[DOSSIER] – L’histoire des deux premières versions de Pokémons

Partager sur les réseaux sociaux :


Pokémon

Tout petit, nous avons découvert le monde de Pokémon avec les toutes premières versions du jeu. Quelles soit jaune, rouge, verte, bleue chacun disposait de sa couleur fétiches et de ses Pokémons fétiches. GEEKNPLAY a décidé de retracer l’histoire des deux toutes premières versions de Pokémons. Nous espérons que vous prendrez du plaisir à lire ce dossier et que vous apprendrez de nombreuses choses que vous ne saviez pas. Prêt pour le voyage ? Embarquons dans l’histoire des premières versions de Pokémons.

Nous allons parler uniquement des toutes premières versions dans ce 1er dossier. C’est-à-dire que nous allons parler uniquement de Pokémon Rouge et Vert qui sont les premières versions de Pokémons sorties uniquement au Japon. Nous ferons peut-être la suite des aventures de Sacha avec Jaune, Bleue, Platine, Diamant, Blanc … Si le premier dossier vous plaît. Commençons donc de suite avec les deux premières versions de Pokémon.

Les anecdotes concernant les deux premières versions

A la base il devait y avoir trois versions au tout début. En plus de la version rouge et verte, la version bleue devait également sortir. La décision a finalement été de ne sortir que Pokémon rouge et Vert dans un premier temps et ensuite Pokémon Bleue. La version Bleue a permis de corriger de nombreux bugs présents dans les premières versions. Pour les plus connaisseurs d’entre vous, vous savez que nous avons eu le droit à la version Rouge et la version Bleue. Nous n’avons pas eu le droit à la version verte car pour les personnes du Marketing de Nintendo of America, Tortank était bien plus vendeur que Florizarre. C’est seulement plus tard avec l’arrivée des remakes que nous avons le droit de découvrir Pokémon Rouge-feu et Vert-feuille.

Les rivaux sont connues de tous. Nous avons d’un côté Red et de l’autre côté Blue. Il devait y avoir une troisième rival du nom de Green. Cependant, la décision fut annulée de sortir Green lorsque seulement deux versions sont sorties. La aussi donc, le vert n’est pas à l’honneur. Green était un personnage féminin qui fait quelques apparitions dans le manga de la série mais aussi en couverture du tout premier guide officiel japonais de Pokémon.

Les développeurs sont également malins puisque que si vous réussissez à lancer une partie de Pokémon, sans faire l’introduction du jeu où vous devez indiquer votre nom, Red et Blue s’appelleront donc Ninten et Sony !

Le tout premier Pokémon crée n’est pas forcément celui-ci que nous attendons. Ce n’est pas un starter, ni un Pokémon légendaire. C’est tout simplement Rhinoféros. C’est pour cela que Rhinoféros est présent un petit peu partout et notamment aux niveaux des statues des arènes. Le nom de code de Rhinoféros est tout simplement 001 car c’est le tout premier Pokémon, vient ensuite Ectoplasma en 002 ! C’est pour cela que nous découvrons un combat entre Ectoplasma et Rhinoféros au tout début de la série animée. Le dernier Pokémon crée à l’époque est Mew. Les développeurs ont crées Mew car il restait seulement 300kb d’espace. Pour rigoler, les développeurs ont tout simplement voulu que Mew ne soit pas capturable mais soit finalement un Pokémon caché et secret.

A la base, il devait y avoir, 190 Pokémons dans les premières versions. Seulement 150 sont présents. Certains Pokémons débarqueront donc plus tard dans les prochaines versions. C’est le cas par exemple de Limagma, Demanta ou encore Lugia.

Pokémon Rouge et Vert, le premier scénario de Pokémon

Certains d’entre vous apprennent peut-être seulement maintenant que les deux premières versions de Pokémons sont sorties exclusivement au Japon. Il s’agit de Pokémon Rouge et Vert. Sorti uniquement sur Game Boy au Japon en 1996, les premiers joueurs découvrent donc le monde des Pokémons à travers un jeu vidéo. C’est donc avec ces deux versions que nous découvrons la capture d’un Pokémon, les combats de Pokémon mais aussi les attaques ou encore les bruits des Pokémons.

Pokémon rouge et vert

Les joueurs découvrent donc la région de Kanto et du système d’arènes et de badges. Le jeu demande aux joueurs de parcourir différentes villes à la recherche de badges d’arènes. Le dresseur doit réussir à obtenir les 8 badges d’arènes pour pouvoir espérer se rendre et surtout se présenter à la ligue Pokémon et devenir ainsi le maitre. Avant de commencer la longue route, les dresseurs font la rencontre du professeur Chen pour la toute première fois dans un jeu vidéo Pokémon. Lorsqu’il faut choisir un Pokémon, vous avez le choix entre 3 Pokémons. Bulbizarre, Salamèche et Carapuce. Chaque Pokémon possède un type différent et c’est donc également la première fois que nous découvrons les types de Pokémons. Les joueurs comprennent rapidement qu’un Pokémon de type eau sera bien meilleur qu’un Pokémon de type feu mais plus faible face à un type plante.

Dans les premières versions, c’est également la découverte des capacités et des capacités spéciales. Imaginez-vous lors des toutes premières versions, internet n’était pas présent pour savoir où se trouve chaque CS. Difficile donc parfois de trouver la CS Surf ou encore la CS Vol. Les joueurs découvrent également les arènes et surtout les champions d’arènes. Une fois l’ensemble des champions d’arènes, les joueurs découvrent la célèbre ligue Pokémon. Il faut savoir qu’après avoir vaincu la ligue Pokémon dans Pokémon Vert et Rouge il n’y a plus grand chose à faire. La seule chose qui reste à faire consiste à se rendre à Azuria, au niveau de la grotte isolée pour trouver Mewto au niveau 70.

Les mécanismes dans les deux premières versions de Pokémons sont les bases des jeux aujourd’hui. Parmi les plus populaires nous avons la fuite d’un combat, la capture des Pokémons, les coups critiques ou encore la barre d’expérience … C’est également une grande première pour les joueurs de découvrir les Pokéball mais aussi les antidotes et tout autres objets très intéressant.

Les personnages des deux premières versions

Notre héros va rencontrer de nombreux champions d’arènes tout au long de son aventure. Il va également faire la rencontre de RED/GREEN, le tout premier rival d’un jeu Pokémon. Ce sera également l’occasion pour les joueurs de découvrir la célèbre Team Rocket qui va s’en aller faire d’autres cieux une nouvelle fois.

Pokémon version rougePokémon version vert

Des différences entre versions verte et Rouge ?

Il existe quelque différence entre les deux versions. Par exemple, certains Pokémon de la version Rouge ne sont pas présent dans la version Verte et vice-versa. C’est le cas de Miaous et de son évolution uniquement présent dans la version verte. Ortide et son évolution sont quand à eux uniquement présents dans la version rouge. 11 Pokémons sont présents dans la version Rouge tandis qu’ils sont absents de la version Verte et vice-versa. Il est également bon de savoir que la grotte qui renferme le précieux Mewto est différente selon la version.

Quelques informations diverses sur les deux versions

MissingNo.

Il faut savoir qu’un Pokémon très spécial est présent dans les premières versions de Pokémon. Il s’agit d’un Pokémon Bug du nom de MissingNo. Celui-ci apparaît uniquement lorsque que vous rencontre un Pokémon inexistant par exemple. Il est possible de capturer ce Pokémon qui n’est pas un Pokémon en lui-même. Il est possible de le faire apparaître par différentes techniques. Notons également qu’il est possible de capturer ce Pokémon mais les graphismes risquent d’être corrompus même avec le redémarrage de votre console. Pour plus amples d’informations (très intéressante) nous vous invitons à découvrir la page de Pokédia à son sujet.

Le Pokédex des premières versions permet de faire la rencontre de 150 Pokémons en tout. Il faut savoir que Nintendo aurait pu réfléchir et ne jamais sortir d’autres versions. Impensable aujourd’hui ? Pourtant malgré un bon début des ventes au Japon avec 110 000 exemplaires vendus lors de la première semaine, les deux versions peinent ensuite à se vendre. Heureusement pour nous et Nintendo surtout, un épisode du magazine corocoro annonce en mars 1996 qu’un 151 Pokémon est disponible et qu’il s’agit de Mew. Les joueurs décident donc de retourner sur le jeu. Certains décident donc de l’acheter permettant aux jeux de voir leur vente décollées pour de bon.

Merci à vous d’avoir pris le temps de lire ce dossier. N’hésitez pas à donner votre avis. Nous en ferons d’autre par la suite car c’est un réel plaisir de découvrir de nouvelles informations mais aussi de les partagées.

Sources : Poképédia

Jouet-Pokémon

Eclypsia

 

 

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire