead une petite référence pour les joueurs des années 2010. C’est plutôt son rythme exigent et sa difficulté qui peut faire frémir même les plus expert du genre de l’horreur.

Le scénario de l’époque est plutôt simple. Une épidémie s’abat sur les États-Unis. Vous vous en doutez, lala quasi-totalité de la population en créatures sanguinaires nommés par la suite « infectés ». Ces derniers, proche du stéréotype du zombie, attaquent tous les êtres humains qu’ils croisent. Bien évidemment, le gouvernement tente de réagir et déclare la loi martiale et regroupe les populations dans les principales villes. Ici, si vous avez vu à peu près n’importe quel film ou jeu de zombie, vous savez déjà que ce n’est pas l’idée du siècle… Bien rapidement, la situation échappe à tout contrôle et ceux qui ne sont pas encore infectés se retrouvent massacrés. Le gouvernement tente une ultime carte : créer une zone sécurisée sous haute protection de l’armée et laisser les derniers rescapés se faire connaître et rejoindre la zone.

Vous aurez donc le droit de contrôler un des quatre survivant de votre équipe : Zoey, Louis, Francis ou Bill. Durant leur voyage jusqu’à la zone sécurisée, ces dernier vont rencontrer divers infectés qui vont indéniablement les ralentir. L’année suivante, c’est au tour de Rochelle, Nick, Ellis et Coach de faire face au même sort dans Left 4 Dead 2. Vous imaginez bien que si Valve a sorti deux jeux en deux ans, c’est que quelque chose à captivé les foules. Outre le fait que les années 2000 à 2012 sont la grande époque de Valve et des début de Steam, c’est le rythme agressif qui a conquit les joueurs. Dans Left 4 Dead, vous serez quasiment tout le temps sous pression.

Que ça soit parce que vous avancez correctement et vous retrouvez face à des évènements scénaristiques ou encore parce que vous être trop lent, le jeu n’aura pas pitié de vous. Il faut donc réussir à jongler entre précipitation et modération. Et ce travail devient encore plus intéressant quand vous vous trouvez avec 3 autres personnes. Trop rapide, un membre de l’équipe ne suivra pas et vous serez pénalisé par sa mort. Trop lent, vous allez vous faire assaillir d’hordes d’ennemies de façon régulière. Rajoutez à ça un travail d’équipe obligatoire dans certaines phase du jeu et vous obtenez les clés de Left 4 Dead. Bien que l’on vous ai laissé pour mort, vous n’aurez pas le luxe d’en faire autant.

L’avis de Bomboy sur Xbox Series X : Voilà, c’est bien dit @luclis ” Le jeu devient encore plus intéressant quand vous vous trouvez avec trois autres personnes”. En effet, il s’agit d’un jeu multijoueur, il est conseillé de jouer à celui-ci avec des amis avec un casque visé sur la tête pour pouvoir communiquer et avancer dans le jeu dignement! Vous pouvez y jouer seul, si vous le souhaitez, mais les boots ne vous satisferont pas forcement et cela ne vous empêchera de débloquer des succès ou des trophées sur Xbox et PlayStation…Vous l’avez compris, le jeu ne relève son potentiel qu’à plusieurs joueurs et si vous avez des amis qui aiment tuer des zombies, cela devrait vous permettre de passer quelques soirées ensanglantées.

Quelques temps après : Back 4 Blood

Après leur premier jeu à succès, Turtle Rock s’est vu racheté par Valve. Quelques temps plus tard en 2011, le studio décide de se reformer et attaque un nouveau projet : Evolve. Alors que le jeu a su faire énormément parler de lui, il semblerait qu’il n’ai pas réussis à tenir dans le temps. Une année après son lancement, Evolve pasait en Free-to-Play. Deux ans après, les serveurs étaient fermés. Alors le studio s’est décidé à recommencer ce qui les avait fait connaître. Back 4 Blood peut être vu comme la suite spirituelle des Left 4 Dead. Alors que le jeu ne reprends pas le même nom, vous allez y retrouver de très nombreux points de similarité.

A commencer par le scénario ! Ici, nous incarnons un groupe de 4 nettoyeurs pour commencer. Walker, Chris “Maman”, Holly et la dernière recrue Evangelo livrent des provisions à Evansberg. Durant l’introduction du jeu, l’on apprends que cela fait des années qu’il n’y a plus eu de horde. Il serait donc temps de commencer à reconstruire plutôt que de survivre. On vous laisse deviner que le timing n’est pas bon ? Ni une ni deux, une horde se déchaîne sur vous et vous cherchez à rejoindre votre bastion : Fort Hope au côté du Colonel Philips. Une nouvelle fois, on se retrouve donc à devoir fuir à travers des hordes d’infectés toujours plus sauvages. Mais quand dans Left 4 Dead, vous étiez des jeunes inexpérimentés, dans Back 4 Blood, vous êtes des nettoyeurs. Vous connaissez votre métier et aller faire plus que fuir : vous allez nettoyer les environs des monstres qui vous attaquent.

Ici encore, le jeu se veut extrêmement dynamique. Ce qui avait fait le succès de Left 4 Dead est repris avec succès. Vous allez devoir affronter de nouveaux infectés aux pouvoirs assez similaires de ceux que vous connaissez déjà. L’ancien Boomer et la Spliter sont remplacé par un exploseur… Le chargeur par le Concasseur et ainsi de suite. Là encore, il vous sera possible d’éliminer ces abominations sans soucis… Pour un peu que vous soyez méthodique et en équipe. Chaque monstre possède un point faible, mais également une capacité redoutable. Certains sauront vous immobiliser vous faisant ainsi passer un sale quart d’heure si personne ne vient à votre rescousse.

En plus de ces nouveaux monstres, le jeu embarque son lot de nouveauté plutôt funs. Chaque personnage a des caractéristiques qui changeront le cours de la partie. De même, les armes sont désormais personnalisable. Vous allez donc pouvoir commencer avec un arme et la garder jusqu’à la fin de l’acte. Tout cela en continuant à l’améliorer petit à petit si le cœur vous en dit. Pour rester dans le côté stratégique et équipe, il est possible de se donner des munitions ou des armes. De même, des emplacements de soins limités sont disposés en fonction de l’état de votre escouade. Certains dégâts ne se guérissent pas comme ça, et en cas de vie restante trop basse, c’est la mort assurée !

Mais quand dans Left 4 Dead, une véritable mort était définitive, ici il vous sera possible de réapparaître tout au long du match. Du moins, tant qu’un membre de l’équipe est en mesure de vous libérer du cocon où vous êtes emprisonné. Et c’est sans aucun doute une fonctionnalité qui va vous sauver de nombreuse fois. À moins que ça ne soit moi qui ai perdu la main, Back 4 Blood se veut bien plus compliqué que son ancêtre. Que ça soit à cause des nouveaux boss ou encore du système de carte, il ne sera pas rare de perdre complètement la partie.

Le Die & Retry du survivant.

La grande nouveauté de Back 4 Blood est sans aucun doute ce côté Die & Retry. Que ça soit au plein mileu d’une campagne avec un système de “Continue” comme dans les vieux jeux d’arcades ou à l’issue avec les points de mission, tout est fait pour vous encourager à recommencer. Les ponts de mission vont vous permettre de débloquer des cartes. Ces cartes sont comme des modificateurs durant les parties. Il faudra donc prendre un moment entre chaque Run pour refaire votre deck de cartes et y apporter des changements. Allez-vous jouer au corps à corps et récupérer de la vie pour chaque Zombie tué ? Ou allez-vous plutôt décider de porter 3 kit de soins pour aider vos co-équiper ? Vous pourrez changer tout cela grâce à ces fameuses cartes. Et bien plus encore ! Mais on vous laisse les découvrir toutes…

Le système d’Achat des cartes, à l’aide des points de ravitaillement.

Quand la plupart des cartes ne s’appliquent qu’à vous, certaines ont un impact sur toute votre équipe. Mais malheureusement, le jeu aussi a le droit à son lot de carte malus. Faites pour vous ralentir dans votre progression ou tout simplement rajouter une partie de fun lors d’un Retry, ces dernières vont changer chaque parties. Ainsi, vous aurez peut-être le droit à un boss en plein milieu de la partie. Ou alors vous allez devoir jouer dans le noir éclairée à la lampe … Les possibilités sont assez infinies. Mais rassurez-vous, au final, l’impact est sensiblement léger. En effet, ceux qui connaîtront la carte seront à l’aise. Les objectifs principaux restent les mêmes !

Il nous reste donc à parler d’un dernier point, les achats durant la partie. Parce qu’avoir de bonnes cartes ne va pas complètement changer votre partie. Pour survivre, il vous faudra également trouver des pièces de cuivre tout au long des manches. Ces dernières vous serviront, une fois à votre planque à acheter différentes armes, munitions ou cartes supplémentaires. Celles-ci ne sont valable que durant la partie en cours, aussi ne soyez pas radins !  De même, les dégats irrécupérables peuvent se soigner à l’aide de boites de pharmacie rouge. Ces boites contiennent certaines doses gratuites … Mais vous pourrez également dépenser 400 pièces pour vous soigner. On ne saurait que vous conseiller de bien réfléchir avant de faire le plein de munition ou d’équipement. Il est parfois plus intéressant d’acheter une carte à 1500 pièces plutôt qu’un soin à 100 pièces. Quitte à cramer votre continue pour ce run.

L’avis de Bomboy sur Xbox Series X : Attention, le niveau de difficulté pourrait choquer quelques joueurs …Qui feront beaucoup de Die et pas forcément du retry! En effet, la difficulté est assez relevée même pour un joueur ayant débuté sur la saga Left 4 Dead… Il y a un fossé incroyable entre les modes de difficultés et si le mode Recrue est trop facile, le Vétéran  est quasiment injouable en début d’aventure et vous passerez votre temps à voir le message de défaite ! Pour le mode Vétéran, il est conseillé d’y jouer après avoir débloqué de nombreuses cartes et après avoir conçu vos decks comme il faut.

Le CrossPlay : Avis sur PlayStation 4, PlayStation 5 et Xbox Series X.

Bien que le jeu m’ai été donné à tester, j’ai eu la chance d’y jouer à plusieurs. Dans Back 4 Blood, l’esprit d’équipe est nécessaire. Pour que vous puissiez jouer avec vos amis, le CrossPlay est activé. Vous allez donc pouvoir vous aventurer avec des joueurs qui viennent d’autres plateforme. Beaucoup plus simple pour recruter une équipe pas vrai ? Ainsi, parmi ceux qui m’ont rejoint, il y a @Bomboy. Depuis sa Xbox Series X, il a participé à mes premières fois. Ensuite on a eu Morphee qui m’a assisté dans le walk-through du jeu sur PlayStation 5. Ainsi, on va pouvoir faire un comparatif entre les trois consoles !

Côté PlayStation 4, le jeu est sympathique visuellement parlant. On ne peut pas parler de chef d’œuvre, mais ce n’est pas non plus l’objectif ! Je n’ai rencontré aucun bug bloquant dans le jeu, mais j’ai eu à plusieurs petites reprises de latences qui ne m’ont pas semblée être associable au réseau. J’aurai tendance à dire que la puissance de la PlayStation 4 Pro commence à atteindre ces limites. Et l’on s’en rends compte également avec les temps de chargement du jeu. Le SSD de la PlayStation 5 comme celui de la Xbox Series obligeait mes collègues à m’attendre à chaque fois.

Côté PlayStation 5, on voit là une amélioration du visuel par rapport à la PlayStation 4. Le retour haptique des manettes, qui n’était pas prise en charge lors de la bêta, est désormais fonctionnel ! C’est sans doute la nouveauté qui rajoute le plus gros confort de jeu sur la console. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, la DualSense possède également un micro. Ainsi, tous les joueurs PlayStation 5 vont pouvoir communiquer facilement avec les joueurs qui viennent du monde Microsoft. À l’inverse de la version PlayStation 4, il n’y a eu aucun bug durant les sessions de jeux.

L’avis de Bomboy sur Xbox Series X : Le crossplay pour ce genre de jeu est vraiment un plus et celui de Back4Blood est plutôt réussi. Au lancement du jeu, on vous donne un identifiant social que vous pouvez transmettre aux joueurs ne disposant pas du même support de jeu que vous et ainsi vous ajoutez en amis des personnes venant d’ailleurs! Par la suite, il suffit de s’inviter et en quelques secondes, vous vous retrouvez prêt à combattre des zombies, le tout se fait naturellement et de notre côté, nous n’avons pas connu de bug pour le jeu en ligne…En dehors du crossplay, j’ai apprécié sur Xbox Series X le Quick Resume qui permet de revenir rapidement au jeu même si l’on doit se reconnecter au serveur, le chargement quasiment inexistant via le SSD ou encore les graphismes en 4K/60FPS.

Conclusion

Back 4 Blood se place avec aisance dans la continuité des Left 4 Dead. Les nouveautés rajouté à cet opus en font un jeu que l’on va aimer faire et refaire. Ainsi, on ne saura que vous conseiller de faire vos dents sur la campagne en mode recrue, le mode de difficulté le plus aisé avant de vous lancer dans les modes vétérans. Tout d’abord parce qu’il vous faudra découvrir toute les ficelles du jeu pour mieux réussir la suite. Ensuite parce que nombreux défis demandent de pousser le jeu dans ces retranchements. Enfin parce que ce ne sera pas du temps perdu, mais de l’investissement qui vous permettra d’avoir de meilleurs cartes. De même, il serait dangereux de sous-estimé le potentiel des cartes et l’importance de se construire une véritable équipe.

En plus de devenir une suite intéressante à Left 4 Dead, le jeu a un avenir prometteur. Le pass annuel promet trois nouveaux DLC qui devront contenir une histoire supplémentaire ainsi que de nouveaux personnages. Le gros point noir d’après moi est le même que pour Chivalry II. Cette fois encore, le PlayStation Plus est obligatoire pour pouvoir jouer. Quand on sait que Rocket League est capable de fournir un jeu gratuit et des serveurs gratuit, j’ai du mal avec le fait de fournir un jeu payant exclusivement en ligne et des serveurs payants.

Néanmoins, si vous êtes déjà membre du service d’abonnement ou alors si cela ne vous dérange pas, vous allez pouvoir profiter d’un jeu vraiment bien ficelé. Et faire le ménage comme il se doit pour exterminer ces infectés ! Si d’aventure vous cherchez quelqu’un avec qui jouez, on vous encourage à nous écrire sur notre discord ! Un jeu de coopération comme celui-ci nécessite d’avoir des alliés à qui vous serez prêt à confier votre vie.

Back 4 Blood

8

Note

8.0/10

POINTS POSITIFS

  • Reprends tous les bons points de Left 4 Dead
  • Un jeu qui se renouvelle grâces aux cartes de corruptions
  • Une bonne durée de vie initiale
  • Un excellent jeu multijoueur
  • Plusieurs niveaux de difficulté et un challenge élevé

POINTS NÉGATIFS

  • Des coéquipiers parfois pénalisant
  • Un abonnement de plateforme obligatoire (Mais on à l'habitude sur console, non?)
  • Une difficulté qui ne plaira pas à tous
  • Aucun intérêt en solo....
  • Un scénario un peu basique, mais suffisant pour l'expérience de jeu

Luclis

Rédacteur passionné par les RPG et les vieux jeux. Si t'as pas connu la Game Boy Advance et la PlayStation 1, t'as manqué un bon tiers des meilleurs jeux au monde.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire