Avis – Détective Pikachu, le film

Détective Pikachu Avant

Pokemon est une licence à succès depuis plus de 20 ans maintenant. Il y a les fans inconditionnels de Pokemon depuis son existence, ayant commencé à y jouer avec Rouge et Bleu. Et les nouveaux fans, ces jeunes joueurs qui découvrent Pokemon avec la 7ème génération (bientôt la 8ème…) sortie sur 3DS. Sans compter tous ceux se greffant entre temps, suivant les générations. Proposer un film en live-action comme l’est Detective Pikachu était donc assez ambitieux. D’autant plus en voyant les catastrophes faites sur les adaptations récentes de ce type. On a tous encore en tête le design de Sonic… Mais le pari est-il réussi ?

Détective Pikachu présentation

Détective Pikachu : Nostalgie et Scénario

Aller au cinéma pour voir ce film en faisant parti des fans inconditionnels, c’est à double tranchant. En effet on accroche tout de suite au scénario, ou pas. On va commencer par ça, tout simplement parce que c’est l’un des débats principaux sur la toile pour Détective Pikachu. Alors ce scénario ? Bon ou mauvais ? N’oublions pas que Détective Pikachu est là pour contenter un public large. Adultes, fans de Pokemon depuis les débuts de la licence, certains rebondissements sont visibles à des kilomètres. Mais si on prend le point de vue d’un enfant, ou d’un nostalgique, on ne voit pas forcement venir ou tout ça va nous mener. Et c’est là un exploit scénaristique. Adaptation plutôt libre d’un jeu, Détective Pikachu, sorti sur Nintendo 3DS, qui n’avait pas eu un grand succès, le film réuni toutes les conditions pour passer un excellent moment. Pour rentrer un peu dans les détails, on va y suivre Tim. Jeune homme ne voulant pas de Pokemon, il va apprendre la disparition de son père. Il va alors se rendre à Ryme-City pour découvrir ce qu’il s’est passé.

Ryme-city, harmonie totale entre humains et Pokemon?

Cette ville futuriste, pleine de Néons fluorescents et de lumières, est aussi un paradis d’harmonie… Les Pokemons vivent en harmonie avec les humains. Les combats de Pokemon sont interdits. Enfin bien sûr, il en existe des clandestins… Ce qui donne lieu à une magnifique partie du film d’ailleurs. Les Pokemons aident les humains et les humains respectent ces derniers. C’est dans cet univers, très loin de ce qu’il connait, que Tim va tenter de comprendre pour son père. Il va alors rencontrer Détective Pikachu. Un Pikachu avec la voix de Ryan Reynolds, doué pour résoudre les enquêtes, mais accroc au café et surtout amnésique. Ce Pikachu très spécial est pourtant l’un des seuls indices que possède Tim… On va donc suivre leurs aventures. Les premiers fans verront et comprendront les références au tout premier film, Mewtwo Contre-attaque. D’ailleurs, Détective Pikachu rend ses lettres de noblesse à ce Pokemon, décrit comme étant le plus puissant de tous. Mewtwo aura une part importante dans Détective Pikachu. Ryme-City est donc une ville qui possède aussi ses vices, et ses défauts, qui seront beaucoup plus flagrants pour les spectateurs un peu plus âgés. En effet ils se poseront déjà plus de questions sur cet univers particulier qui se déroule dans un monde « réel ».

Un scénario c’est bien, mais ça ne fait pas tout!

LudicoloEffectivement, un simple scénario, une simple histoire sur du papier, c’est un livre. Et pas un film. La première chose marquante, c’est bien le design des Pokemon. Attendu au tournant vu les dernières déceptions de ce côté, le travail réalisé est juste époustouflant. Les créatures sont bien réalisées, les poils, les détails, tout y est. Les séquences filmées le sont tout autant. Tout est fait pour prendre une claque visuelle, et c’est bien réussi. A ce sujet, mention spéciale à la forêt de Torterra, qui est juste bluffante de réalisme et impressionnante à voir. Mais on en dira pas plus pour ne pas trop spoiler le film ! Le fait aussi que les caractéristiques de certains Pokemons soient utilisées à bon escient pour aider ou servir les humains mène Détective Pikachu à un stade très réaliste. Les bandes-sons, bien connues des fans, remastérisées et retravaillées pour coller à l’ambiance du film, sont extraordinaires. Tout est savamment mit en scène, aucun son n’est déplacé. Et le tout nous plonge dans l’écran avec une facilité déconcertante. Le fait que le Pikachu détective parle, ou du moins ne peut se faire comprendre que par Tim, est aussi très bien trouvé au final.

Conclusion pour Détective Pikachu

C’était plutôt risqué pour Rob Letterman, le réalisateur de Détective Pikachu. Surtout avec les polémiques qui enflent autour des derniers fiasco des films en live-action, adaptés de jeux vidéos ou grosses licences animées. Mais c’est un pari réussi ! Le scénario, convenant aux plus jeunes mais assez mature pour intéresser les fans adultes. Les touches d’humour sont très bien placées. Mais aussi la bande son, la modélisation des Pokemons époustouflantes, ont permit cette réussite. Le seul conseil que l’on pourrait donner aux premiers fans, c’est d’y aller avec nostalgie, sans trop réfléchir sur le scénario ou les aboutissements possibles. Détective Pikachu est un très bel hommage à la licence officielle, sans pour autant rester coincé dans ses stéréotypes. Ce film convient bien pour une sortie familiale ou passer du bon temps entre potes.

Détective Pikachu

8.4

Scénario

7.0/10

Aspect Visuel

9.5/10

Bande Sonore

9.0/10

Ambiance

8.0/10

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire