Japan Expo 2019 – Une journée idéale avec GeekNplay.

Japan Expo (25)

Cela fait une semaine jour pour jour que la Japan Expo s’est achevée et parce que les festivals c’est un peu aussi l’esprit de partage, on vous propose une petite rétrospective en notre compagnie de l’événement de cette année ! Alors que ce soit pour les personnes n’ayant pas eu l’occasion de se rendre à Paris pour la convention, ou bien une seule journée seulement, suivez l’équipe de GeekNplay pendant une journée dans cette rétrospective photo !

►►►Japan Expo 2019 – Un vingtième anniversaire réussi !
►►►Japan Expo 2019 – Faire vivre le Cinéma japonais en France.
►►►Japan Expo 2019 – Que vaut My Hero Academia saison 4 ?
►►►Japan Expo 2019 – Découvrez la maquette avec Anigetter !
►►►Avis – Tokyo Ghoul S, le film live sur le manga éponyme !
►►►Japan Expo 2019 – L’art dans Samurai Shodown.
►►►Avis – The Saga of Tanya the Evil : Le film.

japan expo mise en avant

Vendredi 5 juillet 2019, le soleil brille sur Paris et pas un nuage à l’horizon. À l’image de la veille il semblerait que le temps persiste à se montrer clément jusqu’à dimanche ! Alors dans ce cas profitons de notre bonne fortune, réveil à 7 heure et départ pour le RER direction le Parc des Expositions sur la ligne B.

8h-11h30 : réveil, café et file d’attente.

Étrange journée qu’est le Vendredi de la Japan Expo. En effet la foule des passionnés est plus nombreuse que le jeudi mais toujours moins pressante que le samedi qui marque le pic d’affluence au parc des expositions. C’est donc plein d’entrain qu’on s’élance à la conquête du programme de la journée. Que nous réservera donc cette belle journée ? Le temps de croiser tortue génial qui se rince l’œil sur un rassemblement de cosplayeuses, et on se dirige directement vers le premier point de notre programme : Le stand Borderlands 3.

En effet, à l’image de plusieurs éditeurs tel que Koch Media et Nintendo qui se sont joints à la rencontre estivale, Gearbox Software a décidé de faire une apparition à la Japan Expo pour présenter son prochain hit de fin d’année. Se présenter tôt le matin est une condition non négociable si vous espérer ne pas patienter 3 heures d’affilés dans une file d’attente au risque de manquer des événements auxquels vous voulez participer. Et pas question de sortir de la queue au risque de devoir revenir au bout de la file de fanboy impatient, car comme l’avait dit un grand sage :

Japan Expo Borderlands 1“Qui va à la chasse perd sa place.” – Un grand sage

C’est donc après s’être régalé durant une quinzaine de minutes sur le nouveau Borderlands 3 que nous reprenions une fois de plus nos aventures dans les immenses allées de la Japan Expo. Les stands riche en bric à brac ne manquent pas à la Japan Expo. Ces derniers fourmillent de gens, qui sont autant d’acheteurs potentiels, désireux de repartir avec un souvenir marquant de leur passage. Pour notre part, on portera notre jugement sur une des éditions spéciales du jeu Samurai Shodown vendue spécialement par Pixn’Love pour la Japan Expo et qui n’existent qu’en 118 exemplaires dans le monde. Mais pour être l’un des heureux possesseurs de cette version très spéciale, il fallait avoir la chance d’être tiré au sort… De quoi attiser les convoitises et notre esprit de compétition !

En outre quand on parle de compétition, la Japan Expo est sans doute en majorité consacrée au manga et à l’anime japonais mais le jeu vidéo y trouve une place importante sous la forme de petites compétitions prenant place sur certains jeux tout au long de la semaine. Tandis que nous reprenons notre route sous les clameurs de la foule devenue dense et les badauds se dirigeant approximativement vers leur prochaine destination, nous en profitions pour faire le tour des échoppes embrumées de monde, il reste encore 1 heure avant le prochaine événement nous intéressant.

midi -14h30 : L’heure du Miam-miam.

Au sein de la multitude des clameurs se confondant en un bourdonnement constant et joyeux, se démarque alors une invective plus insistante et distincte. En effet, au fil de nos pérégrinations nonchalantes, dirigés comme nous étions par les marqueurs de couleurs au sol, c’était face à la scène Nintendo que nous nous dirigions désormais. Les encouragements conjoints de la scène compétitive de Nintendo et celle de la scène Také, non loin, se distillent une ambiance électrique que seules connaissent les rencontres sportifs. C’est ainsi que encouragé par la foule en liesse nous faisions un détour sur notre itinéraire afin de nous attarder et profiter du spectacle qui se présentait devant nos yeux.

Les rencontres compétitives durant l’événement était aussi l’occasion entre chaque session de jeu de faire partager quelques uns des plus beaux cosplays de la convention. Une mise en bouche avant l’ECG (European Cosplay Gathering) du samedi où se rejoindront plusieurs milliers de personnes ! Le temps de rêvasser quelques instants et une heure s’est déjà écoulée. Pressons le pas tandis que Duffman fait le show sur scène pour enfin assister à une conférence donnée par l’illustrateur Mitsuhiro Arita. Un grand nombre de conférences et de rencontres de ce type sont à prévoir pour la fin de la semaine, et c’est aussi ça la beauté de la Japan Expo.

La possibilité de rencontrer d’illustres personnalités de l’univers manga et jeu vidéo qu’on ne pourrait sans doute pas croiser autrement. C’est abreuvé des paroles d’un des maîtres de l’illustration japonaise qu’on se dirige désormais le ventre grondant pour casser la croûte. Le temps de faire un détour vers une des nombreuses échoppes proposant de la nourriture, c’est donc rassasié mais plumé que nos pas nous mènent une fois encore vers de nouvelles découvertes. La plus belle de la journée ayant eu lieu sur le stand d’AnkamaTony Valente l’auteur de Radiant nous a fait le plaisir d’une visite à la Japan Expo de cette année.

15h – 18h : Brise d’été et mal aux pieds

Encore une fois, les allez et retours incessants entre plusieurs espaces font partie de l’expérience de la Japan Expo. C’est donc le cœur tout content d’avoir pu signer un de nos tomes, et d’avoir discuter avec le mangaka français, que GeekNplay focalise son attention sur la prochaine avant-première à être présentée lors de la convention. Sur le chemin les distractions sont nombreuses et ne manquent pas de nous faire dévier plusieurs fois de notre destination initiale. Que ce soit les nombreuses maisons d’éditions qui vous proposent de choisir parmi une montagne de mangas ou la foison de stands d’artistes qui vous proposent de nombreux présents à l’image de vos personnages de mangas préférés, il y a de quoi satisfaire toutes les bourses.

À la sortie de la salle, ou était projetées les premières minutes de la saison 4 de My Hero Academia, des rythmes de basses nous font prendre conscience qu’un concert d’Epic Pixel Battle se déroulait juste à côté de nous. C’est bientôt la fin de la journée, mais afin de terminer cette nouvelle journée de manière grandiose, c’est sur la scène Yuzu qu’on se dirige pour une toute dernière activité, le Karaoké géant !

Le cœur réchauffé et les pieds échauffés, il est déjà l’heure de rentrer. Tandis que nos pas nous mènent tranquillement vers la sortie, rythmés par le son des pièces de Shôgi de deux adeptes qui terminent leur partie. Pour nous autres la Japan Expo est finie ! Toutefois ce n’est que partie remise pour l’année prochaine et l’espoir d’encore plus de nouveautés pour la prochaine édition de 2020 qu’on quitte l’exposition géante de cette vingtième édition ! On espère vous voir l’année prochaine vous aussi et en attendant restez connectés pour vous informer des dernières news sur GeekNplay !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire