Koch Media : L’éditeur concurrence CD Projekt en Pologne.

Partager sur les réseaux sociaux :


Dans un communiqué de presse, Koch Media annonce l’ouverture de nouveaux bureaux en Pologne pour sa branche d’Europe orientale. L’industrie du jeu vidéo n’a jamais connu une année aussi bénéfique pour sa croissance qu’en 2019. D’après l’organisation indépendante d’analyse Newzoo, le secteur vidéo-ludique aura rapporté plus de 152,1 milliards de dollars jusqu’ici en 2019 aux entreprises.Newzoo-2019-Global-Games-Market-per-Segment

Tandis que le Jeu vidéo conforte sa place de premier medium de divertissement au monde, de plus en plus de scandales touchant les éditeurs et développeurs défraient la chronique. C’est dans ce contexte que Koch Media, le plus gros distributeurs de jeux vidéo en Europe en profite lui, pour étendre un peu plus son influence sur le vieux continent.

Koch Media : Le roi caché du Jeu vidéo.

Koch Media fondé en 1994 et acquis depuis 2018 par THQ Nordic est tout simplement l’un des plus gros éditeur de jeux vidéo en Europe. En dehors de ses propres licences de jeux publiés par Deep Silver, la branche gaming de l’entreprise, avec des succès comme Dead Island, Saints Row ou plus récemment Métro Exodus, l’entreprise qui possède des filiales partout en Europe et sur les autres continents est un des acteurs majeurs à l’import de jeux étrangers.

Koch Media games

Les poulains de l’écurie Koch Media.

Square Enix, SEGA, Focus Home Interactive, Koei Tecmo Europe, Bethesda et Microsoft sont autant de noms de l’industrie du jeu qui confie la distribution de leurs produits en Europe à Koch Media. Dans le domaine du divertissement la compétence de Koch Media atteint aussi le domaine du Cinéma, principalement dans les pays germanophones.

Vers une hégémonie en Europe ?

De ce fait, vous l’avez compris, Koch Media est une entreprise tentaculaire qui touche à tous les secteurs du divertissement et principalement dans notre cas, pèse comme une des plus grosses entités dans le monde du jeu vidéo à l’heure actuelle. En France il est le deuxième plus grand distributeur de jeux juste derrière Nintendo.

L’annonce de la création d’une branche polonaise de l’entreprise n’influencera pas directement les habitudes de consommation des joueurs français. Toutefois, elle permettra directement à Koch Media de toucher de manière plus efficace aux marchés d’Europe de l’est en plein développement à l’heure actuelle et qui s’est révélé depuis quelques années comme un des secteurs les plus dynamiques de l’industrie.east european developper

Ainsi, le cas de CD Projekt et de la trilogie de jeux The Witcher est l’exemple le plus connu. Toutefois, Mordhau développé par Triternion, Kingdom Comes Deliverance de Warhorse Studios ou bien encore Metro Exodus de Deep Silver, sont autant d’exemples qui tendent à montrer que l’Europe orientale est destiné à se poser de plus en plus en modèle pour l’industrie vidéo-ludique au cours des prochaines années.

N’hésitez pas à commenter en bas de l’article et nous suivre sur notre page Facebook. Venez interagir avec nous et la communauté sur notre Discord officiel. En attendant, restez connectés pour vous informer des dernières news sur GeekNplay !

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire