[TGS 2019] Death Stranding – Analyse complète de la démo

Partager sur les réseaux sociaux :


La Tokyo Game Show n’a rien a envié au salon de Cologne ou bien à l’E3 de Los Angeles en termes d’annonces exclusives et nous le prouve en ce moment même. Lors de cette édition 2019, Hideo Kojima a profité du rassemblement pour révéler pas moins de 50 minutes de gameplay sur Death Stranding.

Le titre tant attendu, développé par le père des Metal Gear Solid est prévu pour le 8 novembre 2019 prochain. C’est l’occasion pour nous de décortiquer cet extrait en votre compagnie et y voir plus clair sur ce que nous réserve cet ovni vidéo-ludique tout droit sorti de l’imagination débordante de son créateur.

Road Trip Simulator.

Ayant suscité tout d’abord la curiosité et la perplexité auprès de la communauté des joueurs Death Stranding à deux mois de sa date de lancement, nous fait enfin le plaisir de nous révéler une partie de la densité de son contenu.

death stranding Daichi MiuraAinsi le début du gameplay de Death Stranding commence avec une cinématique mettant en scène Die-Hardman et Sam Bridges en pleine discussion. Le premier semble n’être pas moins que le commanditaire d’un travail dont le protagoniste ne puisse à première vue pas se soustraire. Les objectifs de Sam se résumeront la majorité du temps à livrer des colis et des malettes aux quatres coins de ce qui reste des États Unis. Dans l’extrait de gameplay, ce dernier croisera par exemple la route d’un personnage de Daichi Miura, célèbre artiste de J-Pop. Confirmant par la même les nombreux caméos que Hideo Kojima semble avoir glisser dans son jeu.

C’est donc seulement munis de ses deux jambes pour le porter, et de sa seule volonté pour le guider, que Sam Porter Bridges interprété par Norman Reedus se lance dans une odyssée qui lui fera traverser d’Est en Ouest l’ancien territoire américain, entre plaines désertiques et vestiges d’une civilisation humaine disparue.

Têtu (et chargé) comme une mule.

death stranding balance

Ne surestimez pas vos forces ! Faites un choix sur ce qu’il vous faut emporter.

En outre, le voyage de Sam dans le désormais désert américain s’apparentera à tout sauf une balade champêtre. Puisque non moins content de devoir parcourir plusieurs milliers de kilomètres à pied pour la majeure partie du temps, ce dernier devra accomplir cette tâche titanesque en portant sur lui l’intégralité des colis et équipements dont il aura la responsabilité en temps que membre de Bridges.

En premier lieu, le gameplay de Death Stranding est donc lié à la gestion de notre inventaire ainsi que de son encombrement. Exit ici les poches et sacs sans fonds qui permettent traditionnellement dans les jeux vidéos de vous déplacer avec toute votre maison sur le dos. Dans Death Stranding, il vous faudra choisir quoi emporter dans la limite des forces du protagoniste.,

Même si ce dernier est doté de la force d’un colosse portant plus de 80 kg sur lui, il reste toutefois limité à une charge maximale à ne pas dépasser, sous peine de voir sa vitesse considérablement ralenti ainsi que son équilibre fortement réduit et menacé, résultant sur une chute et potentiellement la perte du matériel accumulé sur son dos.

Bridges Express

En effet, il sera possible de répartir les colis sur différents endroits du corps de votre avatar afin de le faire gagner en stabilité. Cette dernière statistique est cruciale puisque perdre son équilibre en trébuchant ou en se faisant emporter par le courant d’une rivière résultera dans la perte d’un de vos bagage à délivrer donc, et dans des situations d’urgences tel que la fuite ou le combat vous limitera dans vos mouvements.

death stranding rover

Ces capsules réparties dans l’environnement sont de petits magasins où faire ses emplettes.

Néanmoins, afin d’adoucir le fardeau de Sam, il a été montré la possibilité pour le joueur de s’équiper au fil de son aventure de certains outils qui l’aideront à gagner en mobilité et adoucir son fardeau.

En outre, par le biais de conteneurs dispersés sur la carte, que ce soit au détour d’une colline ou bien même dans un camp ennemi, il a été révélé dans le gameplay de Death Stranding la possibilité de se munir d’engins tel que d’un petit rover servant tantôt de roulotte ou bien de planche de surf et même un exosquelette, ici appelé speed-skeleton.

Ce dernier donne la possibilité à Sam de courir plus vite et alléger les charges qu’il transporte et à l’occasion lui donne aussi la possibilité d’accomplir des bonds prodigieux afin de sauter des obstacles infranchissables. Et bien entendu la fameuse moto électrique révélée dans un précédent trailer.

No man’s land ?

Une des inquiétudes légitimes des joueurs et qui persistent toujours à l’heure actuelle concernant le jeu touche à l’expérience « contemplative » que semble prendre le jeu de Hideo Kojima. Traduit dans le gameplay et le level design à la fois épuré et aux premiers abords avare en détails, le protagoniste sera le plus souvent confronté à des environnements désolés et à première vue vide de vie et d’activités.

Cet élément esthétique toutefois justifié par la narration restent cependant insuffisant pour calmer les craintes des joueurs de voir le jeu devenir répétitif au bout de seulement quelques heures de jeux.

À cela Hideo Kojima répond à tous ceux qui attendent religieusement cette nouvelle série de jeu, par la promesse d’une expérience qui se veut coopérative entre tous les joueurs du monde entier, s’appuyant sur sa communauté pour gagner en profondeur.

Toutefois la perspective d’une expérience multijoueur inédite, Death Stranding n’est pas le premier jeu à faire de telles promesses, on se souvient encore par exemple de Fallout 76 qui a échouer à convaincre sur ce point lors de sa sortie en 2018. Il serait encore trop tôt de s’avancer sur ce point, mais la question persiste à savoir si Death Stranding se dirige vers le même fiasco.

Good souls.

Il semblerait que Hideo Kojima se soit fortement inspiré des œuvres d’Hidetaka Miyazaki dans la création de son propre jeu à sortir prochainement. Ainsi, à la manière d’un Dark Souls, il sera possible pour chaque joueur de laisser sa trace dans le monde sous la forme d’indications sur des points d’intérêts à proximité ou des dangers environnants.

L’interaction se fait de manière bilatéral puisqu’en retour, l’ensemble des joueurs à la possibilité de valider silencieusement les actions de chacun en validant d’un pouce levé l’aide supposément apportée.

Une aide silencieuse entre voyageurs qui peut aussi prendre la forme d’une échelle, d’une corde de rappel déposé là par un pèlerin, puisque l’ensemble des passages que vous créez pour vous faciliter la traversée d’un ravin ou d’une rivière par exemple persiste et s’ajoute également comme un élément de décor dans la partie des autres joueurs.

Une autre mécanique de jeu empruntée à la série des Souls c’est la possibilité pour vous de demander de l’aide aux joueurs en ligne lors des affrontements contre des boss. Ces derniers seront capables de vous fournir en ravitaillement et munitions vous permettant de venir à bout de vos adversaires.

Run and Gun.

La grande révélation durant le gameplay de Death Stranding présenté à la TGS 2019 , reste sans nul doute le segment qui présente en détails les futurs mécaniques de combats implantées dans Death Stranding. En effet, tandis que Sam le héros de cette épopée n’est certes pas un combattant, celui-ci ne reste pas impuissant face au danger. Bien que la fuite sera souvent préférable à un affrontement direct, celui-ci reste envisageable pour se dépêtrer de situations dangereuses.

Dans ce dernier but, Sam aura à sa disposition tout un arsenal d’armes en tout genre. Depuis la corde utilisé à des fins d’éliminations furtives de personnels humains, en passant par le lance-bolas et les énigmatiques armes hématiques, sans compter les mallettes déjà montrées comme étant des armes improvisées de choix.

La dernière information importante concernant les phases de combats concernent directement les échoués ( BT en anglais ) contre lesquels Sam n’est pas condamnés seulement à fuir. En effet, tandis que le toucher de ces créatures éthérées semblait au premier abords fatales, il a été démontré que se faire attraper par l’un d’entre eux ne résultera pas nécessairement dans la mort de votre avatar.

death stranding recharge point

D’étranges poteaux placés ici et là servent de point de recharges pour votre équipement.

Highway to Hell.

Ainsi dans l’extrait de gameplay de Death Stranding, Sam lors d’un contact avec un échoué se fait transporter dans une version alternative de son monde avec une créature semblable à un chien, déjà entraperçu dans une autre vidéo du jeu.

Afin de se débarrasser de ce boss, vous serez contraint d’affronter la bête à l’aide des fameuses armes hématiques. Ces grenades et armes à feu ont pour particularité de fonctionner grâce à des poches de sang, qu’il faudra collecter et conserver comme une précieuse ressource. Dans le cas où vous tomberiez à court du liquide en sachet, l’arme se réapprovisionnera dans votre jauge de santé.

Ainsi, bien que le combat reste possible, Hideo Kojima nous montra que cette option n’est de loin pas la meilleure solution, d’autant plus que le béhémoth affronté, qui avait déjà posé beaucoup de difficulté à s’en débarrasser lors de la démo a été confirmé comme étant le plus faible du jeu parmi les boss !

death stranding help

Ce petit bonhomme blanc qui tape la pose s’avère aussi être un joueur venu à votre secours.

Baby movie

Death Stranding, avant toute chose semble se focaliser en très grande partie sur la relation quasi symbiotique que partage le joueur avec le Baby Bridge qu’il transporte. Plus qu’un outil, une connexion émotionnelle semble vouloir être construit entre nous et ce petit être étrange tout au long du jeu.

Cette particularité se manifeste dans un élément à prendre en compte dans l’extrait de gameplay de Death Stranding. En plus de devoir prendre soin de la santé et de l’endurance de votre personnage, dont il faudra pansé les blessures régulièrement ou bien restaurer l’endurance à chaque occasion possible, (changer ses chaussures de marche, dormir, faire trempette dans une source chaude) l’état émotionnel de votre BB devra aussi faire l’objet d’une attention toute particulière.

Une barre de « stabilité » lui étant assigné et qui devra être surveillé pour préserver l’intégrité de ce petit être fragile. Encore peu de choses sont connus à ce sujet, mais néanmoins l’importance attribué aux interactions entre Sam et son BB risque bien de prendre de l’ampleur au fur et à mesure de votre parcours.

death stranding harmonica

La musique adoucie les mœurs.

Cela se manifeste par exemple, lors d’une livraison à Daichi Miura mentionné plus tôt, où la récompense de mission décerné se trouvait être un simple harmonica. Cette instrument de musique, dont l’usage dans un contexte de survie reste contestable semble n’avoir pour seule utilité d’amuser votre petit compagnon. Une anecdote à noter aussi, l’air d’harmonica que joue Sam pour son BB est la même mélodie que chante Cliff à son BB révélé dans le dernier trailer de l’E3 2019.

Ainsi s’achève cette analyse de la vidéo de gameplay sur Death Stranding. Le jeu de Hideo Kojima à paraître le 8 novembre prochain est prévu sur Playstation 4. Le jeu est disponible en précommande sur le Playstation Store. N’hésitez pas à commenter en bas de l’article et nous suivre sur notre page Facebook. Venez interagir avec nous et la communauté sur notre Discord officiel. En attendant, restez connectés pour vous informer des dernières news sur GeekNplay !

Death Stranding – Rentrez dans l’intimité de Norman Reedus.

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire