Fiesta Online – Célébrez le 14ème anniversaire du jeu !

Partager sur les réseaux sociaux :


Fiesta Online

Il est l’heure de célébrer un nouvel anniversaire pour Fiesta Online ! gamigo met au défi tous les aventuriers de relever les défis des Tours Spirales, une série de nouvelles épreuves ajoutées dans la dernière mise à jour du MMO anime, disponible dès aujourd’hui. Les joueurs peuvent grimper les Tours Spirales et obtenir de splendides récompenses !

Découvrez le monde fantastique d’Isya, rencontrez de nouveaux amis et vivez ensemble des aventures fantastiques ! Choisissez votre personnage parmi six classes différentes, faites-le évoluer et donnez-lui son propre style ! Grâce aux nombreux systèmes de jeu, vous ne serez jamais seul pour partir à la découverte de cet univers fantastique. En tant que jeu gratuit, le MMORPG Fiesta Online vous offrira non seulement une communauté amicale mais également de nombreux défis quotidiens.

Les chemins qui ont été ouverts vers le Royaume des Dieux ont provoqué la propagation de la Corruption à travers le monde d’Isya, le rendant instable. Depuis, il y a eu des rassemblements suspects de monstres. Avec le retour de Mildwin à Isya, les aventuriers devront travailler avec lui afin d’élucider les mystères derrière ces rassemblements et l’apparition de ces tours mystérieuses. Leur quête les mènera jusqu’aux Tours Spirales, où ils devront se battre contre des boss emblématiques et redoutables à chaque étage. Un conseil ? Venez en groupe de cinq personnes pour maximiser vos chances.

En plus de sauver le monde, il est également temps de célébrer le prochain anniversaire de Fiesta Online ! Les joueurs européens fêtent déjà le 14ème anniversaire du jeu ! Pour célébrer cet événement, les quêtes d’anniversaire et les énigmes correspondantes ont été activées, de même que la très populaire quête, La Guerre des Cupcakes. Joyeux anniversaire, Fiesta Online !

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire