Front image de Diablo IV avec Lilith et logo du jeu

A quelques jours de la sortie du tant attendu Diablo IV, Blizzard continue de faire monter la hype en proposant aux fans de se plonger dans l’envers du décor. Alors que nous comptons les jours avec impatience jusqu’au 6 juin 2023, il est temps de plonger dans les coulisses de la création de ce nouvel opus !

Dans Diablo IV, l’histoire et la narration se poursuivent après les événements de Diablo III, en s’appuyant sur la conclusion de ce dernier. Celles et ceux qui ont joué (et terminé) Diablo III le savent, l’affrontement final a laissé le monde dans un certain état, et deux intrigues principales sont devenues cruciales pour la suite de l’histoire. Tout d’abord, le destin des Démons primordiaux, de puissants êtres démoniaques, devait être abordé après les événements de Diablo III. D’autre part, l’histoire se concentre sur le jeune et prometteur Lorath le Haradrim, un personnage clé introduit dans le jeu précédent. En outre, l’état du monde lui-même était un facteur important, l’humanité ayant beaucoup souffert des actions des Moissonneurs et de la menace démoniaque persistante.

Diablo IV

Pour donner vie à Diablo IV, Blizzard a donc du prendre en compte l’aspect du monde à la fin de l’aventure de l’opus précèdent et l’impact des Démons Primordiaux sur le monde et les conséquences qui en découlent ont joué un rôle important dans l’élaboration de l’atmosphère et du décor de cette suite directe. Le monde est devenu un endroit sombre et dangereux, d’innombrables sites religieux ont été détruits et l’humanité s’efforce de reconstruire et de survivre au milieu du chaos. Diablo IV se déroule environ 50 ans après les événements de Diablo III : Reaper of Souls, ce qui permet d’explorer l’évolution du personnage de Lorath le Haradrim. Ce personnage, représentant clé de l’ordre des Horadrim, incarne le savoir interdit et l’histoire se penche sur ses expériences, ses pensées et ses motivations, offrant un aperçu de son évolution et des défis qu’il doit relever. Mais pour faire “vivre” ce personnage atypique, il fallait que les Démons Primordiaux soient de la partie. Leur présence et leur influence étaient des éléments vitaux pour préserver l’essence de la série Diablo. Sans les Démons primordiaux, l’univers de Diablo n’existerait pas.

Diablo IV

Blizzard ajoute que le développement de Diablo IV a été un processus complexe. Il s’agissait de réconcilier les différentes directions prises par les jeux précédents et de déterminer comment aller de l’avant. La décision créative a été prise de revenir à l’obscurité et à l’atmosphère rappelant Diablo I et Diablo II tout en incorporant les meilleurs aspects de Diablo III, tels que les combats viscéraux axés sur l’action. L’objectif était de trouver un équilibre permettant de capturer l’essence des premiers jeux tout en évitant l’aspect super-héroïque. Les premières scènes du jeu, en particulier le prologue, visaient à donner le ton, la violence et le niveau d’épopée souhaités pour Diablo IV.

Diablo IV

En résumé, Diablo IV reprend l’histoire de Diablo III et explore les conséquences des actions des Premiers Mauvais dans un monde en évolution. Le développement du jeu a réussi à équilibrer les aspects sombres et atmosphériques des premiers jeux avec les éléments réussis de Diablo III. L’ajout de nouveaux personnages, comme Lilith, et la refonte des personnages existants enrichissent la narration et offrent une expérience captivante tant aux nouveaux joueurs qu’aux anciens. Les points forts de la campagne résident dans la mise en place immédiate du conflit éternel entre la lumière et les ténèbres, ainsi que les défis auxquels les personnages humains sont confrontés au milieu de ces forces puissantes. Le processus de développement s’est basé sur le travail d’équipe collaboratif, une conception réfléchie des personnages et le respect des thèmes et des principes fondamentaux de l’univers Diablo.

, , , , ,

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Heavy Metal et collectionneur

Laisser un commentaire