Sonic Origins – Découvrez le nouvel épisode de Sonic Origins Speed Strats !

Partager sur les réseaux sociaux :


Sonic Origins

Aujourd’hui, SEGA a sorti le sixième épisode de Sonic Origins Speed Strats qui met en avant des codes spéciaux que les joueurs pourront exécuter dans les jeux inclus dans Sonic Origins. Revivez les aventures classiques de Sonic The Hedgehog, Sonic The Hedgehog 2, Sonic 3 & Knuckles et Sonic CD rassemblées dans le nouveau remaster Sonic Origins ! De la fameuse zone Green Hill au dangereux robot Death Egg, plongez dans le passé pour déjouer les plans machiavéliques du Dr. Eggman en haute définition !

Dans le sixième épisode de Sonic Origins Speed Strats, SEGA nous présente quelques “subtilités” de ce remaster qui rappellera très certainement de nombreux souvenirs aux joueurs :

  • Sélection de niveau – Les joueurs pourront accéder à n’importe quelle zone ou niveau spécial de Sonic 1, Sonic 2 et Sonic 3 & Knuckles en entrant des codes dans leurs consoles respectives. Une cloche signale que cela a fonctionné. Dans Sonic CD, terminer le Contre la montre du niveau spécial en 5 et 4 minutes total permet de déverrouiller la sélection de niveau.
  • Niveau spécial – Les joueurs pourront déverrouiller les niveaux spéciaux secrets de Sonic 1, Sonic 2 et Sonic CD en entrant des codes et en réalisant des tests de sons. Les fans peuvent désormais jouer Super Sonic dans le 7ème niveau spécial de Sonic 1.
  • Mode Debug – Entrer divers codes dans le test de sons permet de jouer en mode Debug dans tous les jeux inclus dans Sonic Origins. De nouvelles choses attendent les joueurs dans ce mode pour certains jeux.
  • Chaos Emeralds – Vous avez du mal à rassembler les Chaos Emerald ? Entrez des chiffres dans le test de sons pour toutes les rassembler.

Sonic Origins est désormais disponible sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X|S, Xbox One, Nintendo Switch et sur PC.

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire