Death Stranding – Rentrez dans l’intimité de Norman Reedus.

Norman Reedus private room customisation pov

Les jours sont désormais comptés avant la sortie du tant attendu Death Stranding. Le prochain jeu de Hideo Kojima qui a révélé le jeudi 12 septembre 2019 un gameplay de 50 minutes lors de la TGS 2019 nous a gratifié quelques jours plus tard d’un autre extrait de jeu de 30 minutes. Cette session de jeu en présence de monsieur Kojima himself se concentrait cette fois-ci sur un aspect plus léger et décomplexé du jeu. Partons à la rencontre ensemble des possibilités de customisation disponibles dans Death Stranding !

Hideo Kojima est depuis très longtemps réputé dans la sphère vidéo-ludique pour son côté fantasque, certains diront même excentrique. Cette personnalité bien marqué de l’auteur de jeu vidéo se retrouve souvent dans ses œuvres sous la forme de références plus ou moins obscures au monde du Cinéma ainsi que quelques blagues méta et plus ou moins bien senties dispersés ça et là dans ses créations.death stranding private room cosmétiques customisation

Death Stranding ne fera ici pas exception à la règle. En effet, une partie du jeu se concentrera exclusivement sur l’aspect de personnalisation présenté aujourd’hui lors du Tokyo Game Show 2019. Ainsi on vous propose ici de décrypter cette session de jeu en notre compagnie pour voir dans le détail les nouveautés et possibilités accordées par le mystérieux Death Stranding.

Why are you so serious ?

Tout d’abord il est à noter pour bien comprendre toute la portée du propos ici que Hideo Kojima bien qu’il soit souvent décrit comme un développeur de jeu vidéo visionnaire qui introduit dans son travail nombre de concept révolutionnaires et des sous-textes politiques fort, ce dernier est tout autant connu pour son habitude à briser le quatrième mur et s’amuser avec le joueur et ses propres personnages en les tournant en ridicule.

Cette démarche d’auto-dérision adopté par le développeur nippon est susceptible de ne pas plaire ou être compris par tout le monde, mais il n’en reste pas moins une partie intégrante de l’expérience ludique proposée par Hideo Kojima aux joueurs. De son propre aveu, Hideo Kojima s’est toujours évertué à livrer « le jeu le plus divertissant et amusant possible » aux joueurs.

Norman Reedus Simulator.

Death Stranding private room mirrorAinsi après avoir mis en vedette Kieffer Sutherland dans Metal Gear Solid 5, Hideo Kojima met de nouveau en vedette une nouvelle star du petit écran en la personne de Norman Reedus. L’acteur notamment connu pour son rôle de Daryl Dickson dans The Walking Dead n’a ici pas peur du ridicule et des situations cocasses, et se prête au jeu en devenant une waifu dans Death Stranding avec la « Safe house » de votre personnage.

Le concept derrière la Safe house de Death Stranding s’inspire largement de ce qui se fait dans les « girl-games » japonais. Accessible au joueur, elle possède des fonctions s’avérant utile plus ou moins utile à la progression ou bien qui ont pour finalités le simple divertissement de voir Norman Reedus dans des situations amusantes ou étonnantes.

Entre autre chose ce havre de repos qu’incarne la safe house est l’occasion pour vous d’interagir directement avec Sam et son équipement ainsi qu’avec votre BB et dont vous pouvez faire évoluer la relation avec Sam à la manière d’un Tamagochi en bouteille. Notez que la révélation a été faites que se connecter à votre BB a pour effet un partage de souvenir entre lui et Sam.

Concrètement la présentation de gameplay de Hideo Kojima concernant la customisation dans Death Stranding nous révélait la possibilité par exemple de s’adonner à une séance de relooking de notre personnage, ou bien encore Norman Reedus utilisant les toilettes pour la petite et la grosse commission. Au delà du caractère original d’un tel concept, dont on peut légitimement douter de la pertinence, ce choix de gameplay se voit justifié directement dans la narration du jeu comme un élément utile à l’aventure principale.

Faites comme chez vous, personnalisez tout !

Une des caractéristiques premières dans les jeux de Hideo Kojima, qu’il a notamment développé au fil de la saga des Metal Gear Solid, c’est la liberté donné au joueur de joué avec les limites des jeux qu’il propose et personnaliser l’approche de chacun vis à vis du jeu selon les envies de tous.

À l’instar de Metal Gear Solid 5 qui proposait au joueur le choix de customiser à l’envie sa « Mother Base » ici la Safe House permet une large gamme de customisation dans Death Stranding pourra être modelé à votre image et devra être entretenu.

Home sweet home.

Les différentes options laissées sous le contrôle du joueur s’avèrent particulièrement poussée. Elle commence par le changement de la couleur de votre intérieur, et continue sur la sélection d’un message vocale personnalisé à destination du joueur lorsqu’il rentre au bercail au terme d’une de ses missions.

Il est aussi possible d’entreposer de petites figurines de collection au dessus du lit de Sam. Ces dernières ont été dévoilé comme étant à collectionner et trouvable à mesure que vous jouerez. La collecte d’un certain nombre d’entre elles permet à terme de débloquer un mode de jeu inédit encore inconnu.

Toutefois, ce foyer salvateur qui vous apportera du répit dans vos aventures devra être entretenu des avaries. En effet, selon les propres dires de Hideo Kojima, le phénomène de pluie appelé « Time Fall » – fuite du temps – aura pour conséquence de dégrader les matériaux de constructions. Il faudra donc s’assurer de garder dans un bonne état votre baraquement sous peine de le voir s’effondrer.

Les autres joueurs du monde entier auront aussi leur mot à dire, puisqu’il a été laisser sous entendre que ces derniers auront la possibilité d’influencer la construction de votre chez-soi. Que ce soit en vous prêtant main forte dans la construction ou bien en détruisant votre bâtiment.

Entre autre chose, les autres joueurs en ligne sur Death Stranding pourront aussi visiter l’intérieur de votre Safe house. De quoi motiver les meilleurs architectes d’intérieur de faire montre de leur talent.

Un homme préparé en vaut deux.

L’intérieur de votre petit appartement n’est pas la seule chose qui fera l’objet de la customisation dans Death Stranding puisque votre équipement et votre inventaire se personnalisable à l’envie. Tandis que réaménager votre foyer n’avait qu’un but purement esthétique, le soin apporté à votre équipement à l’intérieur de la Safe house connaît elle, une utilité pratique.

Votre sac-à-dos par exemple, pourra être totalement modifié au besoin. En effet, tout comme nous l’avions expliqué dans un précédent article disponible ici, la gestion de la place et de l’encombrement fera partie intégrante du prochain jeu de Kojima. À mesure que vous progressez, le choix vous est donné de changer les spécificités de votre sac-à-dos afin d’optimiser l’espace disponible entre une batterie électrique, des poches de sang et d’autres options encore.

Certains petits items un peu spéciaux pourront aussi être accroché à ce sac, tel que un Teru teru bôzu, une petite poupée traditionnelle japonaise réputé faire revenir le beau temps dans la culture populaire japonaise. Dans Death Stranding la poupée aura réellement le pouvoir de réduire le risque de Time Fall. De la même façon, d’autres objets de collectes au cours du jeu auront des effets inédits à découvrir.

Parallèlement certains objets cosmétiques se trouvant sur la table de chevet du héros lors de la session de démonstration nous laisser apercevoir la possibilité de relooker Sam avec divers accessoires de modes qu’on suppose nombreux dans le jeu.

À côté des accessoires demeurait un bocal de cryptobiotes. Semblables aux Tardigrades du monde réel et déjà visibles auparavant. Ces animaux sont consommés par les humains dans l’univers du jeu. Leur utilité restait cependant encore inconnus à ce jour. Cependant il est possible de faire des suppositions sur la fonction de ces cryptobiotes en s’intéressant de près à leurs noms.

La Cryptobiose réfère à un état de stase dans lequel certains animaux sont capables de rentrer afin de se préserver physiquement. Ainsi, les cryptobiotes serait probablement un moyen pour les humains de se préserver du Time Fall qui dégrade de manière inéluctable les êtres vivants et les matériaux, les faisant vieillir prématurément.

Relié les points sur une carte.

Dernière fonctionnalité que propose la Safe house dans Death Stranding et non des moindres, une carte des États Unis qui joue le rôle d’un terminal de jeu sur lequel il est possible d’accéder au menu déroulant du titre.

On y retrouve très classiquement un onglet d’archives avec les tutoriels du jeu et des documents consultables qui traitent de l’univers du jeu. Dans un autre registre, un onglet « Ordres » permet de consulter les missions en cours et celles accomplies et les « mails » de la part des personnages non-joueurs que vous croisez au fil de l’aventure.

Plus que de simples textes d’ambiances, ils vous permettent aussi par le biais du système des étoiles affichés à côté du portrait, de suivre l’évolution de vos relations avec eux. Dernières fonctionnalité disponible, le « Bridge Link » qui fait partie des dispositifs multijoueurs du jeu et qui servira à vous mettre en communication avec d’autres joueurs.

Ici se conclut notre analyse complète de la vidéo de gameplay de 30 minutes présentant la customisation dans Death Stranding dévoilé par Hideo Kojima lors de la Tokyo Game Show 2019. Le jeu de Hideo Kojima à paraître le 8 novembre prochain est prévu sur Playstation 4. Le jeu est disponible en précommande sur le Playstation Store. N’hésitez pas à commenter en bas de l’article et nous suivre sur notre page Facebook. Venez interagir avec nous et la communauté sur notre Discord officiel. En attendant, restez connectés pour vous informer des dernières news sur GeekNplay !

[TGS 2019] Death Stranding – Analyse complète de la démo.

Death Stranding - Gameplay Session Vol. 2 - TGS 2019

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire