Avis – Odin Sphere Leifdrasir Tome 1

DrFamikon
Temps de lecture:3 Minutes

Adaptation d’une sublime histoire sortie sur PlayStation 2 en 2007, le RPG développé par Vanillaware prend place dans le monde fantastique d’Erion. Odin Sphere est une ode à la « fantasy » dans la plus pure tradition du genre et possède bien évidemment son lot de créatures surnaturelles, fantastiques et féeriques. Jeu vidéo devenu culte chez les amateurs de RPG, son adaptation en manga est sortie en 2016 au Japon et arrivera en France le 9 juillet 2020. Si le livre raconte les aventures de la reine des fées Mercedes, peut-il être aussi intéressant que le jeu ?

De la manette au papier :

Adaptation du sublime jeu de Vanillaware, Odin Sphere est un conte enchanteur et captivant. La jeune princesse Mercedes vit une vie paisible au Royaume des fées. Mais tout bascule lorsque sa mère la Reine Fée se fait tuer et que Mercedes doit la remplacer dans ses obligations royales. Elle devra alors faire de son mieux pour sauver son royaume de la guerre qui gronde, tout en prouvant à son peuple qu’elle est la digne héritière du trône de Ringford. Mais rien de plus difficile lorsque des personnes mal intentionnées tentent de l’en empêcher. Voila le synopsis de cette nouvelle série au format papier. Ceux qui connaissent le travail de Vanillaware et d’Atlus vont surement se procurer ce premier tome. Mais à la différence du jeu de rôle de 2007 (et de son remake sorti en 2016 sur PlayStation 3, PlayStation 4 et PS Vita), l’histoire et ici centrée sur Mercedes, la reine des fées.

Le mangaka Hino Tomoyuki nous propose de (re)plonger une fois de plus dans cet univers si particulier. Avant de commencer, sachez tout de même que les néophytes se retrouveront complètement perdus dès les premiers chapitres. En effet, le livre regorge de termes familiers du RPG (chaudron, psyphères…) et ces derniers ne sont pas tout de suite expliqués aux lecteurs. Il faut parfois attendre plusieurs pages pour retrouver un semblant de définition et même si cela ne dénature en rien la lecture, certaines personnes pourraient avoir du mal à comprendre le monde d’Erion.

Mercedes, star malgré elle :

On retrouve donc la jeune princesse Mercedes, propulsée au rang de reine suite à un malheureux concours de circonstances. Chassée du trône par le prince Melvin et par Oswald, le chevalier ténébreux (que l’on peut retrouver dans le jeu vidéo), elle devra prendre en main son destin afin de retrouver sa couronne… Malheureusement, le scénario a été vu et revu et le suspense n’est jamais présent. On arrive très facilement à prédire la suite de l’histoire et le manga demeure assez fade en terme de rebondissements (quoi que). Heureusement que le coup de crayon de Tomoyuki Hino, très dynamique et expressif donne envie de tourner les pages afin de suivre l’évolution de Mercedes. Les personnages sont très détaillés (surtout les personnages féminins…) et l’action est omniprésente ce qui fait qu’on dévore le bouquin en un rien de temps. Mais à trop vouloir exagérer les poitrines des dames, Tomoyuki Hino a laissé de côté les paysages et les décors, qui pour le coup sont réduits à de simples traits.

Le récit quant-à lui permet de découvrir l’ensemble de l’univers d’Odin Sphere et même si chaque volume ne contient « que » 200 pages, celui-ci est très prometteur. Chaque personnage que l’on rencontre devient aussitôt attachant et on a hâte d’en savoir plus à son sujet au fil du temps. Le manga prend donc la forme d’un spin-off et possède tout de même un très belle qualité d’écriture ainsi qu’une belle dose de nostalgie.

Conclusion :

Vous l’aurez compris, Odin Sphere est avant tout réservé aux fans du travail de Vanillaware. Initialement prévu pour une sortie début mai, le Tome 1 a été décalé au 9 juillet suite à la crise du COVID-19 en France. Cette adaptation se fera sous les couleurs de Mana Books, éditeur spécialisé depuis 2017 dans les publications liées au jeu vidéo. Avec le manga de Tomoyuki Hino, les lecteurs vont découvrir le destin de Mercedes et plonger une fois de plus dans le fabuleux monde d’Erion !

2 0
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Odin Sphere Tome 1

6

Note

6.0/10

POINTS POSITIFS

  • Instant nostalgie
  • Le travail des personnages
  • Se lit en une traite

POINTS NÉGATIFS

  • Trop prévisible
  • Scénario vu et revu
  • Paysages grossiers

Laisser un commentaire

Next Post

Super Mega Baseball 3 – Une sortie multiplateforme le 13 mai

Développé par le studio indépendant canadien Metalhead Software, Super Mega Baseball 3 sortira ce mercredi 13 mai après deux reports dus à la crise que l’on connait ! Ce sera pour nous l’occasion d’essayer désenchaîner des strikes virtuels dans une ambiance très cartoon. GeekNPlay vous parle un peu plus de […]
SuperMegaBaseball3