Modern Warfare 2019 – Lootbox bannis et succès in extremis.

Salmanasar
Temps de lecture:6 Minutes

Modern Warfare saison 1

Call of Duty : Modern Warfare (2019) pourrait bien marqué un nouvel âge d’or pour la franchise d’Activision. Sortie le 25 octobre dernier, le jeu a engrangé les records en réussissant tour à tour à prendre la place du meilleur démarrage des ventes des jeux vidéo en 2019 et dépasser le milliard de revenu en novembre 2019. Cela place le jeu dans le top 5 des débuts les plus explosifs de l’histoire vidéoludique.

La clé de ce succès, le retour à une licence adulée des fans, et un changement de stratégie commerciale salvateur pour le jeu au départ prévu comme un pay to win. Call of Duty : Modern Warfare (2019) le reboot du jeu de 2009 n’a cessé d’alimenter les sujets de conversations avant et après sa sortie.

>>>À lire aussi : Modern Warfare – Le réalisme édulcoré : Retour en Arabistan.<<<

Un mois avant la sortie du titre on apprend par exemple par l’intermédiaire de leaks que le jeu édité par Activision présenterait un mode multijoueur avec des features payantes. Largement relayés par le youtubeur TheGamingRevolution les rumeurs les plus folles ont commencés à courir à propos de Modern Warfare (2019).

« Activision et Infinity Ward ont apparemment récemment tenus une réunion au regard de ma récente publication sur les conteneurs de fournitures. L’essentiel à savoir est qu’ils ont perdus une tonne de pré-commandes avec les récentes nouvelles du mode survie repoussé d’un an sur PC/Xbox et les nouvelles sur les micro transactions. »

dollars eyes monetization gifParmi ces rumeurs, l’impossibilité de débloquer certaines armes à moins de les payer au prix fort. La crainte des joueurs étaient donc de se voir plus ou moins désavantagés en ligne selon l’argent qu’ils seraient prêts à débourser dans le shooter d’Activision. 

Modern Warfare (2019) revient de loin, son succès restait lui, plus qu’incertain. On pouvait alors craindre que le nouveau bébé sortit des studios d’Infinity Ward pâtisse d’une mauvaise réputation avant même son lancement.

Les joueurs sont-ils des vaches à lait ?

Cette sombre affaire n’est pas sans rappeler les déboires dont eut étaient victimes Electronic Arts en 2017 au lancement de Star Wars Battlefront 2. Sans devoir ici rejouer la polémique, rappelons seulement que la boutique en ligne du jeu à l’époque était remplie de features payantes à des sommes extravagantes.

Ces dernières permettaient d’accélérer l’avancement multijoueur de votre compte et à terme vous octroyez un avantage certain face aux autres joueurs. La suite de l’histoire est connu puisque à la suite de l’affaire la place du lootbox et de la monétisation dans les jeux vidéo s’est vu remis en question à travers la toile.

lootbox star wars battlefront 2
Le système des Lootbox dans Star Wars Battlefront 2 a fait coulé beaucoup d’encre en 2017.

Partout les langues se déliaient et nous dessinaient un sombre portrait des lootbox jugé comme inoffensif au départ. Le quotidien britannique The Guardian a multiplié dans ses pages les témoignages de personnes qui ont souffert de ces pratiques jusqu’à s’en voir isolés socialement. À la suite de cela la justice de plusieurs pays se sont saisies de l’affaire en cherchant à réguler ces pratiques.

Aux États Unis et en Grande Bretagne la question reste pour le moment en suspens. La Belgique pour sa part, a adoptée en 2018 une position radicale sur le sujet, puisqu’elle classifie désormais les lootbox comme jeux de hasard. Premier titre à devoir se plier à cette réglementation, Overwatch de Blizzard.

Doit-on classer les lootbox et les pratiques de monétisations de nos jeux comme mécaniques de jeux de hasard ? Jusqu’à qu’une réponse soit définitivement trouvée pour tous à cette épineuse question , les géants de l’industrie semblent avoir déplacer leurs pions.

EA par exemple a compris le caractère sensible du sujet puisque Battlefront 2 toujours en activité et régulièrement mis à jour est à ce jour totalement exempté des lootbox qui ont tellement fait parlé d’eux fut un temps.

Les gamers en ont marre de payer trop cher pour jouer.

Ce que nous montrent les affaires de monétisation dans les jeux AAA c’est la lassitude des joueurs face aux pratiques monétaires agressives des éditeurs, et une nouvelle capacité pour les communautés à influencer l’industrie.

Les joueurs ont globalement assez de payer trop cher leurs jeux et ils le font savoir haut et fort sur Internet. Une mauvaise publicité peut aujourd’hui tuer dans l’œuf un projet à paraître et concrètement il n’est pas judicieux de contrarier sa base de fans. Ce phénomène a néanmoins toujours existé et cela avant même la démocratisation des forums de discussions.

Toutefois aujourd’hui Internet a pour effet d’exacerber ce phénomène de backlash. Avoir mauvaise presse pour un jeu signifie de nos jours prendre le risque de subir la colère des réseaux sociaux et se faire boycotter pour les cas extrêmes. Ainsi parler de lootbox dans un titre à venir est devenu un tabou pour les gros studios. Au point où leur absence est devenu un argument de vente pour certaines productions.

 » Pas de micro transactions. Pas de loot boxes. Et non, nous n’en ajouterons pas. Un jeu solo sur l’histoire de Star Wars pour ceux d’entre vous qui sont prêts à devenir des Jedis. « 

Modern Warfare (2019) d’Activision a en apparence appris des erreurs de l’industrie. L’éditeur américain a su répondre rapidement aux craintes des joueurs en enlevant toutes pratiques P2W (pay to win) dans son titre au profit de features moins invasives et totalement détaché de notre progression en jeu.

Soucieux de s’attirer les bonnes grâces de sa communauté, Activision va jusqu’à mettre à jour régulièrement son dernier titre afin de proposer du contenu gratuit. Dernier ajout en date :

  • Deux nouvelles cartes Multijoueur : Vacant et Shipment.

  • Deux cartes Escarmouche.

  • Nouvelles Opérations Spéciales.

  • Nouveau mode de jeu Multijoueur.

call-of-duty-modern-warfare-season-one.original

L’industrie du jeu vidéo AAA semble aujourd’hui part dans une nouvelle mission séduction face à une fanbase effarouchée par 10 ans de monétisation putassière. Verra t-on une modification en profondeur des pratiques des entreprises dans ce domaine ou bien la naissance de nouvelles méthodes afin de soutirer toujours plus d’argent aux consommateurs ?

Merci de nous avoir suivi ! N’hésitez pas à commenter en bas de l’article et nous suivre sur notre page Facebook. Venez interagir avec nous et la communauté sur notre Discord officiel. En attendant, restez connectés pour vous informer des dernières news sur GeekNplay !

2 1
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Laisser un commentaire

Next Post

Sonic the Hedgehog - Une nouvelle bande-annonce avec "Baby Sonic"

Paramount Pictures a récemment publié un nouveau trailer pour le film Sonic the Hedgehog. Après avoir été longuement critiqué par le public, le hérisson bleu a subit un important lifting de la part de Paramount afin de coller un peu plus au personnage d’origine. Maintenant que la refonte a été […]
Sonic