TEST – 13 Sentinels : Aegis Rim

Partager sur les réseaux sociaux :


13 Sentinels : Aegis Rim

13 Sentinels : Aegis Rim est un jeu vidéo de type visual novel alternant avec des phases de stratégie. Il a été développé par le studio Vanillaware et est édité par Atlus au Japon et par Sega en Europe. Le titre est sorti en 2019 sur PlayStation 4 et celui-ci revient en 2022 sur Nintendo Switch. Vous souhaitez en savoir plus ? Ça tombe bien, car vous êtes sur le test du jeu sur la console de Nintendo.

Un visual novel intéressant

Si les jeux de type visual novel sont assez fréquents en Asie et dans d’autres parties du monde, cela n’est pas forcément le cas en France …D’ailleurs, il y a même actuellement des personnes qui se demandent : C’est quoi un Visual Novel ? A cette question, nous répondrons qu’il s’agit d’un roman textuel qui raconte une histoire. Dans la plupart des visual novel, le lecteur a la possibilité d’intervenir sur le déroulement de l’histoire par l’intermédiaire de choix textuels et c’est bien évidemment le cas pour 13 Sentinels : Aegis Rim.

Maintenant que vous en savez plus, nous allons pouvoir rentrer dans le vif du sujet…Même, si vous l’avez compris, il sera difficile de parler du gameplay sans spoiler à minima le scénario ! Bien évidemment, on va éviter au maximum de dévoiler de trop nombreuses informations, mais parler d’un visual novel sans parler du scénario est assez contraignant et nous espérons que vous comprendrez cela.

Le jeu 13 Sentinels : Aegis Rim, nous conte une histoire qu’on ne peut pas raconter ! Pourquoi ? Car, il faut la vivre pour la comprendre…Car celle-ci est folle et l’on ne perçoit pas rapidement le scénario… En effet, les premières minutes, voir les premières heures du jeu ne permettent pas de saisir l’immensité du scénario qui mélange de nombreux thèmes comme la science-fiction, l’amour, la camaraderie, le destin de l’humanité ou encore la guerre…On vous l’avait dit les sujets sont vastes et nous n’avons qu’efflorer les thèmes abordés.

Pour synthétiser le tout, disons que l’histoire est répartie sur cinq chronologies (1940, 1980, 2020, 2060 et 2100) à travers lesquelles nous voyagerons avec les treize protagonistes, dans une tentative désespérée d’empêcher la destruction de la Terre…Joyeux programme, n’est-ce pas ?  Notez que l’on ne vous spoile rien, car dès le début du jeu, on y parle rapidement de la guerre…Mais par la suite tout deviendra confus et c’est à vous, ainsi qu’à l’ensemble de vos camarades de tout remettre en ordre pour éviter une confrontation mortelle avec les kaijū (créatures robotiques mortelles) qui menacent l’humanité. Mais qui sont-ils est d’où viennent-ils? On ne peux pas vous le dire…

Vous l’avez compris, pour comprendre ce qu’il se passe, il va falloir discuter avec de nombreux protagonistes durant votre aventure…Mais dans 13 Sentinels : Aegis Rim, il n’y a pas qu’un seul héros, mais 13 personnages que nous débloquerons petit à petit aux parcours bien différents.

Nous pourrons jouer avec une élève amnésique avec des pertes de mémoires récurrentes, jouer avec un loubard qui n’en est pas vraiment un ou encore discuter entre copines des garçons avant de voir vos vies basculer…Néanmoins, il y a un point commun entre l’ensemble des personnages, c’est qu’ils feront tous un saut dans le temps, pour des raisons diverses et variées.

Mais avant d’en arriver là, il va falloir parler avec de nombreuses personnes et vous allez être figé pendant un long moment en 1985. D’ailleurs, c’est assez marrant, car durant cette période vous réaliserez que les développeurs de Vanillaware ont intégré de nombreuses références pop-culture comme des productions hollywoodiens et japonaises. Des détails dont la familiarité vous permettra d’apprécier encore plus le jeu, mais qui n’empêchent en aucun cas les moins habiles de profiter pleinement de l’expérience. Notez que certaines références sont en fait liées à l’histoire du jeu, mais nous n’en dirons pas plus.

Vous l’avez compris, il n’est pas possible de boucler tout l’arc narratif d’un personnage en un seul tour, parfois pour continuer il faudra se mettre dans la peau d’un autre personnage, avancer un peu puis passer à un autre, puis rebondir entre les divers événements…Dans les faits, la compréhension scénaristique est assez lente et il faudra par moment refaire certains passages qui auront peu évolué au niveaux des dialogues, mais qui possèderont plusieurs niveaux de lecture, comme la possibilité de se rendre à plusieurs endroits distincts, d’utiliser un stratège pour occuper une personne et ainsi discuter avec un protagoniste tranquillement et ainsi débloquer de nouvelles choses.

Au final, il faut bien évidemment faire attention aux dialogues et aux indices discrets, mais également prêter attention aux détails pour avancer dans le scénario et ainsi reconstituer des événements et des souvenirs. C’est le cœur même du jeu avec les combats…

Des dialogues, mais aussi des combats

Si nous avons mis en avant le côté, visual novel du jeu, 13 Sentinels : Aegis Rim ne se limite pas à cela et propose assez rapidement des combats. En effet, dès le prologue du jeu, on vous invite à manier un robot nommé « Sentinelles » pour combattre les kaiju. Ici, on vous apprend les bases comme se déplacer, utiliser les armes et l’on vous nomme les différentes espèces de robots ennemis que vous pourrez croiser au fil de l’aventure.

Chose intéressante, les combats lors du prologue s’enchainent avec les phases textuelles…Malheureusement, par la suite, il faudra se rendre dans l’onglet bataille pour effectuer des combats.

En effet, ils ne succèderont plus les phases de gameplay « Visual Novel », mais seront disponibles via un onglet à la page menu du jeu…Certains joueurs se diront « : A quoi bon faire les combats, si on n’aime pas la stratégie, ni les combats de robots ! ». A ceci, nous vous répondrons que les combats sont obligatoires sous peine de se retrouver avec un verrou devant un personnage dans l’histoire principale…Et oui, si le jeu s’appelle 13 Sentinels, c’est pour les 13 personnages liés aux 13 sentinelles et que tout ceci est indivisible.

Notez que malgré les graphismes épurés et la vue du dessus, les combats entre les sentinelles et les kaiju peuvent être intenses au fil du temps. Si au début, on côtoie des robots ennemis assez facile à abattre, cela ne sera pas forcément le cas pour la suite…Mais pas de panique, il est possible d’améliorer assez rapidement vos Sentinelles.

D’ailleurs, un petit conseil pour les personnes démarrant actuellement l’aventure, on vous invite à jouer le plus longtemps possible au scénario avant de se rendre dans l’onglet bataille. Pourquoi ? Car lorsque vous jouez le scénario, vous débloquez des personnages et vous aurez l’intégralité des sentinelles pour combattre. Au final, les combats seront plus faciles, car les sentinelles ne sont pas tous du même niveau et n’ont pas forcément le bon équipement pour abattre les ennemis. Imaginiez-vous arriver au combat pour combattre des unités aériennes sans défense anti-aérienne, ou encore combattre des nuées de robot sans bombe IEM ou sans technologie de pointe, ça serait du suicide et l’on vous invite à prendre votre temps avant de foncer tête baissée.

Notez les équipements pour les sentinelles coutent cher et qu’il faut équiper 13 sentinelles différentes, avec des armes évolutives qui coutent de plus en plus cher…Et pour gagner de l’argent, il faut gagner les batailles ! Notez qu’en dehors des armes, il sera possible par la suite d’améliorer le blindage et d’autres équipements de vos robots.

La plupart du temps, on vous invitera à combattre les ennemis, à protéger la ville, à protéger une zone et cela ne sera pas forcément une partie de plaisir, car chaque fois que vous utiliserez une arme, vous ferez baisser la jauge de PE de votre robot. Le but étant de vaincre l’ensemble des ennemis sans se retrouver à court de PE…Dans le cas contraire, il est possible de recharger votre barre de PE, mais pendant ce temps-là vous ne pouvez pas attaquer et les ennemis en profitent pour vous infliger des dégâts. Verdict vos points de vie tomberont et vos sentinelles devront être soignées et dans le pire des cas, un des soldats pourra mourir…Vous l’avez saisi, les combats sont stratégiques et les sentinelles ont des armes différentes…Verdict, il faudra bien choisir les six personnages que vous souhaitez aligner pour la bataille, sous peine de finir avec une défaite et de devoir recommencer une nouvelle fois le combat, avec les mêmes protagonistes ou avec d’autres personnages !Vous seul avez la réponse…

Les points négatifs

C’est plutôt rare pour le dire, mais il est difficile de trouver des points négatifs pour 13 Sentinels : Aegis Rim ! Pourquoi ? Car, il s’agit d’un visual Novel et qu’il est assez difficile de trouver des défauts dans un titre qui présente des lignes de textes qu’il faut choisir pour faire dérouler le scénario avec quelques missions à effectuer ici et là qui nous serons dans la plupart du temps dictés…Ici, nous ne sommes pas dans un jeu en 3D, ni dans un open world, et il est relativement difficile de parler des spécificités techniques que l’on peut trouver ailleurs…

On aurait pu parler des dialogues du jeu, mais ceux-ci ne sont pas si long que cela et vont à l’essentiel avec des références pop culture, de l’humour et sont traduits en français…Alors, aurions-nous vraiment un jeu sans défaut ? Eh bien, non !

Si les dialogues sont plutôt bien faits et si l’histoire s’entrecroise entre 13 protagonistes, le jeu nous propose par moment des passages assez flous où l’on ne comprend pas très bien où les développeurs veulent nous amener…Cela se ressent surtout au début du jeu, où l’on ne connait pas forcément l’ensemble des personnages, ni la tragédie complète. Du coup, on passe d’un personnage à un autre pour faire leur connaissance et l’on s’y perd un peu au fil des histoires avant que tout devienne limpide…Mais avant d’en arriver là, certains joueurs auront décrochés et c’est dommage, car le jeu en vaut la chandelle.

A côté de ça, on pourrait également parler des combats stratégiques contre les kaiju qui bien qu’addictif, deviennent à la longue répétitifs. Malgré le fait que l’on combat diverses sortes de robots et que notre armement évolue petit à petit, il s’installera rapidement une certaine lassitude des combats en vue isométrique ! Les combats seront souvent similaires, les robots changeront, mais on ne se sent pas assez investis à sauver la ville et à protéger sa zone…Du coup, on se dit qu’un petit jeu ouvert à la façon d’un Sakura Wars aurait pu permettre de booster le gameplay des combats et de garder les joueurs actifs devant l’écran ! Malheureusement, cela n’est pas le cas ici et il faudra faire avec des graphismes épurés et assez austères qui ne plairont pas à l’ensemble des joueurs.

Avant d’arriver à la conclusion du test, on aimerait également parler de quelques soucis lors des combats où le framerate chute brutalement lorsqu’un nombre imposant d’ennemis est présent à l’écran…D’ailleurs, cela se ressent bien sur la TV et c’est encore pire en mode nomade et c’est bien dommage.

Conclusion

Vanillaware a toujours su faire de bons jeux et le prouve une nouvelle fois avec 13 Sentinels : Aegis Rim qui n’est pas qu’un simple Visual Novel ! En effet, le titre propose une aventure en deux temps, la première est textuelle où l’on se balade dans des environnements impeccables avec une direction artistique crayonné, la seconde est un mélange de science-fiction avec des combats entre les sentinelles et les kaiju. Un jeu rafraichissant qui permettra de passer un excellent moment avec un scénario qui s’écoule doucement, mais qui réserve son lot de surprise ! Chez GeekNPlay, nous ne nous sommes pas ennuyés une seule minute, néanmoins, il est bon de noter que le jeu ne plaira pas forcément à tout le monde, mais si vous aimez les choses différentes, on vous invite grandement à franchir le pas.

*Test effectué sur la version Nintendo Switch

13 Sentinels : Aegis Rim

8.8

Note

8.8/10

POINTS POSITIFS

  • Le scénario
  • La direction artistique du jeu
  • Des dialogues sous-titrés en français
  • Une durée de vie correcte
  • Les combats contre les kaijū

POINTS NÉGATIFS

  • Les combats contre les kaijū qui ne plairont pas à tous (vu du dessus, graphismes épurés et certaines répétitivités)
  • Quelques soucis de frame rate lors des combats
  • Certains passages scénaristiques un peu confus
Qu'en pensez-vous ?
+1
3
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0

Bomboy

Encyclopédie vidéo-ludique au service de GeekNPlay. Je suis un ancien dinosaure détenant le savoir! Toi l'abonné, tu peux m’appeler PAPA!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire